Visiter Naples : 15 bonnes raisons de visiter la capitale de la Campanie

Visiter Naples, ce n’est souvent pas la première destination à laquelle on pense lorsqu’on prépare son voyage en Italie du Sud. Et pourtant, malgré les clichés qui lui collent à la peau, tu vas voir que la capitale de la Campanie a évolué et est aujourd’hui devenue une ville de bord de mer très agréable à visiter qui a su au fil des dernières années allier histoire et traditions avec modernité. La convivialité et l’hospitalité des napolitains ne sont pas en reste. Côté gastronomie, un séjour à Naples est bien sûr aussi l’occasion de se régaler autour des spécialités italiennes comme les pizzas et les pâtes faites maison. Et pour profiter de l’ambiance de la ville et visiter Naples hors des sentiers fréquentés par le tourisme de masse, on te propose de retrouver dans ce nouveau billet de notre blog voyage OneDayOneTravel le retour de nos expériences vécues lors d’un week-end de 3 jours en novembre dernier avec tous nos bons plans, conseils et astuces pour visiter Naples autrement.

Visiter Naples Franck Richard blog voyage

Nous sommes restés 3 jours à Naples cette fois-ci mais nous avions déjà visité les alentours lors d’un road trip en Italie du Sud de Rome aux Pouilles. A cette occasion, nous avions fait une halte pour visiter Pompei et avions aussi emprunté la magnifique route Amalfitaine avant de nous diriger dans la région du Basilicate. Clique sur les liens en bleu pour retrouver nos articles 😉

Visiter Naples : 15 bonnes raisons de visiter la capitale de la Campanie

Quand on parle de Naples à ceux qui ne la connaissent pas, même aux amoureux inconditionnels de l’Italie, les réactions sont toujours mitigées. Nous avons eu le droit à deux types de comportements.
Des réponses assez épidermiques du genre :

« Quoi Naples, c’est l’insécurité incarnée avec toutes ces histoires de mafias et puis ça doit être sale avec les éboueurs qui sont toujours en grève… ».

Et oui amis voyageurs, les aprioris ont la vie dure !

Par contre, lorsqu’on parle de Naples à quelqu’un qui a déjà visité la ville, le discours est complètement opposé :

« J’ai adoré Naples ! C’est une ville magnifique et très colorée. On ne s’y ennuie jamais et puis qu’est ce qu’on y mange bien ! »

Nous pouvons dire dans les grandes lignes que depuis notre long week-end à Naples, nous sommes passés de la première à la seconde catégorie. Nous n’avons pas honte de le dire. Il faut remonter le temps pour mieux comprendre pourquoi.

Visiter Naples vue sur la baie de naples et Vesuve

Franck a alors 6 ans. Comme chaque été, il part avec ses parents sur les routes en direction de l’Italie du Sud pour rejoindre sa maison de famille au cœur des Pouilles et passer ses vacances d’été avec ses cousins. A l’époque, le trajet est assez éprouvant et quelques pauses s’imposent. Cette année là, au lieu de longer la mer Adriatique, ses parents décident de changer d’itinéraire et de passer côté Méditerranée. Lors de leur passage à Naples, alors que lui et son frère sont installés à l’arrière de la voiture, ses parents quittent le véhicule et vont chercher quelque chose dans le coffre. Un voleur s’introduit alors dans le véhicule et vole l’autoradio. La scène ne dure que quelques secondes mais suffit pour traumatiser les parents mais surtout les deux enfants. Franck s’était juré de ne jamais retourner à Naples. Et même dernièrement lors de notre road trip en Italie du Sud, nous ne sommes pas arrêtés pour visiter Naples alors que nous avons visité les ruines de Pompei toutes proches.

road trip italie du sud blog voyage

En ce mois de novembre, alors que nous souhaitions passer un week-end à la mer pas trop loin de chez nous et avec un peu de chaleur, l’occasion s’est présentée d’aller visiter Naples 3 jours. L’occasion parfaite pour tenter d’effacer ses lointains et désagréables souvenirs d’enfance. Vous nous connaissez, nous luttons contre les préjugés des autres et contre nos propres aprioris. Et puis Richard ne connaissait pas du tout cette ville et au hasard de nos rencontres, tous nos amis proches qui y avaient déjà mis les pieds en revenaient tous enchantés.

Alors c’est décidé ! Nous partons visiter Naples et on se fera notre propre opinion !

Visiter Naples quartier espagnol

Et pour découvrir la vraie et authentique Naples, nous décidons le temps d’un week-end de 3 jours de ne pas faire uniquement les visites phares mais de nous concentrer sur ce qui, à nos yeux représente le mieux l’Italie du sud : la culture, le mode de vie et la gastronomie.

À la découverte de Naples et ses secrets !

