Route des Explorateurs : Road trip de 2 semaines dans l’ouest du Québec

La Route des Explorateurs est un nouvel itinéraire de découverte de l’ouest du Québec. Elle traverse, au départ de Montréal, les 3 régions des Laurentides, de l’Outaouais et de l’Abitibi-Témiscamingue. En ce mois d’août 2018, nous avons le plaisir de traverser de grands espaces naturels préservés, au fil de l’asphalte et des routes de gravelle, comme on dit au Canada, en road trip pendant 12 jours. Cette Route des Explorateurs est idéale pour les voyageurs qui cherchent à découvrir autrement la plus française des provinces canadiennes. Et il y en a en plus pour tous les goûts ! On l’a vécue, on te raconte.

Route des Explorateurs road trip québec ouest 2 semaines blog voyage

Sur ce voyage, nous embarquons avec nous dans l’Aventure 2 autres duos de blogueurs voyageurs : Clo & Clem du blog voyage Clo&Clem et Audrey & Micka de Refuse to Hibernate. Nous partons chacun à bord d’une Jeep Wangler louée sur le célèbre comparateur de vols et de voitures Liligo. Nous vivrons tous nos propres aventures et péripéties en indépendants. Nous nous retrouverons de temps à autre sur la route, histoire de partager aussi des moments forts ensemble.

Blogueurs voyage OneDayOneTravel CloetClem Refuse to Hibernate - La Route des Explorateurs

L’objectif de ces 12 jours de road trip : parcourir la Route des Explorateurs sous 3 angles différents. Nous nous sommes particulièrement intéressés à l’Histoire et à la culture, au tourisme autochtone aussi, tout en profitant bien évidemment de la beauté des paysages de chaque région québécoise traversée. Tu peux aussi profiter de ton road trip pour bien manger comme nos amis blogueurs voyageurs Clo et Clem ou encore pour pratiquer des activités sportives parfois extrêmes comme Audrey et Micka. Il y aura de l’Aventure pour tout le monde ! Un bon moyen de te montrer que la Route des Explorateurs peut se vivre de plein de façons différentes ^^

Route des Explorateurs : Road trip de 2 semaines dans l’ouest du Québec

Laurentides – Outaouais – Abitibi-Témiscamingue

Pour bien commencer la Route des Explorateurs, on t’embarque avec nous dans cette vidéo d’1 minute !

Tu penses quoi de notre vidéo ? Tu as trouvé ça trop court ?

Retrouve-notre Aventure au jour le jour dans cette playlist de 8 vlogs le long de la Route des Explorateurs comme si tu étais toi aussi dans notre Jeep !

Route des Explorateurs - Road trip en Jeep au Québec

Donne-nous ton avis en commentaire de ce billet de blog. Pense aussi à t’abonner à notre chaîne YouTube pour suivre nos voyages en France, en Europe et à l’autre bout du monde. Inspiration garantie pour ton prochain voyage. N’hésite pas à dénicher sur notre blog voyage d’autres idées d’itinéraires de road trip au Canada. Aussi en vidéos à travers cette playlist de notre premier road trip au Québec.

1. Itinéraire de la Route des Explorateurs dans le Québec de l’Ouest

Nous suivons pendant 2 semaines un road trip dans le Québec de l’ouest sur la Route des Explorateurs en 13 étapes et en boucle depuis Montréal. Voici la carte interactive relative au parcours.

Quelques mots sur le parcours de la Route des Explorateurs avant de revenir sur chaque étape dans le détail un peu plus bas au travers de nos récits et vlogs aussi.

Depuis Montréal, nous partons d’abord visiter Saint-Eustache dans les Basses-Laurentides puis passons la soirée et la nuit dans l’Outaouais au renommé château Montebello. Le lendemain nous séjournons à Gatineau. Nous faisons une petite infidélité au Québec en passant 1 journée à visiter Ottawa, la capitale du Canada qui a la bonne idée d’être située juste en face de la ville de Gatineau et de l’incontournable musée canadien de l’Histoire.

Après la ville, direction les grands espaces naturels sauvages de l’Outaouais. Un peu de détente d’abord en pleine Nature au spa Nordik avant d’entamer quelques randonnées dans le parc de la Gatineau.

Spa Nordik - Parc de la Gatineau Outaouais Route des Explorateurs

La Route des Explorateurs nous mène ensuite dans le village des belles rencontres en Outaouais, Wakefield. L’occasion aussi de faire un peu de canot et de paddle dans la rivière Gatineau et de tester de bonnes tables. Wakefield est aussi une étape sympa pour partir à la rencontre de ses habitants et faire le tour des boutiques d’artisans et d’artistes.

Pow Wow Cérémonie Tourisme autochtone Québec Abitibi-Témiscamingue

La cérémonie du « Pow Wow » – Notre-Dame-du-Nord

Après un crochet pour la nuit à Fort Coulonge, nous partons vers l’Abitibi-Témiscamingue. Nous visitons le fort-Témiscamingue et le T.E. Draper un remorqueur qui servait au XXe siècle lors du flottage du bois. Une nuit dans l’un des chalets en bord de lac à La Bannik histoire de garder la forme et nous reprenons la route en direction du village de Notre-Dame-du-Nord pour vivre une cérémonie traditionnelle exceptionnelle des peuples premiers, le Pow Wow.

