Trek et nuit chez l’habitant au pays Toraja en Sulawesi

Après notre séjour de 3 jours à Rantepao à explorer le sud de la ville en scooter, c’est avec un guide de l’agence Shanti Travel que nous allons passer 2 jours dans le Nord du pays Toraja en modes visites puis trekking avec comme cerise sur le gâteau une nuit chez l’habitant dans un village reculé. Nous allons dormir dans une maison traditionnelle du pays Toraja : un Tongkonan. Insolite, non ?

Trek et nuit chez l’habitant au pays Toraja en Sulawesi

Ce billet fait partie de notre itinéraire de voyage à Sulawesi que nous avons exploré pendant 1 mois en juillet.

trek pays toraja sulawesi voyage

On commence avec notre vidéo où l’on t’invite à rêver en partant explorer avec nous le nord du pays Toraja. Bon visionnage !

Déjà plus de 100 vidéos de voyages sur notre chaîne Youtube.

Rejoins notre communauté !

Pourquoi vivre une telle expérience en pays Toraja ? Récit et conseils

Nous sommes venus visiter le pays Toraja pour en apprendre beaucoup plus sur les locaux, leur culture d’entre-aide et surtout mieux comprendre l’étrange rapport qu’ils entretiennent avec la mort. Ces 2 jours en immersion dans le pays Toraja vont nous permettre de vivre finalement comme eux, avec eux. Nous arriverons peut-être finalement à percer les mystères qui entourent l’Histoire du pays Toraja et le lien fort qui unit les locaux à leur terre.

Après un petit déjeuner à l’hôtel Pison à Rantepao, nous retrouvons Imanuel (manuel_melvin(@)yahoo.com pour le contacter directement), notre guide local anglophone bien sympathique et notre chauffeur très professionnel dont nous avons oublié le prénom 😉 La matinée est dédiée à la visite des villages les plus typiques du nord de Rantepao et de quelques sites funéraires emblématiques.

Pays Toraja trek visite

Après quelques kilomètres parcourus sur une petite route où nous avons pu nous arrêter à notre guise pour profiter du paysage et notamment des rizières, nous entrons dans le vif du sujet en découvrant le site de Buri, dont les sépultures datent d’il y a au moins 500 ans !!!

C’est en visitant le site de Bori que notre guide Imanuel nous en apprend plus sur les rites, les cérémonies, et leur vision de la mortOn ne se sent pas forcément très à l’aise lorsqu’on arrive au centre du site malgré sa beauté. La dernière cérémonie a eu lieu il y a quelques jours. On sent encore l’odeur du sang des buffles égorgés. Le récit d’Imanuel prend alors tout son sens.

Pays Toraja site funaraire 01

Il nous explique que l’histoire commence lorsqu’une famille plante un drapeau blanc devant sa maison. Cela signifie pour eux qu’un membre de la famille est malade. Cela signifie pour nous occidentaux qu’il y a eu un décès dans la famille. En pays Toraja, c’est seulement une fois la personne enterrée qu’on la considère comme décédée.

Vision interessante de la vie et de la mort.

Bref, le drapeau blanc annonce aussi qu’une cérémonie aura lieu prochainement dans le village. Et puis, il y a prochainement et prochainement.

En pays Toraja, les familles gardent les corps parfois jusqu’à 10 ans avant de les enterrer lors d’une cérémonie.

Oui, tu as bien lu, 10 ans, le temps de trouver l’argent et les ressources nécessaires pour accueillir toute la famille et souvent une bonne partie du village à la cérémonie funéraire étalée généralement sur 3 jours avec comme point d’orgue le sacrifice de buffles !

Bori Rantepao Pays Toraja tombes

Dans les croyances des habitants, le mort doit passer plusieurs épreuves avant d’accéder au paradis. Passer sur un pont d’une largeur de 7 cheveux, traverser une mer et gravir une montagne, il faut bien la force de quelques buffles pour aider le malheureux décédé dans sa quête !

C’est au terme de cette cérémonie que le défunt est enterré, ou placé dans une grotte, voire dans un arbre. La formule magique pour conserver les corps pendant toutes ces années reste secrète, en tout cas pour nous.

Bori Rantepao Pays Toraja tombes

La veille, à Rantepao, nous avions été invités dans une famille à veiller avec leurs proches sur le corps d’une vieille femme embaumée dans du cellophane depuis des années. Un moment extrême côté émotions. Malgré leur insistance à rester manger ce soir là avec eux, nous avons préféré les laisser entre eux. L’expérience était un peu trop forte pour nous. La cérémonie a d’ailleurs lieu aujourd’hui-même mais au Sud de Rantepao. Nous ne pouvons pas être partout malheureusement !