Visiter naples comment venir

Pour venir à Naples, c’est très facile en avion. Depuis Paris, en 2h10 de vol seulement, on atteint la capitale de la Campanie. Retrouve au passage tous nos conseils et astuces pour acheter ton billet pas cher sur internet dans notre article dédié consulté déjà plus de 150 000 fois !

astuce vol pas cher blog voyage

On te conseille aussi d’aller faire un petit tour sur le comparateur de vols skyscanner qui comparent toutes les compagnies y compris les low costs. Ce qui est top une fois arrivé sur place, c’est que l’aéroport de Naples ne se situe qu’à 7 km du centre-ville historique. Du coup, en bus ou en taxi, il y en a pour 20 minutes de transfert environ en fonction de la circulation bien sûr.

C’est parti pour 3 jours d’exploration pour changer d’opinion sur Naples et pour partager nos ressentis avec toi ami voyageur.

Nous sommes alors fin novembre et alors que les gelées arrivent sur Paris, la météo annonce 18° à Naples, la ville marque déjà son premier bon point. Malheureusement, à notre arrivée, comme pour nous punir de l’avoir trop longtemps boudée, la ville nous accueille avec un orage impressionnant. Les éclairs zèbrent le ciel, des trombes d’eau transforment les ruelles du vieux centre historique en rivière. Pas grave, on avait prévu des visites en intérieur pour démarrer et puis la pluie est souvent violente mais de courte durée en Italie du Sud.

Visiter Naples : Carte de nos visites, hébergement et restaurants

1. Les Archives historiques de la banque de Naples : visiter Naples la secrète

Notre week-end à Naples démarre fort avec la visite du nouveau musée des Archives historiques de la banque de Naples qui a récemment ouvert en avril 2016 dans un ancien bâtiment du XVIème siècle et qui détient la plus importante collection d’archives bancaires au monde. Le nom du musée n’est pas très glamour mais l’expérience vaut vraiment le coup. Et en plus, le musée est situé en plein cœur du centre historique de Naples au bout de la rue de Tribulani, près du château Capuano sur la rue la plus importante du centre-ville, l’artère Decumano Maggiore. Aucun détour à faire lorsqu’on passe la journée à visiter Naples.

naples-archives-banco-di-napoli

En déambulant dans les 7 salles du musée, on côtoie les plus vieilles archives d’Italie du Sud et de Naples dont les plus anciennes datent de 1539. Le nouveau musée a tout misé sur l’interactivité ce qui rend la visite passionnante et ludique à la fois. Dans l’une des salles, on ouvre un livre et c’est un fragment d’Histoire qui nous est conté avec d’impressionnantes images projetées sur les murs alors que la surface du livre s’anime en 3 dimensions. Un véritable voyage dans le temps et une immersion dans l’immense patrimoine de Naples et de l’Italie d’autrefois s’offrent à nous grâce cette expérience unique.

Pendant la visite du musée des Archives historiques de la banque de Naples, on feuillète aussi de très anciens livres de comptes où on peut tenter de retrouver le nom de l’un de ses ancêtres. Franck a réussi à retrouver son nom de famille à travers une transaction d’un marchand de l’époque. Au total, il faut savoir que le musée renferme 450 ans d’Histoire avec 17 millions de noms sur 80 km de feuilles de papier !

Au fur et à mesure de la visite, on se rend compte qu’il y a une histoire à décrypter derrière chaque transaction des artisans et des marchands. Une source quasi inépuisable de fragments d’histoires de Naples heureusement mis en lumière pour une partie d’entre-elles avec des animations et des écrans tactiles installés dans les salles du musée accessibles aux plus petits comme aux plus grands. Le point d’orgue de la visite du musée des Archives de la banque de Naples est l’exposition permanente appelée Kaleidos. Installée dans la salle des Archives, elle est basée sur une expérience sensorielle avec des images en mouvement, des sons et des lumières.

Une visite inoubliable et tellement unique qu’on ne peut que te la recommander si tu viens visiter Naples.

  • Adresse : 213, rue de Tribunali – Naples
  • Horaires : Le musée des Archives historiques de la banque de Naples est ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h et le dimanche de 10h à 14h. Fermé le mercredi.
  • Tarifs d’entrée : A partir de 5 euros. Plus de renseignements via ce lien.

2. Visiter Naples et son église-musée Pio Monte della Misericordia

En Italie, on ne peut pas visiter un village ou une ville sans s’arrêter dans une église. L’église Pio Monte della Misericordia n’est pas n’importe quelle église car elle possède l’une des plus célèbres œuvres de Caravaggio peinte en 1607 : Les 7 Oeuvres de la miséricorde.

Visiter Naples Eglise Caravaggio

Les 7 messages mis en lumière au travers de ce chef d’œuvre de l’artiste sont de visiter les malades et d’enterrer les morts, de nourrir les affamés, d’aider et de vêtir les sans-abris, de visiter les prisonniers et de donner à boire à ceux qui ont soif. Une œuvre magistrale de l’art baroque napolitain à ne pas rater lorsqu’on vient visiter Naples.

Bon plan : Le billet d’entrée comprend la visite de l’église mais aussi d’un musée situé en hauteur et qui permet d’observer d’autres œuvres picturales de la même époque mais surtout d’avoir une vue plongeante sur la pièce majeure de Caravage. Juste magique !