La suite du road trip en Jeep en Abitibi-Témiscamingue se partage entre des forêts boréales à perte de vue notamment au parc national d’Aiguebelle, le mythique mont Chaudron et des visites de villes à l’histoire industrielle comme Rouyn-Noranda et Val d’Or. On visite d’ailleurs une ancienne mine d’or en s’enfonçant à 91m sous terre. Un épisode passionnant.

Mont Chaudron - Abitibi-Témiscamingue

Le mont Chaudron – Sur la Route des Explorateurs en Abitibi-témiscamingue

Avant de rejoindre les Laurentides, nous passons par Amos et visitons le refuge Pageau qui recueille les animaux blessés dans la Nature et les soigne avant de les relâcher lorsque c’est possible.

Dernière région avant de rejoindre Montréal : Les Laurentides, que l’on aime tant. Là aussi, c’est le Canada comme on l’imagine avec ses forêts et ses lacs par milliers. Après quelques heures de route depuis Val d’Or, nous arrivons au réservoir Baskatong et plus précisément dans notre chalet au Rabaska Lodge. Un accueil extrêmement chaleureux. Un vrai coup de cœur côté hébergement et environnement.

Canot Camping Lac du poisson blanc Laurentides

Lac du parc régional du Poisson Blanc – Sur la Route des Explorateurs dans Les Laurentides

L’étape suivante au parc régional du Poisson Blanc n’est que pur bonheur en compagnie de nos amis blogueurs voyageurs.

Nous campons sur une île déserte !

On te reparle plus bas de cette expérience insolite.

C’est ensuite en hydravion que nous survolons les Laurentides. Un vol inoubliable et une arrivée les pieds dans l’eau au bord de la plage de sable fin du centre d’activités plein air Kiamika. Puis en kayak et en rabaska, nous partons à la recherche de la pygargue blanche, le célèbre et très massif « aigle royal » américain.

Kiamika - Québec Laurentides Route des Explorateurs

Avant de rejoindre Montréal, nous passons par Val David et enfin le lac Morency où nous vivons un grand final avec Clo & Clem et Audrey et Micka en hors piste à bord de 2 Jeep et 1 quad. Une dernière rencontre avec Carl le trappeur à l’arrivée, un personnage immanquable des Laurentides. La dernière nuit se passe dans les hauteurs du mont-Gabriel.

C’est dans l’avion de retour vers Paris que nous calculons les kilomètres parcourus entre chaque étape.

2. Le parcours de la Route des Explorateurs

Côté pratique, la Route des Explorateurs telle que nous l’avons vécu s’étend sur 1500 km environ. Voici les distances entre chaque étape. Les temps de parcours sont donnés à titre indicatif.

Montréal et les Basses-Laurentides

  • Étape 1 : Montréal
    35 km vers l’étape 2 (45 min)
  • Étape 2 : Saint-Eustache dans les Basses-Laurentides
    96 km le long de la route des Patriotes vers l’étape 3 (1h15).

L’Outaouais et Ottawa

  • Étape 3 : Le château de Montebello
    77 km vers l’étape 4 (1h).
  • Étape 4 : Visiter Gatineau en Outaouais et Ottawa en Ontario
    10 km vers l’étape 5. (15 min)
  • Étape 5 : Parc de la Gatineau en Outaouais
    22 km vers l’étape 6. (30 min)
  • Étape 6 : Wakefield en Outaouais
    87 km vers Fort-Coulonge (1h30) puis 368km vers Duhamel-Ouest (5h30) l’étape 7

Itinéraire road trip Québec 2 semaines Route des Explorateurs

L’Abitibi-Témiscamingue

  • Étape 7 : La Bannik en Abitibi-Témiscamingue
    129 km (3h) vers l’étape 8.
  • Étape 8 : Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue
    107 km (2h30) vers l’étape 9.
  • Étape 9 : Val d’Or en Abitibi-Témiscamingue
    310 km (5h) de Val d’Or à Ferme-Neuve (étape 10).

Les Laurentides

  • Étape 10 : Le Rabaska Lodge en bord de réservoir Baskatong
    83 km (1h30) entre Ferme-neuve et Notre-Dame-du-Laus (étape 11).
  • Étape 11 : Le parc du lac du Poisson Blanc
    42 km (45 min) de Notre-Dame-du-Laus à Kiamika (étape 12).
  • Étape 12 : Le centre d’activités Kiamika
    178 km (2h30) vers l’étape 13.
  • Étape 13 : Le Lac Morency dans les Laurentides
    60 km (45 min) vers l’aéroport International de Montréal.

3. Comment venir au Québec par les airs depuis la France ? Quid de la voiture de location.

3.1. Les vols

Temps de vols indicatifs entre Paris et Montréal :

  • À l’aller : 7h30
  • Au retour : 6h40

Nous sommes passés par le comparateur de vols Liligo pour réserver nos vols. Après quelques comparaisons de prix, nous avons choisi de sélectionner la compagnie Air Canada.