Mais revenons à Buri, un autre lieu de cérémonie justement. Pendant les propos de notre guide, nous avons évidemment en tête cette vieille dame et imaginons les buffles que les membres de la communauté où vit la famille sont en train d’égorger en l’honneur de la défunte. Un grand moment d’émotion au cœur de cette journée de découverte du nord du pays Toraja.

A noter en complément que dans le nord du pays Toraja, les caveaux sont creusés à la main au piolet, comme à Buri, dans la roche volcanique. Dans le sud, c’est plus dans des falaises.

En résumé, voici comment se déroule une cérémonie en pays Toraja

  • 1er jour : La famille déplace le corps de la maison vers l’autel dédié sur le site de la cérémonie.
  • 2ème jour : Procession dans la ville et premiers sacrifices.
  • 3ème jour : A nouveau des sacrifices. Le plus important étant celui des buffles, animal auquel les locaux vouent une véritable vénération.

Nous n’aurons pas assister aux sacrifices des buffles mais n’étant de toute façon pas spécialement désireux d’assister à ce genre de cérémonie, nous ne regrettons rien. Sache que juillet et août représentent la période la plus propice si tu souhaites assister à ce genre de rite.

Rizières époustouflantes en pays Toraja

Après une si belle histoire, nous décidons de poursuivre la route qui grimpe et serpente dans les hauteurs. Les vues notamment sur les rizières en plateau deviennent de plus en plus spectaculaires. C’est tout juste magique, somptueux. On croise pas mal de buffles. Notre guide nous invite à profiter plus longuement de l’une de ces vues autour d’un verre au café le Tedi.

Rizieres Rantepao Pays Toraja

Les paysages de rizières sont tout juste magiques, somptueux.

Après cette petite pause bien sympathique, en route, nous admirons au milieu de ce décor de film de magnifiques maisons traditionnelles, les Tongkonan. Ces habitats et greniers riz sont vraiment typiques de par la forme de leur toit caractéristique et emblématique rappelant les cornes d’un buffle ou la coque d’un bateau renversé. En tout cas, toutes sont orientées Est-Ouest, symbolisant l’axe Naissance-Mort.

trek pays Toraja village

C’est l’heure de la pause déjeuner. Notre guide est parfait. Il connait tous les bons plans de la région. Nous nous arrêtons au Mentirotiku Batutumonga guesthouse qui propose aussi de dormir dans des Tongkonan avec salle de bain partagée. Une bonne idée d’hébergement si on souhaite être isolé tout en profitant d’une vue magnifique sur Rantepao et les rizières en contrebas. Tu nous connais, on n’a pas pu s’empêcher de prendre quelques informations sur cet hébergement plutôt insolite.

  • Prix de l’hébergement : 300 000 Rp avec petit déjeuner.

L’établissement propose aussi des chambres plus standard avec toilettes et douche privatives.

Le restaurant n’est pas très bon marché. De par sa situation vraiment isolée, les prix sont quasi le double de ceux pratiqués à Rantepao même. On s’aperçoit aussi très vite que c’est l’adresse de tous les guides locaux et de leurs clients voyageurs. Finalement rien d’original comme endroit et l’attente des plats est interminable. Tous les clients finissent même par se demander si tout va bien en cuisine. Une fois l’assiette servie, on se demande pourquoi nous avons attendu si longtemps. Ce n’est pas bon. Pas mal de clients repartent comme nous sans finir leur assiette. Ca sera le seul bémol de ces 2 jours de séjour. Est-ce habituel ?

Place au trek dans le pays Toraja, et aux rencontres !

Après un court trajet en voiture vers le sommet de la montagne, nous débarquons avec un petit sac à dos qui nous suffit bien pour 2 jours de trek. Nous laissons le reste de nos affaires dans le véhicule. On les récupérera à la fin du trek. Une petite photo de la plaque d’immatriculation avant de partir, au cas où, et des cadenas sur tous nos sacs, nous partons pour 2 jours de trek en pleine Nature à la rencontre des villageois direction un village reculé des montagnes du pays Toraja où nous passerons d’ailleurs la nuit.*

trek pays Toraja Franck Richard

Le sentier de randonnée est plutôt agréable. Nous le suivons et serpentons entre les plants de caféiers et les rizières. C’est l’occasion de croiser des paysans souriants malgré leur dur travail quotidien, des enfants heureux en quête de bonbons, des femmes et des hommes intrigués de rencontrer 2 occidentaux dans cette région du monde avec leur sac à dos.

Riziere Rantepao Pays Toraja

Trek Toraja Rencontres

Grâce à notre guide local, nous avons pu converser plus simplement avec les locaux qui ne parlent que leur dialecte.