  • Adresse : 253, rue de Tribunali – Naples
  • Horaires : Ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h et le dimanche de 9h à 14h30. Fermé le 25 décembre et le jour de Pâques.
  • Tarifs : A partir de 7 euros. Plus de renseignements via ce lien.

3. Visiter la cathédrale de Naples ou Duomo San Gennaro

Située à deux pas de l’église Pio Monte della Misericordia, la cathédrale de Naples est un incontournable lorsqu’on a décidé de visiter Naples. Construite au XIIIème siècle mais ayant mal traversée les siècles notamment à cause d’un tremblement de terre en 1349 ou encore à cause des bombardements américains en 1943, ce monument est un kaléidoscope de styles architecturaux.

Visiter naples cathedrale de naples

Nous ne sommes d’habitude pas des grands fans d’édifices religieux mais celui-ci vaut vraiment la visite. Commence par regarder les carreaux noirs et blancs qui recouvrent le sol lorsque tu pénètres dans la cathédrale. Tu seras surpris de voir que leur orientation change brutalement. Cette démarcation unique signifie que tu quittes la propriété de l’église et que la suite du bâtiment est propriété de la municipalité et donc de tous les napolitains croyants ou non. C’est la singularité de cet édifice que tous les visiteurs ne connaissent pas forcément.

La chapelle abrite le sang de San Gennaro qui selon la légende a sauvé la ville de Naples à plusieurs reprises. Les napolitains vénèrent littéralement le Saint, qu’ils considèrent comme leur ami et lui demande donc un peu tout et n’importe quoi. Étrange histoire locale. On notera la richesse du plafond de la chapelle qui est très impressionnant une fois en-dessous. Un bâtiment incontournable lorsqu’on part visiter Naples.

4. Visiter Naples, c’est forcément arpenter la rue Spaccanapoli

La rue Spaccanapoli est un axe qui coupe le centre historique de Naples en deux parties. On s’en rend bien compte dès qu’on prend de la hauteur depuis le château de Sant’Elmo dont on te reparle un peu plus bas. Spaccanapoli est en fait un surnom qu’on donné les napolitains à cette grande ligne droite qui change en réalité plusieurs fois de nom.

Naples Scappanapoli

Les portions les plus intéressantes sont les rues Benedetto Croce et San Biagio dei Librai qu’on t’invite à arpenter à pied. La richesse des bâtiments est incomparable le long de cet axe. Ce qui est remarquable, c’est qu’on y découvre plus d’une vingtaine d’églises et de palais. C’est assez hallucinant ! Les places de Gesù Nuovo et San Domenico Maggiore sont à ne pas rater tout comme la placette Nilo.

Naples centre historique

Mais ce qu’on préfère au-delà de cette richesse du patrimoine napolitain, c’est la vie animée du quartier historique. Entre les étales des épiciers, les bars locaux et les restaurants italiens présents à chaque coin de rue, la ville bouillonne.

5. Visiter Naples : La rue San Gregorio Armeno

La rue pittoresque San Gregorio Armeno est connue pour ses boutiques de décoration de Noël essentiellement faites main. D’ailleurs, les ateliers ne sont pas loin. Les crèches, les boules et les guirlandes de Noël mais aussi les santons débordent des étals des très nombreux artisans installés des deux côtés de la rue.

Visiter Naples et son vieux centre

La ruelle San Gregorio Armeno est un incontournable car elle relie la rue Tribunali à la rue San Biagio dei Librai. On y passe forcément lorsqu’on visite le centre historique de Naples, même sans le faire exprès. Nous sommes en novembre et les décorations de fin d’année sont omniprésentes dans chaque boutique. Il y en a partout. On a même du mal à avancer alors que nous nous déplaçons à pied tant la foule est présente.

Chaque illumination nous plonge un peu plus dans l’ambiance de Noël. Les très nombreux santons exposés sont faits main. C’est la spécialité locale. Il n’est pas rare non plus de tomber sur une marionnette de Polichinelle, personnage originaire et emblématique du théâtre napolitain. Mais au milieu de tout ça, il y a aussi des objets très kitchs. Si tu veux ramener quelque chose chez toi, prends ton temps et fais le bon choix. En tout cas, la rue San Gregorio Armeno est à ne pas rater lorsqu’on vient visiter Naples.

6. Visiter Naples, c’est aussi manger une bonne pizza napolitaine

Visiter Naples, c’est sympa mais il faut bien manger un moment donné 😉 On t’a dégoté une adresse fréquentée par les napolitains où les pizzas sont excellentes et les produits frais. Testé et approuvé, tu peux t’y rendre les yeux fermés 😉
Rends-toi à la pizzeria 50 Kalo.

Naples Pizzeria 50 Kalo

De la pizza margherita qui est la pizza napolitaine par excellence aux couleurs de l’Italie et dont les ingrédients sont des plus simples (tomates, mozarella, basilic frais, huile d’olive et sel) aux pizzas plus élaborés, tu ne seras pas déçu. On a testé 4 pizzas différentes et nous les avons toutes adorées. Rien qu’en écrivant cet article, on en salive encore !