Liligo Comparateur de vols

  • Un excellent tarif Paris-Montréal AR : 374€
  • Un bon prix AR : 432€
  • Un prix moyen AR : 602€
  • Sources

Les prix dépendent de nombreux critères dont l’offre et la demande sur un vol au moment de la recherche de réservation mais aussi du jour où tu souhaites voler, de tes cookies, etc. On t’en avait déjà parlé dans notre billet de blog sur nos astuces pour réserver ses billets d’avion moins cher sur internet.

Air Canada aéroport montréal

Si tu voyages comme nous en classe économique, vérifie bien si ton 1er bagage en soute (< 23kg) est inclus ou non dans le tarif final. Il faudra sinon payer un supplément de 50€ directement au comptoir d’embarquement à l’aller et au retour par exemple pour AirCanada. Le bagage en cabine (<10kg) reste inclus dans le prix du billet d’avion.

Côté nourriture pendant le vol, c’est classique. Le service à bord aurait pu être plus agréable.

  • Bon à savoir : Avant de partir en vacances au Canada, il faut obligatoirement se rendre sur le site du gouvernement canadien et remplir un formulaire d’autorisation de voyage électronique dénommé AVE (7 CAD/pers). Le présenter une fois arrivé à l’aéroport de Montréal (YUL) avec son passeport.

3.2. Louer une voiture au Canada

Nous avons loué une Jeep Wangler sur le comparateur de vols et de locations de voiture Liligo. À 40€/jour, on n’a pas hésité longtemps à la réserver. Contrairement aux tarifs des billets d’avion, ceux des locations de voiture n’ont pas évolué pendant nos semaines de veille.

Location de voiture Liligo

Pense à vérifier la politique de carburant. Si la mention « prépayé » apparaît, cela signifie que l’agence à Montréal te fera payer le 1er plein plein pot au moment de retirer le véhicule. 123 CAD pour une Jeep Wangler par exemple.

  • Bon à savoir : Pas besoin de permis international pour circuler au Québec.

Road trip ouest Québec Jeep Liligo Route des Explorateurs

3.3. L’assurance voyage obligatoire

La question de l’assurance voyage au Canada est primordiale. Bien sûr question santé, rapatriement, etc mais aussi pour la conduite au Canada souvent exclue (comme aux Etats-Unis) des contrats que l’on peut déjà posséder. Et ne parlons pas de la conduite des 4×4 qui est un cas particulier. Fais donc bien le point avant toute location.

assurance voyage conseil blog voyage

Nous, on est assuré par Chapka Assurances. On t’en avait déjà parlé dans un billet de blog sur les assurances voyage à retrouver en cliquant sur le lien.

Étape 1 : La Route des Explorateurs démarre à Montréal

Nous commençons à bien connaître Montréal après tous nos voyages au Québec ces 2 dernières années. Et à toutes les saisons en plus ! Ville pleine de charme, ville dynamique et aux multiples facettes, ville attachante avec ses sympathiques habitants, Montréal nous invite sans cesse à la redécouvrir à chacun de nos passages et c’est pour ça qu’on l’aime tant.

Retrouve nos visites et quartiers préférés et nos coups de cœur à Montréal ici ainsi que nos conseils hébergements à Montréal ici : où dormir à Montréal ? Et c’est avec une immense joie que nous avons retrouvé notre hôtel préféré à Montréal, le Fairmont Reine Elisabeth (et sur booking pour comparer).

Rue Sainte-Catherine Montréal Route des Explorateurs

Une seconde expérience pour nous et on confirme que c’est toujours avec un immense plaisir que nous séjournons dans cet hôtel décidément pas comme les autres. Le petit-déjeuner avec vue directe sur la cathédrale Marie-Reine-du-Monde et son impressionnante coupole de cuivre reste le moment marquant d’un début de journée réussi ici.

Nous sommes mi-août, nous arrivons en pleine marche des Fiertés. Tout Montréal fait la fête, notamment sur la terrasse du Fairmont Reine Elisabeth. Cet hôtel est décidément toujours plein de surprises.

Après 2 bonnes nuits à l’hôtel, histoire de bien récupérer du décalage horaire qu’on a toujours tendance à ressentir plus qu’ailleurs lorsqu’on arrive à Montréal, nous rejoignons nos amis blogueurs à l’agence Discount située dans le quartier du Plateau. Après un peu d’attente, on finit par récupérer nos 3 Jeeps toutes propres.

On file tous au stock de Windigo Aventures situé non loin de l’agence pour récupérer tout le matériel qui sera bien utile pour les épisodes en pleine Nature. Et oui, on a trouvé cette formule de location de matériels « prêts-à-camper » très pratique car elle nous évite de tout ramener de France. De 13,50 CAD/nuit pour une tente à 21 CAD/nuit la formule qui inclut la tente, les sacs de couchage, les matelas gonflables, la glaciaire, le réchaud et divers ustensiles.

Canot Camping au Lac du poisson blanc

Étape 2 : Visiter Saint-Eustache dans la campagne des Basses-Laurentides

En route vers les Laurentides !

Après 30 kilomètres d’autoroutes à peine, nous nous retrouvons d’un seul coup dans un cadre champêtre. Une campagne où agriculteurs et artisans ouvrent facilement leurs portes au public. Lire notre billet de blog sur la route du terroir entre Oka et Saint-Eustache : visites de vergers, cabanes à sucre, champs de lavande et domaine viticole sont au programme.

