Le blog voyage Onedayonetravel vous donne des conseils transport pour se déplacer au mieux à Rio de Janeiro  au Brésil. En taxi, en bus, en métro, en vélo ou à pied, cet article va vous aider à y voir plus clair sur les meilleures options transport à prendre en fonction du quartier ou du site vers lequel vous vous rendez.

Vous allez prochainement partir en vacances à Rio ? Cliquez sur les liens ci-dessous pour découvrir notre itinéraire de voyage au Brésil, notre guide touristique de Rio et nos reportages sur les attractions importantes à Rio.

banniere voyage RIO

Il faut toujours être vigilant lorsqu’on se déplace dans une grande ville. Rio n’échappe évidemment pas à cette règle. La consigne n°1 est d’éviter tout signe extérieur de richesse et de s’habiller simplement. Vous limiterez ainsi toute tentation malveillante. Lisez notre article dédié à la sécurité :

Sécurité à Rio de Janeiro : conseils utiles pour les voyageurs


Arrivée à Rio de Janeiro

  • L’aéroport Galeao aussi appelé Antonio Carlos Jobim est situé à 15 kilomètres du centre-ville. Depuis l’aéroport, nous vous conseillons la compagnie de taxis AEROCOOP pour rejoindre la ville. Ils sont fiables et le prix est fixé à 50 R$ pour rejoindre Ipanema par exemple.
  • La Rodoviaria Novo Rio est la principale gare routière de Rio. Tous les bus qui sillonnent le Brésil et les principaux pays d’Amérique Latine partent de cette gare.


Se déplacer dans Rio de janeiro

Différents moyens de transports s’offrent à vous.

En taxi, en métro, en bus, en vélo ou à pied, Rio offre de multiples facettes aux voyageurs qui savent prendre le temps de la visiter.

01. Le métro

Les 2 lignes de métro de Rio s’étendent sur plus de 40 kilomètres. Le métro est moderne et réputé sûr. Il dessert entre autre le quartier d’Ipanema (station Osorio), celui de Copacabana, de Botafogo, ou encore le Centre-ville appelé aussi Centro (station Cinelandia). Pratique pour partir à la découverte des quartiers de Rio pour pas cher et rapidement. Il fonctionne de 5 heures du matin à minuit du lundi au samedi et de 7 heures à 23 heures le dimanche et les jours fériés. Le billet pour un aller simple coûte environ 3 R$.


02. Le bus

Fréquent, bon marché, sûr mais attention tout de même à vos affaires ! Il existe de nombreuses lignes de bus sillonnant Rio de Janeiro. Il est difficile de s’y retrouver ! Heureusement, la ville s’étend en longueur et les lignes de bus ont des itinéraires simples reliant pour la plupart le centre ville à la zone sud touristique. Tout est dans ce document qui vous permettra de vous y retrouver : tableau récapitulatif des bus à emprunter à Rio de Janeiro.

Attention, on trouve peu de cartes et d’informations dans les abris bus. Mieux vaut connaître le numéro de son bus avant de partir. De plus, les bus filent à toute vitesse dans les rues de la ville et tenter de les arrêter peut devenir un challenge en soi. Il est à noter que ce moyen de transport est très bruyant et les trajets souvent mouvementés. Les bus empruntent les axes majeurs et sont donc souvent bondés et ralentis par la circulation. Un billet coûte autour de 3 R$ pour un aller-simple. A bord, en plus du chauffeur de bus, un second agent de transport vous accueille. Ce contrôleur a un rôle de guichetier. Il encaisse l’argent et vous fait passer par un tourniquet. Il sert aussi de lien social. Ce sont souvent des personnes chaleureuses de tout âge, au contact facile. N’hésitez pas à leur demander conseil si vous êtes perdu.


03. Le taxi

Les taxis de Rio de Janeiro s’avèrent très utiles pour visiter la ville voire indispensables pour se déplacer la nuit venue. On vous conseille de les joindre par téléphone avant de les emprunter. Les radio-taxis sont les plus sûrs mais les plus chers. Il existe aussi les motos-taxis si vous êtes seul et très pressé ! Tout est dans ce document qui vous permettra de vous y retrouver : Infos tarifs et compagnies de taxis recommandées à Rio de Janeiro.


04. A pied, en vélo, en rollers …

Rio est une très grande ville mais la zone Sud touristique compte bon nombre de voies cyclables et piétonnes. Par exemple, autour du Lagoa Rodrigo de Freitas, un sentier de 7,5 kilomètres a été aménagé pour les cyclistes et les joggeurs. En bord de mer, la route côtière longeant les baies d’Ipanema et de Copacabana est fermée à la circulation chaque dimanche. La route devient alors une promenade ouverte à tous, et il y a du monde ! Tous les moyens de transport sans moteur se côtoient.

banniere voyage BRESIL


Blog voyage | Conseils aux voyageurs

Consultez aussi sur notre blog de voyageurs indépendants nos voyages autour du Monde avec carnets de voyages, reportages, photos, vidéos et conseils aux voyageursVoyage en Indonésievoyage au Brésilvoyage en Thaïlandevisite de Barcelone.

Abonnement Newsletter


Carte Géolocalisation


Vos réactions et partages

Une question, une expérience à nous raconter, un bon plan voyageur à partager  ?