En plus, le chef est très sympathique et le service impeccable. Pour la cuisson, les pizzas sont bien sûr cuites au feu de bois. Seul point négatif, tu ne peux pas réserver ta table. Le soir, il faudra être très patients à moins d’arriver aux alentours de 19h. A noter, on ne sert pas de café ici en fin de repas. Le chef nous explique pourquoi en une simple phrase : « chacun son art ». Respect !

  • Adresse : Piazza Sannazzaro 201/B – Naples

7. Le musée et monastère San Martino : La plus belle vue sur Naples

Ancien monastère de chartreux datant de 1368, le bâtiment se situe en haut de la colline de Vomero. Pour y accéder, on a pris un taxi. C’est en empruntant une route en colimaçon qui semble ne jamais finir que l’on arrive à destination. On peut aussi atteindre le monastère San Martino grâce à deux funiculaires. L’un depuis la station MonteSanto dans le centre historique de Naples, l’autre depuis la célèbre station Toledo qui se situe à deux pas du quartier espagnol dont on reparle un peu plus bas.

Visiter Naples vue depuis San Martino

En intérieur, on est plongé dans l’art et l’histoire de la ville de Naples entre le XVII et XIXème siècle. Architecturalement, le site est un mélange d’art baroque, gothique et renaissance.

Mais ce qui fait la richesse du musée, c’est l’ensemble du parcours notamment en extérieur. Nous retiendrons notamment la superbe vue dont on jouit sur Naples, la mer méditerranée et le Vésuve en toile de fond. Sans aucun doute la plus belle vue pour nous que l’on puisse avoir sur Naples. L’occasion de prendre la pause pour immortaliser notre séjour dans la capitale de la Campanie.

Monastere San Martino Naples

À l’écart du tourisme de masse, le parcours de visite de l’ancien monastère San Martino nous fait traverser une série de bâtiments qui ont été transformés au cours du temps. Nous traversons une série de cours intérieures aussi, de plus en plus petites plus on s’infiltre dans le site. On traverse une série de bâtiments qui ont accueillis une église réservée aux femmes, une prisonun hôpital, une ancienne place de marché, un hôtel réservé aux riches dirigeants et un lieu de repos qui pouvait accueillir jusqu’à 1000 moines. Sur le parcours, on se retrouve dans un immense cloître où on ne reste forcément pas insensible à la beauté du lieu. On croise également d’impressionnants carrosses du roi qui font la joie des plus jeunes.

visiter Naples Monastere San Martino

La visite de l’ancien monastère San Martino ne se résume pas qu’à une simple visite. C’est toute l’histoire d’une ville qui se déroule pendant toute la visite qui se veut libre et qui permet de profiter au calme de vues somptueuses sur Naples et sa baie. On recommande cette visite sans retenu 😉

L’ancien monastère San Martino, un vrai coup de cœur à Naples !

  • Adresse : 5, Largo S. Martino – Naples
  • Horaires : Ouvert tous les jours sauf le mercredi de 8h30 à 19h30.
  • Tarif : 6 euros. Plus de renseignements via ce lien.

8. Visiter Naples et le château Sant’Elmo

Situé à deux pas et juste en-dessous du monastère San Martino, le château Sant’Elmo bâti en 1329 est une visite à ne pas rater lorsqu’on vient visiter Naples. Mais, pas d’inquiétude, il ne s’agit pas de visiter pendant des heures l’intérieur d’un château médiéval mais plutôt de profiter de très beaux points de vue à couper le souffle sur la capitale de la Campanie, sa baie et le Vésuve. Pour accéder au château, il faut être en bonne forme physique car pour accéder aux points de vue qui se situent au-dessus des remparts, il faut grimper le long d’un sentier pavé qui monte en colimaçon à l’intérieur même des épais remparts.

Vue sur Naples depuis le chateau Sant Elmo

Une fois en haut, on se retrouve dans une grande place pavée. On emprunte sur notre gauche un petit escalier qui permet de rejoindre le tour de garde.

La vue sur la métropole italienne est juste magique !

visiter naples blog voyage vue centre ville

Il y a également un musée mais nous n’avons pas pris le temps d’y aller tant le panorama à 360 degrés sur la ville de Naples qui s’offrait à nous était envoûtant. N’oublie pas de repérer, une fois en haut du château Sant’Elmo, la Spaccanapoli qui traverse le centre historique de Naples et le coupe en deux. On t’en parlait un peu plus haut dans ce billet.

  • Adresse : 22, rue Tito Angelini à Naples. Même accès que pour le monastère San Martino.
  • Horaires : Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h30.
  • Tarifs : Tous les tarifs officiels sont sur ce site.