Vignobles des Laurentides

C’est justement à Saint-Eustache que démarrent aujourd’hui nos premières visites historiques et patrimoniales. Ça tombe bien, c’est en partie notre thématique.

La ville est célèbre pour avoir été le champ de bataille entre les patriotes et les troupes anglaises en 1837. On en trouve d’ailleurs encore des traces sur la façade extérieure de la majestueuse église.

Visiter Saint-Eustache Laurentides

Saint-Eustache abrite aussi de splendides demeures comme la Maison de la Culture et du Patrimoine (Manoir Globensky) qui se visite. Le moulin Légaré est quant à lui incontournable. Un moulin à farine édifié en 1762 au bord de la rivière du Chêne et qui est le plus ancien moulin à eau à fonctionner en Amérique du Nord.

Moulin Légaré - Saint-Eustache Laurentides Route des Explorateurs

Se balader à pied dans Saint-Eustache, c’est aussi prendre un moment devant les fresques qui animent la ville et qui rappellent son Histoire.

Fresques Saint-Eustache Québec Laurentides

Une adresse en or pour déjeuner tenue par Pascal Laprade : La micro-brasserie Noire et Blanche ouverte depuis 2012 où on déguste poutines et tartares (la carte tourne) mais aussi 20 bières produites sur place dans un cadre bucolique en bord de rivière. À toi de tester !

Poutine à Saint-Eustache Microbrasserie Blanche et Noire

Après cette courte escale de quelques heures dans les Laurentides (nous y retournerons dans quelques jours), la route continue et nous mettons le cap en direction de la région de l’Outaouais.

Étape 3 : Le château Montebello, la porte d’entrée de l’Outaouais sur la Route des Explorateurs

Nous reprenons la route 148 puis l’autoroute de l’Outaouais. Après 1h de route environ, nous arrivons au château Montebello en milieu d’après-midi. Une gigantesque « cabane » de 211 chambres qui est le plus grand château en rondin de bois au monde.

Château Montebello de nuit - La Route des Explorateurs Outaouais

Construite en 1930 en seulement 4 mois, il aura fallu 10000 troncs d’arbres et 3500 personnes pour réaliser ce challenge de construction ! La cheminée aux multiples foyers est sans conteste l’épicentre de l’établissement.

Château Fairmont Montebello Outaouais

Depuis sa création, l’hôtel a vu défiler de grandes personnalités du monde entier, notamment politiques.

Nous ne profiterons que de l’intérieur de l’établissement (ce qui est déjà pas mal) car la météo n’est pas du tout favorable aujourd’hui mais sache que le domaine permet de pratiquer un grand nombre d’activités comme le golf. La piscine couverte est impressionnante, proche des dimensions d’un bassin olympique.

Nous avons la chance de séjourner 1 nuit au Fairmont Château Montebello (lien booking pour comparer). La nuit a été très réparatrice. Le petit-déjeuner est excellent comme dans tous les hôtels Fairmont. Un dîner que les gourmets ne peuvent qu’apprécier.

Pour revoir en vidéo nos aventures de Montréal à Montebello (VLOG 1) :

Étape 4 : Visiter Ottawa et Gatineau pour la première fois

Après le château Montebello, nous mettons le cap sur les villes de Gatineau et Ottawa, situées de part et d’autre de la rivière des Outaouais.

Avec notre thématique culture et histoire, nous sommes gâtés par ici. Déjà à Gatineau avec l’incontournable musée canadien de l’Histoire. Passionnant, immersif et instructif, on pourrait passer des heures à déambuler dans ce musée à l’architecture atypique. Cette visite est une véritable plongée dans l’histoire et la culture des peuples premiers. On recommande !

Visite du Musée canadien de l'Histoire Gatineau

Ne rate pas non plus le quartier du vieux-Hull qui se situe à 15 minutes à pied environ du musée d’Histoire du Canada en suivant une ligne rouge peinte au sol qui symbolise un sentier culturel. Un quartier idéal pour dîner et pourquoi pas prendre quelques belles photos sous les parapluies de la ruelle piétonnière emblématique de Gatineau.

Rue des parapluies Gatineau

Une adresse testée et approuvée pour bien manger et bien boire dans le quartier du vieux-Hull : Le Cellier au 49, rue Saint-Jacques et son menu frais et du marché aux résonances internationales. Tartares pour démarrer puis cuisse de lapin braisée pour Franck et poêlée de crevettes thaï au lait de coco pour Richard. La cuisine est ici créative et maîtrisée.

Restaurant Le Cellier Gatineau Outaouais

Plat Restaurant Le Cellier Gatineau Outaouais

Nous faisons une petite infidélité au Québec en traversant par le pont Alexandra la rivière des Outaouais pour visiter Ottawa. On ne pouvait pas manquer de visiter la capitale du Canada !