Nous traversons des hameaux pittoresques toute l’après-midi et des rizières plus belles les unes que les autres. La fin de journée s’approche, nous apercevons en contrebas à nouveau un village. C’est là que nous allons passer la nuit. Sérieux ? Nous pénétrons dans le village en saluant les enfants qui jouent au football et les adultes qui commencent à préparer le repas.

Trek Toraja riziere femmes

Notre hôte nous accueille chaleureusement dans sa maison traditionnelle. Nous buvons un thé et montons nos affaires à l’étage car c’est là que l’on dort. En rez-de-chaussée, il y a une terrasse qui donne sur la place poussiéreuse du village, une cuisine et un salon avec une table.

trek pays Toraja village 02

La nuit tombe peu à peu. Ca va être l’heure du repas. Notre hôte prépare d’abord le feu. Puis, dans une casserole, il concocte une spécialité indonésienne que je (Franck) prends vraiment plaisir à déguster.

Trek Toraja Repas traditionnel

Richard, quant à lui, ne se sent vraiment pas bien depuis que nous avons posé nos sacs. Il est même parti se coucher. Le chicken satay du midi ne passe pas du tout. Pendant ce temps, j’aide une famille voisine à préparer le riz. Toute une histoire. Ici, le riz n’est pas prêt en sachet bien évidemment. Il faut le taper, le trier, etc. Cela fait partie des activités quotidiennes ici.

trek pays Toraja enfants 02

L’heure du repas à sonner. Richard ne va pas mieux malgré l’aide précieuse de notre guide qui s’occupe à merveille de Richard en le massant avec des produits locaux. Son état ne s’améliore malheureusement pas. Ca durera comme ça jusqu’au moment du coucher.
Quant à moi, je déguste avec notre guide et notre hôte un excellent repas préparé au feu de bambou : poulet aux bananes au riz blanc local. A la fois sucré et salé, j’ai dégusté l’un des meilleurs plats de Sulawesi.

Comme quoi, la nourriture locale, il n’y a rien de meilleur !

Nous passons finalement une très bonne nuit. Ouf, car une seconde journée de trek nous attend. Richard n’est quand même pas prêt à manger le Nasi Goreng du matin. Moi, je me lance même si je déteste manger salé au petit-déjeuner 🙂

Portrait pays Toraja locaux

Hier, le chemin avait plutôt tendance à monter. Aujourd’hui, c’est plus mitigé mais globalement on va redescendre dans la vallée. Il a beaucoup plu pendant la nuit. Le chemin s’avère très glissant. Prévois de bonnes chaussures en tout cas si tu comptes suivre nos pas en pays Toraja. Les paysages sont plutôt tournés vers les forêts de pins car nous sommes en altitude mais nous rejoignons les rizières en perdant de l’altitude.

trek pays Toraja Franck 02

La fin de notre trek est très glissant mais en voyant la voiture qui nous attend en bas de la dernière côte, on se dit déjà que l’expérience qui se termine nous a permis de partager de très beaux moments avec les locaux.

randonnée Pays Toraja

On sent qu’on vit ces jours-ci une expérience unique. Les paysages sont grandioses, les gens rencontrés d’une gentillesse extraordinaire.

On découvre ici une toute autre culture, une toute autre façon de voir la vie et d’appréhender la mort.
C’est vraiment ce type d’expérience que l’on aime vivre lors de nos voyages au long cours du bout du monde. Et à Sulawesi, on peut dire qu’on est bien servi:)

Buffle rizières Rantepao Pays Toraja

On retrouve alors le chauffeur de la veille mais l’aventure ne s’arrête pas là pour autant ! Ainsi, nous quittons le Pays Toraja pour nous rendre plus au sud de l’île de Sulawesi, à Sengkang. Nous allons vivre une expérience insolite car nous allons dormir dans une maison flottante sur le lac Tempe voisin ! Rendez-vous dans le prochain article à paraître pour vibrer avec nous 🙂

Liens utiles pour préparer ton séjour en pays Toraja

Alors tenté par un trek et une nuit insolite en pays Toraja ?

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog voyage. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

2 comments on “Trek et nuit chez l’habitant au pays Toraja en Sulawesi”

  1. cyprien

    Bonjour,

    je pars bientôt à Sulawesi et je dois avouer que votre blog m’aide pas mal à préparer mon voyage j’avais une question concernant votre trek combien vous a t’il couter ? en allant sur le site de l’agence ils ont l’air de faire que des long séjours et pas de trek comme vous avez fait

    • OneDayOneTravel - Blog Voyage

      De mémoire ce trek coûte une centaine d’euros (2jours/1nuit) mais cela date de 3 ans. Sur place vous trouverez de nombreux guides (souvent proches des hôtels) qui vous proposeront des treks à la journée ou plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.