9. Visiter Naples, c’est aussi visiter ses vignobles

À seulement 7 km du centre historique de Naples se trouve le vignoble Astroni. Très facilement accessible par autoroute ou par la route panoramique de bord de mer, la visite des vignes et des caves est une excellente excuse pour quitter l’agitation du centre-ville de Naples et se mettre au vert. On te conseille de venir ici pour la dégustation du vin local mais aussi pour la beauté du site qui se situe sur les pentes du volcan Astroni. Depuis les hauteurs du vignoble, on profite aussi d’une superbe vue plongeante sur la mer Méditerranée, le Vésuve et même l’île de Capri.

Visiter Naples et ses vignoles

La famille Varchetta, propriétaire des terres, produit du vin depuis plus de 100 ans dans le respect des traditions locales et sans jamais perdre de vue la notion de plaisir dans le travail. Tout a commencé avec une petite production locale. En 1892, l’activité vinicole commence à être renforcée par Vincenzo Varchetta. C’est son fils Giovanni, expert dans les vignobles de la Campanie, qui a réussi à transformer concrètement les rêves de son père en réalité, après son retour de la seconde guerre mondiale. Une belle histoire d’une famille napolitaine qui se perpétue depuis maintenant 4 générations.

La famille a fondé le vignoble Astroni en 1999, s’engageant dans un projet de protection et d’amélioration de l’ampélographie – c’est à dire la science de l’identification et de la description des cépages – en Campanie et en proposant une œnologie de traditions fortes enrichies par des techniques modernes de culture et de vinification.

L’histoire de la Campanie est millénaire et est intimement lié à l’héritage ampélographique. Des études récentes ont montré la présence de plus de 100 variétés de vignes dans la région.

Un nombre si élevé de variétés de pieds de vignes ne peut être trouvé dans aucune autre zone de production au monde.

Autrement dit, si tu es amateur de vin, la visite d’un vignoble est tout simplement incontournable lorsque tu viens visiter Naples.

Place à la dégustation !

Sur les coteaux du volcan Astroni, on produit du vin blanc à 80% et du vin rouge à 20%. Chaque année sont produites environ 300 000 bouteilles.

Visiter naples et le vignoble Astroni

Nous démarrons la dégustation par une bouteille de blanc 2015 plutôt salé et minéral (8 euros) : le Falanghina. C’est un ancien cépage blanc caractéristique du nord de l’Italie dont les origines probables sont grecques. Un vin qui se déguste très frais. En un mot, un vin élégant.
Puis, nous enchaînons par un vin rouge 2015 (8 euros), le Piedirosso, prometteur mais trop jeune à notre goût. Le cépage est très ancien et lié au terroir de la Campanie, proche du Vésuve donc. Il date de l’époque romaine. Franc, sans détour, ce vin reflète la personnalité des napolitains. Enfin, la dégustation se termine avec un vin rouge 2013 (25 euros) vieilli en fût de chêne, un vin plus complexe, fumé au goût à dominante cerise.

En résumé, des vins très intéressants qui nous replongent dans l’Histoire de la Campanie et qui accompagnent à merveille charcuteries et fromages. On en a fait l’expérience avec de très bons produits locaux comme la mozzarella di Buffala, la copa, la rosotta salame Napoli, et la mortadelle. Nos papilles s’en souviennent encore.

Des visites du site avec dégustation sont organisées pour le grand public. Pour plus de renseignements, rends-toi sur leur site internet.

  • Adresse : 48, rue Sartania – Naples
  • Tél : +39 081 588 41 82

À noter que si tu es fan d’activité nature, tu peux aussi te rendre dans la caldeira du volcan Astroni pour randonner. Tu pourras profiter de beaux points de vue dans un espace protégé WWF et aussi voir le Lago Grande, un petit lac d’altitude.

10. Visites du théâtre San Carlo et des alentours

Visiter Naples, c’est aussi s’intéresser bien évidemment à sa culture et à son riche patrimoine culturel comme le théâtre San Carlo. Il y a deux possibilités pour s’imprégner des murs de cet emblématique bâtiment napolitain. Soit tu décides d’assister à l’une des nombreuses représentations qui ont lieu en soirée dans le théâtre soit tu réserves une visite guidée en journée. Nous avons opté pour une visite guidée réservée via le site du théâtre San Carlo et qui est proposée tous les jours au grand public à 10h30, 11h30, 12h30, 14h30, 15h30 et 16h30.

Visiter Naples Theatre San Carlo

La visite dure une petite heure et démarre avec quelques explications en italien et en anglais sur l’histoire du théâtre San Carlo. Puis, le moment le plus magique est lorsqu’on pénètre dans la salle de concert. La visite est alors relativement libre. Les touristes s’assoient religieusement sur les sièges et écoutent la guide raconter les anecdotes liées à l’établissement. On a alors le temps de prendre plein de photos de la salle. La visite se poursuit au 1er étage au niveau des balcons et notamment dans la loge présidentielle. Le temps pour chaque visiteur de faire sa photo souvenir.

Visiter naples Theatre San Carlo Franck Richard
Le théâtre San Carlo nous a évidemment rappelé celui du théâtre de Bergame ou encore la Scala de Milan. Ce sont toujours des lieux remplis d’histoire.