Pont Alexandra Gatineau Ottawa

Visiter Ottawa pour la première fois

Une ville qui nous a vite charmé, notamment au travers du marché BY, l’un des marchés les plus anciens du Canada, très vivant, où nous avons testé pour la première fois une succulente queue de castor. Maraîchers mais aussi boutiques de créateurs et magasins originaux animent le quartier.

marché by ottawa ontario - Route des Explorateurs Canadabeavertail marché by ottawa

On en profite pour déjeuner non loin au restaurant Das Lokal au 190, rue Dalhousie. Une adresse européenne aux consonances allemandes où gaufres et crêpes salées sont à tester absolument. (entre 16 et 19 CAD le plat)

Restaurant das local ottawa

En visitant Ottawa, impossible d’échapper à la colline du Parlement et ses édifices impressionnants à l’architecture gothique et néo-gothique. La visite guidée de l’intérieur du parlement est possible et fait même partie des visites incontournables d’Ottawa. Tu y croiseras peut-être Justin Trudeau ^^ Il faudra qu’on revienne 😉

Vue sur le Parlement Ottawa depuis le pont Alexandra - City Guide Ottawa

Visiter Ottawa pour la première fois - City Guide voyage

 

Visiter le parlement d'Ottawa

Le retour vers Gatineau se fait d’abord à pied le long des impressionnantes écluses du canal Rideau qui relie le lac Ontario à la rivière des Outaouais. Nous embarquons ensuite tranquillement dans un traversier (possible de mai à octobre). Un aqua taxi électrique, le Feel de l’eau, qui est un bon moyen de profiter sans se fatiguer de superbes vues depuis l’eau sur les principaux monuments de Gatineau et d’Ottawa en même temps.

Traversier aqua taxi Ottawa Gatineau

Où dormir à Gatineau ?

Nous dormons à l’hôtel Four Point by Sheraton (lien booking pour comparer) au 35, rue Laurier à Gatineau.

L’avantage certain de cet hôtel est sa localisation car il est situé juste en face du musée canadien de l’Histoire. En prenant le traversier ou à pied via le pont Alexandra, on est rapidement à Ottawa. Pratique pour visiter. Sinon, l’établissement n’a pas de charme particulier. Notre chambre offre une vue sur un mur et n’est pas forcément très bien insonorisée. « Ça fait la job » pour une nuit à partir de 106 € (au 30/09/2018) comme on dit au Québec. Petit-déjeuner correct servi à l’assiette le lendemain matin.

Sheraton Chambre Gatineau Outaouais

Retrouve en vidéo notre visite d’Ottawa (VLOG 2) :

Étape 5 : Le parc de la Gatineau et le spa Nordik sur la Route des Explorateurs

L’Outaouais est la démonstration parfaite qu’au Canada, la Nature n’est jamais loin de la ville. À moins de 15 minutes de voiture, on se retrouve dans le parc de la Gatineau sur 361 km² avec ses nombreux lacs, ses sentiers de randonnée et points de vue à couper le souffle. Nous sommes exactement là où la rivière des Outaouais et la rivière Gatineau se retrouvent.

Randonnées Parc de la Gatineau Outaouais

Après un petit tour au centre des visiteurs, nous voici partis à la découverte de ce parc que nous ne connaissions pas du tout. On précise ici que le parc de la Gatineau est un parc fédéral géré par la CCN et ne demande à ce titre aucun frais d’entrée.

Quelques sites coups de cœur à ne pas rater dans le parc de la Gatineau :

Le lac Pink pourtant de couleur verte est un spot de détente absolument magnifique. C’est en raison du nom de celui qui l’a découvert, Monsieur Pink qu’il a pris ce nom là. La vue principale se fait depuis une plateforme très facilement accessible et directement depuis un parking de quelques places. Le site se prête idéalement à la randonnée aussi.

Lac Pink Parc de la Gatineau Route des Explorateurs Québec de l'ouest

– Le point de vue exceptionnel du belvédère Champlain. Il faut s’imaginer qu’on était sur une île il y a très longtemps ici et que toute la vallée était sous l’eau.

– Le domaine Mackenzie King, 231 hectares de forêts et jardins légués par l’ancien premier ministre canadien où se perdre. Le jour de notre passage, un ours noir a été repéré dans les parages. On avance à pied avec prudence bien sûr mais il aurait de toute façon sûrement eu plus peur de nous que nous de lui si on l’avait rencontré.

Domaine Mackenzie King - Parc de la Gatineau

Maison Domaine Mackenzie King - Parc de la Gatineau

Et après l’effort d’une randonnée sur l’un des nombreux sentiers du Parc, on apprécie un moment de détente au Spa Nordik, le plus grand spa d’Amérique du Nord avec ses 10 bassins, 9 saunas, cascades, espaces de relaxation et restaurants.

Spa Nordik Gatineau Outaouais Détente en extérieur

Gros coup de cœur pour la piscine panoramique qui surplombe les alentours. On profite à fond des bienfaits de la thermothérapie en intérieur et aussi en extérieur, en pleine Nature. On est pourtant à seulement 10 minutes de Gatineau.