À proximité du théâtre San Carlo, on te conseille de passer dans la galerie Umberto Ier de Naples, l’un des derniers passages couverts construits en Europe. Un véritable chef d’œuvre architectural qui n’est pas sans nous rappeler la galerie Vittorio Emanuele II à Milan. À la fois centre commercial et passage piétonnier, la galerie est avant tout un lieu de vie où les napolitains aiment déguster une bonne glace italienne ou un bon café. Au centre de la galerie, abaisse ton regard sur le sol en mosaïque et amuse-toi à retrouver ton signe astrologique.

Visiter naples Galerie Umberto 1er

En parlant de pause café, va déguster ensuite un petit café noisette (caffè alla nocciola) au café Il Vero Bar del Professore qui se situe au 46, place Trieste E Trento. Immersion dans l’ambiance napolitaine garantie. Et juste à côté, tu peux aller sur la plus grande place de Naples, la piazza del Plebiscito, puis faire quelques achats sur la rue Toledo jusqu’à la station de métro, connue et reconnue pour son architecture de maître, à moins que tu ne préfères finir ta journée de visites au bord de la mer méditerranée.

11. Dîner chez un napolitain

Nous sommes toujours à l’affût de nouvelles expériences lorsqu’on visite une ville. Et franchement, visiter Naples sans déguster la cuisine locale aurait été un péché 😉 Pour palier à cette envie, nous avons trouvé le site internet de Cesarine qui propose de trouver une hôte locale pour dîner. Ce qui est sympa, c’est qu’après avoir sélectionnée la ville, on choisit son hôte. Notre choix s’est portée sur Emanuela, une cuisinière hors paire, qui vit dans les hauteurs de la ville de Naples. En plus, sur le site, on sait d’avance ce qu’on va manger. Effectivement, le menu est indiqué dans sa fiche de description. Un excellent moyen de limiter les mauvaises surprises et de limiter les intolérances aussi. Et puis, le prix est clair et indiqué sur le site. Notre repas cous coûte 43 euros par personne tout compris.

Visiter Naples diner chez un local Cesarine

Au menu ce soir, nous dégustons des bruschettas faites maison avec roquettes et tomates cerise, des fusilli aux moules, au basilic et au pecorino, un fromage italien au lait de brebis. Le plein de saveurs locales assuré accompagnées de vins locaux. On poursuit le dîner avec des anchois frits, une salade de saison, des pêches au vin et une tarte aux clémentines comme dessert. Nous nous quittons le ventre plein après un petit verre de Limoncello, alcool fort typique de l’Italie, qui aide à digérer.

Voilà une expérience originale et unique que nous ne sommes pas prêts d’oublier où on allie cuisine du terroir et rencontre avec une locale, fort sympathique en plus 😉 On te conseille de vivre cette expérience si tu viens visiter Naples et en plus ça change du traditionnel restaurant.

12. Visiter Naples et son quartier espagnol avec un guide local

Nous sommes dimanche matin et nous décidons de visiter le quartier espagnol de Naples. Et dieu sait qu’on adore l’Espagne et notamment visiter Madrid ou encore visiter Barcelone 😉

C’est en passant par l’association Welcome to Naples que nous passons une agréable matinée accompagnée par un local natif du quartier à visiter les ruelles du secteur.

Culture, intégration et tolérance sont les mots d’ordre de l’ancien quartier chaud de Naples. La « devise » apparaît même sur des panneaux dans les ruelles du quartier espagnol.

Visiter Naples rua Scappanapoli

Nous nous donnons rendez-vous sur la place Trieste e Trento au bout de la rue de Toledo. Nous arpentons d’abord la petite rue typique de Salita Sant’Anna di Palazzo et ses commerçants locaux. Puis, nous grimpons en nous perdant dans les ruelles du quartier où les habitants font sécher leur linge aux balcons mais aussi au-dessus des rues. Ça donne un certain charme au quartier de Naples.

Un conseil, au niveau de l’église de Santa Maria ad Ogni Bene dei Sette Dolori, ne rate pas la belle vue sur le quartier espagnol via la rue Pasquale Scura que nous avons ensuite descendue pour rejoindre un marché de rue.

Visiter Naples et ses marchés

Au passage, ne rate pas la rue Cariati et les célèbres restaurants italiens de la place Baracche (notre guide nous recommande la trattoria Nennella) dans le quartier Montecalvario. Nous sommes ensuite passés devant la station Montesanto et avons rejoint la place Dante Alighieri et son foro Carolino, emprunté la Spaccanapoli pour finir notre grand tour rue Toledo.

Une bien belle demi-journée accompagnés d’un local et de ses anecdotes familiales bien sûr mais surtout une bien belle façon de visiter un quartier autrement. Un quartier qui a du mal à faire oublier sa mauvaise réputation d’antan mais qui commence à y parvenir grâce à l’action et à l’investissement des locaux.