Spa Nordik Parc de la Gatineau

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Après l’effort d’une longue randonnée dans le #parcdelagatineau, on apprécie un moment de détente au Spa Nordik, le plus grand spa d’Amérique du Nord avec ses nombreux bassins, saunas, cascades et espaces de relaxation. et toujours à moins de 30 minutes de Gatineau et Ottawa. Vous l’aurez compris, l’Outaouais réconcilie à merveille les amoureux de City breaks et les inconditionnels d’échappées au cœur de la nature. Hâte d’explorer d’autres trésors de cette région de l’ouest du Québec. ✨ Vous aimez vous détendre dans un Spa après une journée de randonnée ? ✨ #spanordik #gatineau #outaouais #spa #quebec #relaxing #thermalexperience #routedesexplorateurs

Une publication partagée par Franck&Richard🌍TravelBloggers (@onedayonetravel) le

Spa Nordik - Parc de la Gatineau Outaouais Route des Explorateurs

Où déjeuner dans les environs ?

C’est dans le village de Chelsea au Chelsea Pub au 238, chemin Old Chelsea que nous déjeunons. On peut te conseiller aussi bien la salade du randonneur à 19,50 CAD que le Chelsea Burger Original à 18 CAD.

Chelsea pub - Outaouais

Où dormir non loin du parc de la Gatineau ?

Bienvenue chez Dawn, une grande voyageuse adorable qui a ouvert l’auberge de ses rêves, avec son mari Sébastien et leurs 2 enfants.

Propriétaire B&B Mon Petit Chum Wakefield Outaouais

C’est au B&B Auberge de Mon petit Chum (lien booking pour comparer) dans le village tranquille de Wakefield que nous passons la nuit. 3 chambres sont disponibles dans ce charmant gite touristique. Nous dormons dans celle dénommée « Mouton Noir ». A partir de 119 CAD la nuit + taxes.

Où dormir à Wakefield : B&B Mon Petit Chum

Le petit-déjeuner le lendemain matin est un festin. Servi en extérieur, c’est encore plus sympa. Miam miam miam les pancakes !

Petit-déjeuner Mon Petit Chum Wakefield

Une adresse familiale qu’on te recommande dans un quartier vert très tranquille à quelques minutes à pied des restaurants du village et de la rivière des Outaouais.

Retrouve nos aventures en vidéo dans le Parc de la Gatineau et au Spa Nordik (VLOG 3) :

Étape 6 : Wakefield en Outaouais, l’étape des belles rencontres sur la Route des Explorateurs

Lorsqu’on aperçoit depuis la route un pont couvert tout rouge, c’est qu’on est bien arrivé à Wakefield.

Pont couvert Wakefield Outaouais

Wakefield est le premier village qui s’est établi au bord de la rivière Gatineau. Il s’est développé grâce au transport du bois. Aujourd’hui, c’est une bourgade pleine de vie grâce à ses artisans et ses commerçants. C’est aussi le repère de nombreux artistes. On profite donc de ce séjour pour aller à la rencontre des locaux.

Panneau Wakefield Route des Explorateurs road trip Outaouais

Boutiques, Art et artisanat à Wakefield

On visite la confiserie Wakefield et ses spécialités au caramel et au chocolat, la boutique artisanale Jamboree où il est facile de ramener quelques souvenirs et surtout la boutique et galerie d’Art Khewa au 737, chemin Riverside. Ici on trouve de l’art, des accessoires de mode et même des vêtements créés par la propriétaire, artiste peintre et créatrice, Nathalie Coutou. Elle partage avec nous la passion pour son travail de création mais on échange aussi sur ses origines gasconnes et surtout autochtones.

boutique et galerie d’Art Khewa - Wakefield Outaouais Québec

Ses peintures toutes en hommage à ce métissage et à la Terre sont envoûtantes surtout lorsqu’on connait à chaque fois le contexte dans lesquelles elles ont été réalisées et ce qu’elles signifient. Ce sont des messages forts sur la Vie et la Nature à chaque fois. Ses œuvres se déclinent depuis quelques années en vêtements pour femme. Le résultat est magnifique. A quand une collection pour homme ?

Boutique d'art autochtone - Boutique Khewa Wakefield

Dans sa boutique, on retrouve son travail mais aussi de l’art et de l’artisanat des autochtones, des Métis et des Inuits.

Paddle et canot sur la rivière Gatineau

Paddle Wakefield Outaouais

Pendant cette étape sur la Route des Explorateurs, nous en profitons aussi pour découvrir Wakefield depuis l’eau en canot et en paddle. La rivière Gatineau ressemble à un lac par ici mais attention si tu veux commencer à te balader plus loin, renseigne-toi bien auprès du loueur de matériel sur les différents itinéraires possibles avant d’aller à l’eau.

Paddle Wakefield Rivière Gatineau Outaouais

On est passé par Expéditions Wakefield au 817, chemin Riverside pour louer notre canot et notre paddle. Le jeune qui était là au moment de la location n’a pas été pro avec nous côté informations. On te souhaite un meilleur accueil.

Où manger à Wakefield ?

Nous testons 2 bonnes adresses à Wakefield où bien manger local. La première est plus intimiste et idéale pour dîner en amoureux par exemple.

Ce soir, nous dînons dans le charmant restaurant aux murs de briques The Village House situé au 759, chemin Riverside, en bord de rivière Gatineau. Les températures sont encore agréables pour déguster les bons petits plats du chef Michael Houle à l’extérieur. Et c’est tant mieux car la petite terrasse intimiste est en plus joliment aménagée. Autant en profiter ! Ce soir là, on se laisse tenter par une entrée et un plat. Franck salive devant son excellent bœuf braisé à l’érable et aux fines herbes (34 CAD), une cuisine très bien maîtrisée, alors que Richard savoure un plat là aussi plein de saveurs, une aubergine frit et farcie au fromage de chèvre et au basilic (27 CAD). L’atmosphère est en plus très agréable. Ce restaurant est tenu aussi par la sympathique femme du chef, Sarah Swan.

Notre seconde adresse est quant à elle parfaite pour déjeuner en famille ou entre amis mais pas que. Bienvenue au Café Le Hibou au 757, chemin Riverside. L’ambiance est conviviale. L’un des points de repère du village en d’autres termes. Situé juste à côté de notre première adresse, le Café Le Hibou possède beaucoup plus de tables que le premier divisées entre le grand espace extérieur qui fait face à la rivière Gatineau et l’intérieur très soigné côté décoration avec son grand bar. Côté plats, burger de Surlonge avec du cheddar vieilli et du bacon (19 CAD) pour Franck et un « fish & chips » (18 CAD) pour Richard pour notre déjeuner. Ce qu’on appelle des plats efficaces de bistro, arrivés sans trop attendre en plus. Lieu idéal aussi si on veut prendre son temps et échanger pourquoi pas avec ses voisins autour d’une bonne bière.

café le hibou Wakefield

Où dormir à Wakefield ou en route ?

À Wakefield, on te conseille l’auberge de Mon Petit Chum. On t’en parlait déjà à la fin de l’étape 5.

Si tu cherches un hôtel plutôt en destination de l’Abitibi-Témiscamingue, on te conseille un arrêt à Fort Coulonge. 100Km et 2 h de route sont nécessaires pour arriver. N’hésite pas à faire un petit détour en arrivant à Fort Coulonge pour aller contempler sa chute d’eau spectaculaire où on peut pratiquer comme Audrey et Micka de l’accrobranche.

Chutes Coulonge Outaouais Québec

Pour dormir donc, l’Auberge Spruceholme Inn (lien booking pour comparer) au 204, rue Principale est à tester si tu aimes dormir dans un hôtel historique où dès que tu ouvres la porte, tu te retrouves à une autre époque.

La propriétaire Jane Toller est un livre d’histoire à elle toute seule. On découvre au petit-déjeuner qu’elle est la petite fille du baron du bois de la région qui tenait la demeure à l’époque. Suite à des soucis de réservation, nous avons dormi dans la bâtisse voisine. Une expérience qui n’a rien à voir avec l’expérience que nous aurions du vivre. Difficile donc de te conseiller pleinement l’établissement.

Où dormir à Fort Coulonge - Route des Explorateurs

Juste derrière l’auberge Spruceholme, on retrouve nos amis blogueurs voyageurs pour un dîner poutines, burgers, bières et vin blanc au Bistro du Bûcheron. Une adresse locale et conviviale qu’on te recommande.

Tu veux en voir plus ? Retrouve-nous en vidéo dans le vlog 4 à Wakefield et Fort Coulonge :

Étape 7 : Séjour à La Bannik au bord du lac Témiscamingue en Abitibi-Témiscamingue sur la Route des Explorateurs

Tu l’auras compris, l’Outaouais réconcilie à merveille les amoureux de City breaks et les inconditionnels d’échappées au cœur de la nature. Après l’Outaouais, nous prenons la direction de l’Abitibi-Témiscamingue, une autre région du Québec riche par son histoire, notamment celle de la ruée vers l’Or.

Le nom de cette région du Québec peut sembler étrange mais il vient de l’Algonquin (un des peuples premiers de la région) et signifie à la fois « là où les eaux se séparent » et « eaux profondes ». Oui, l’eau est partout ici !

Visiter l'Abitibi-Témiscamingue au Québec - Route des Explorateurs

La région est assez reculée, sans être le bout du Monde car quand même facilement accessible notamment par la route depuis l’Ontario et Montréal. Elle s’ouvre depuis peu aux touristes curieux de découvrir une Nature vaste et intacte. La forêt boréale a beaucoup d’expériences à proposer, notamment au parc national d’Aiguebelle ou autour de l’anomalie géologique du mont Chaudron. L’histoire est aussi présente au travers des fourrures, du bois et des mines.

Et c’est ce qu’on va découvrir dans cette seconde partie de notre itinéraire le long de la Route des Explorateurs.

Pour démarrer, nous avons la chance d’assister au rassemblement annuel de la Première Nation de Timiskaming appelée « Pow Wow » dans la ville de Notre-Dame-du-Nord.

Pow Wow Notre-Dame-du-Lac Abitibi-Témiscamingue

Tourisme Autochtone Québec - La Route des Explorateurs

Un événement traditionnel majeur qui permet de reparler du passé mais aussi du présent et de l’avenir. C’est aussi le moment des célébrations heureuses et malheureuses. Danses, percussions, chants et costumes traditionnels animent le rassemblement.