13. Où dormir et où manger face à la baie de Naples ?

Nous avons séjourné à l’hôtel 4 étoiles Royal Continental (lien booking pour comparer les prix et les disponibilités), un établissement très bien situé en première ligne face à la baie de Naples et à deux pas du castel dell’Ovo. Le château de l’Œuf se situe sur une toute petite presqu’île qui accueille aussi quelques restaurants italiens à tester comme La Bersagliera, un restaurant renommé où nous avons déjeuné avant de prendre notre vol de retour pour Paris. Au menu, il y a pas mal de plats de fruits de mer mais aussi des pâtes faites maison.

Le bâtiment de l’hôtel Royal Continental possède 9 étages et une terrasse avec piscine (que nous n’avons pas visitée). Notre chambre se situe au 4ème étage avec un balcon qui permet de profiter d’une vue directe sur la mer méditerranée. 1 table et 2 chaises permettent de boire une petite coupe en admirant la vue 😉 On apprécie.

naples hotel Royal Continental

La chambre en elle-même est propre, calme, spacieuse et avec pas mal de rangements. C’est toujours appréciable. La literie est quant à elle impeccable. Un petit bémol tout de même sur la salle de bain qui pourrait être plus moderne et équipée d’un nouveau pommeau de douche. Quant au petit-déjeuner, rien à redire. On le prend au 1er étage face à la mer derrière des grandes baies vitrées inondées de soleil. Il s’agit d’un buffet à volonté très complet avec des propositions sucrées et salées.

naples vue depuis hotel Royal Continental

Quant à l’accueil, pas de soucis particulier mais lis bien le document qu’on te demande de signer électroniquement lorsque tu arrives si tu ne souhaites pas apparaître dans leur base de données et recevoir des courriels de la part de l’établissement par la suite. Enfin, le service en chambre est assez spécial surtout lorsque tu les appelles pour avoir des glaçons et que l’on te demande de descendre les chercher toi-même au bar du rez-de-chaussée au risque de les payer une petite fortune et qu’on t’en donne au compte goûte avec une belle grimace en retour de la part du barman. Pas très appréciable dans un hôtel de cette gamme.

Lever de soleil sur la baie de Naples

Ça reste bien évidemment une anecdote et cela ne remet évidemment pas en cause la qualité de l’établissement dans lequel nous avons passé un agréable séjour. On te le conseille d’abord pour sa localisation. Il faut que ce style d’hôtel corresponde bien évidemment à ton budget.

  • Adresse : Via Partenope, 38/44 – Naples
  • Téléphone : +39 081 245 20 68

Tu peux aussi consulter la liste des autres hôtels à Naples avec tarifs et disponibilités.

14. Visiter Naples et ses alentours : Visiter Pompéi

On peut coupler un séjour dans la capitale de la Campanie avec une visite de ce site archéologique absolument incontournable qu’est Pompéi. Lors d’un précédent road trip en Italie du Sud, nous avions visité le temps d’une journée la ville engloutie.

Pompei forum et volcan vesuve

15. Visiter la côte Amalfitaine

La côte Amalfitaine est l’une des côtes les plus pittoresques d’Europe. On parcourt 50 km sur une route panoramique en enchaînant des virages bien serrés mais quel décor ! La côte Amalfitaine se situe entre Naples et Salerne et abrite des villages d’altitude mais aussi des villages touristiques de bord de mer assez chics. De quoi traverser de très beaux décors de cartes postales méditerranéens 😉

cote amalfitaine road trip italie 01

En conclusion,

Lorsqu’on parle de visiter Naples, on associe toujours cette ville en premier lieu à son agitation et à son centre-ville bruyant, à la mafia et à l’insécurité aussi. La capitale de la Campanie mérite pourtant qu’on s’y attarde.

Derrière une porte, il y a toujours une petite cour, un petit jardin au calme, comme dans toutes les grandes villes du sud de l’Europe finalement.

Plus belle vue sur Naples

Visiter Naples, ce n’est pas plus dangereux que de visiter n’importe quelle autre ville italienne ou européenne. Le tout est d’être toujours prudent. Et en plus, entre son riche patrimoine et sa modernité, ses habitants hospitaliers, chaleureux et conviviaux, et son excellente cuisine mondialement connue qui n’est plus à démontrer, il ne faut plus hésiter et venir visiter Naples le temps d’un week-end ou plus. La ville est en plus facilement accessible en avion depuis la France avec un aéroport moderne, à taille humaine, et bien situé. On ne perd ainsi pas trop de temps pour rejoindre le centre historique de Naples.

Alors on t’a convaincu de venir visiter Naples prochainement ?

Tu peux retrouver sur Twitter encore plus d’idées pour visiter Naples avec le hashtag #NaplesToday.

Si tu recherches une guide locale, n’hésite pas à contacter la sympathique Francesca Del Vecchio (info(@)itineranapoli.com) qui est une guide privée professionnelle qui connaît Naples et son patrimoine par cœur. Elle parle italien bien sûr mais aussi anglais et se débrouille bien en français. Tu peux aussi la joindre par téléphone au +39 081 66 45 45 ou au +39 339 755 17 47.

Visiter Naples Volcan Vesuve

Si tu cherches d’autres idées d’escapades en Italie, on t’invite à retrouver nos autres articles sur la destination Italie.

Tu cherches d’autres idées et conseils d’escapades dans des villes en Europe pour un week-end ou pour tes prochaines vacances ? Rends-toi sur notre page des destinations européennes visitées.

Ce séjour de 3 jours à Naples est le fruit d’un partenariat avec l’agence SoWidely, la ville de Naples et l’aéroport de Naples, qui n’affecte aucunement notre liberté de pensée et de rédaction de ce billet.

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog de voyages. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

19 comments on “Visiter Naples : 15 bonnes raisons de visiter la capitale de la Campanie”

  1. Julie

    Vous avez eu le temps de visiter tout ça en 3 jours ?
    Waouh, impressionnant si c’est le cas ! Je pense aller à Naples en fin d’année ou en 2018. Le monastère San Martino fait rêver …
    En attendant je vous souhaite de beaux voyages et de merveilleuses découvertes tout autour du monde ! !)

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Julie,
      Oui nous avons visité tout ça en 3 jours ! Tu nous mets dans une ville et on galope tout le temps !!!
      On adore ça, explorer et visiter, que ce soit dans l’immensité des forêts canadiennes en pleine Nature ou en exploration dans la jungle urbaine comme à Naples.
      Bon séjour à toi et si tu mets 5 jours pour tout faire, ce n’est pas plus mal 😉
      Franck et Richard

  2. Valérie

    Merci pour ce guide et tous ses conseils sur Naples, j’ai vraiment envie d’y aller. J’adore l’Italie, j’apprends l’italien, et c’est un voyage que je ferai prochainement.
    Encore merci, continuez avec d’autres villes !!!

  3. Anonyme

    Merci pour ce merveilleux article qui nous a convaincu de partir la semaine prochaine à Naples. Nous avons prévu de faire la plupart de vos préconisations et avons retenu le repas chez Manuella.

  4. Sabrina

    Avec mon ami, nous venons justement de planifier nos vacances de cet été, et c’est l’Italie du sud (2 semaines pour la Campanie et les Pouilles, avec 4 nuits à Naples) qui a été retenue, plus à mon initiative qu’à celle de mon ami, que Naples ne faisait pas rêver, je ne comprends pas pourquoi… Votre article me conforte encore plus dans mon choix, d’autant plus que j’ai choisi le même hôtel, ça va être long d’attendre… 🙂

    • Oneday Onetravel

      Vous allez vivre un beau voyage. L’Italie est magnifique et même si comme beaucoup, on peut avoir des à priori sur Naples, nous sommes très heureux de vous avoir conforté dans votre choix d’aller visiter la capitale de la Campanie qui vaut vraiment qu’on s’y attarde. Et puis, Pompei et la côté Amalfitaine ne sont pas bien loin.
      Bon voyage !
      Franck et Richard

  5. Nathalie

    Nous partons 5 jours en avril à Naples, j’ai hâte !

  6. Carlo

    très bon article sur une ville vachement sous-estimée !
    bravo !

  7. Carlo

    Je suis italien de Campanie, ça fait 3 ans que je vis en France et tous les jours je dois me battre avec des clichés stupides… merci pour avoir rendu Justice à ma ville merveilleuse!

  8. Tina

    Merci pour ce guide et tous ses conseils sur Naples, j’ai vraiment envie d’y aller. J’adore l’Italie, j’apprends l’italien, et c’est un voyage que je ferai prochainement.
    Encore merci, continuez avec d’autres villes !!!

  9. AGB

    Ce n’est pas l’envie mais le temps qui manque. Surtout que cette ville s’ajoute à une liste déjà longue d’idées d’escapade. Cela dit maintenant que j’ai les bonnes adresses, il ne reste plus qu’à préparer le sac de voyage.

  10. tania

    je ne connais pas encore mais je vais essayé d y aller en 2017. J’ai redécouvert l Italie avec 10 jours en Sicile cet automne j ai adoré !
    En regardant un peu je me suis remis à penser à Naples. C’est vrai que les avis sont mitigés, je me souviens d une collègue qui n avait pas du tout apprécié mais depuis ici et là je vois de bons échos.
    Je vais voir par moi même et je garde votre article sous le coude pour 2017.

    • Oneday Onetravel

      Comme vous avez lu, nous avons été agréablement surpris par Naples et à lire les commentaires de nos fans ici ou sur les autres réseaux sociaux comme Facebook, les gens reviennent quasi tous charmés de leur séjour à Naples. Alors bon futur voyage en Italie ^^

  11. Ariane

    Génial cet article hyper complet, où je retrouve tout ce que j’ai aimé à Naples et des choses que je regrette de ne pas avoir vues ! Bravo pour ce super guide et ces photos magnifiques. Moi aussi, j’ai adoré Naples, son ambiance fourmillante, sa vie, ses couleurs. J’ai fait un voyage d’une semaine à Naples, Sorrente, Positano, Amalfi et Capri et j’ai tout, tout aimé.(voir blog) Toujours un plaisir de vous lire, j’adore votre ton et vos photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.