Pow Wow Cérémonie Tourisme autochtone Québec Abitibi-Témiscamingue

Nous dormons à La Bannik (lien booking pour comparer) qui se situe à Duhamel-Ouest au 862, chemin du Vieux-Fort au bord du lac Témiscamingue long de 110 km. Ici, on choisit de dormir en mode camping ou dans de douillets chalets. On opte pour cette dernière option.

La Bannik Chalet Outaouais Route des Explorateurs

La Bannik Chalet intérieur - Outaouais

En plus d’être en pleine Nature, on est aussi à quelques centaines de mètres à pied seulement du Lieu historique national du Fort-Témiscamingue. L’occasion de d’allier une sympathique balade au bord du lac et de l’histoire.

Alors, il ne faut en fait pas s’attendre à voir un fort comme on l’entend chez nous en Europe. En fait, le Fort-Témiscamingue reflète 6000 ans d’Histoire autochtone et 2 siècles de rivalité pour le contrôle des fourrures. Les reconstitutions que l’on voit ont été faites sur les fondations historiques. Dans la forêt juste derrière, on a ensuite plaisir à découvrir en déambulant sur un sentier aménagé une exposition d’Art autochtone en pleine Nature. On rentre au chalet par la plage. Un bon moment malgré la pluie aujourd’hui.

Au retour, c’est au restaurant de La Bannik que nous savourons un excellent dîner québécois. Un établissement qu’on te recommande si tu veux bien manger dans la région.

Dans le village d’Angliers qui se situe à 35 km soit 30 minutes de voiture de La Bannik, on peut poursuivre notre retour dans le temps en visitant le T.E. Draper, un ancien remorqueur de 100 tonnes qui servait pour le flottage du bois sur la rivière des Outaouais.

Remorqueur T.E. Draper Outaouais

Il aura fallu 2 ans pour que ce bateau de 18,60 m de long sur 5,20 de large soit construit. Il aura eu dans sa carrière, 5 capitaines différents entre 1929 et 1975. Sache qu’il y a aussi un camp de bûcherons des années 1930-1940 juste à côté, le Chantier Gédéon.

Visiter le TE Draper en Abitibi-Témiscamingue

Étape 8 : Visiter Rouyn-Noranda – La Route des Explorateurs

Après 100 kilomètres de route en 1h30 environ, nous arrivons à Rouyn-Noranda. Un nom peu commun qui résulte de la fusion en 1986 de la ville de Rouyn, une ville plutôt francophone avec un urbanisme anarchique et de Noranda, une ville plutôt anglophone et construite à l’américaine, avec ses rues perpendiculaires. C’est d’ailleurs de ce côté que se situent les mines de cuivre et d’or qui font la richesse et la réputation de la ville depuis plus de 90 ans !

Visiter Rouyn-Noranda - Abitibi-Témiscamingue

Nous démarrons notre visite de Rouyn-Noranda au 1er magasin général, le magasin Dumulon qui a ouvert en 1924. Le bâtiment (en fait il y en a deux) original construit en 1924 a brûlé. C’est une reconstitution à l’identique qui a eu lieu dans les années 70 que nous visitons. Classé site patrimonial en 1978, on peut maintenant même y dénicher quelques souvenirs. On peut aussi observer de vieilles photographies de vues aériennes de la ville. C’est toujours intéressant de voir une région de haut pour se rendre compte de l’environnement dans lequel on se balade.

Magasin général - Rouyn-Noranda Route des Explorateurs Québec

Et en parlant de vue, la région étant relativement plate, c’est donc difficile d’avoir des points de vue. On en a trouvé quand même un, près des terrains de sports (baseball, etc.). Tu trouveras ce spot sans problème. C’est la seule colline de la ville.

Fresques murales - Rouyn Noranda

Si tu aimes l’Art de rue, tu vas être servi à Rouyn-Noranda. Les fresques qu’on te montre dans le vlog sont vraiment impressionnantes. Il y en a d’autres notamment juste à côté de l’hôtel où nous avons passé la nuit (voir un peu plus bas).

Fresque murale tag - Rouyn-Noranda

Le Mont Chaudron

Depuis le début de notre road trip au Québec sur la Route des Explorateurs, la météo est bien capricieuse. Alors quand Dame Nature daigne enfin dissiper les nuages juste au bon moment, on ne peut que s’en réjouir. Et en plus, on n’est franchement pas n’importe où !

Nous sommes à quelques kilomètres de Rouyn-Noranda, au Mont Chaudron plus exactement. Autant dire, l’un des symboles de l’Abitibi-Témiscamingue en terme de paysage. C’est en fait LA curiosité géologique de cette région du Québec de l’ouest. Ce mont (très rare dans la région qui est relativement plate) porte son nom en raison de sa forme, un chaudron inversé. Certain verront un téton. C’est au choix ^^

Mont Chaudron - Abitibi-Témiscamingue

Le mont Chaudron est en tout cas le spot parfait pour admirer le coucher de soleil. Avec en bonus le cri des faucons pèlerins qui nous survolent au même moment, c’est juste magique. Un site exceptionnel et on est seuls !

Retrouve nos aventures en Abitibi-Témiscamingue dans le vlog 5 :

Où dormir à Rouyn-Noranda ?

Nous dormons à l’hôtel Gouverneur Le Noranda (lien booking pour comparer) au 41, 6e Rue à Rouyn-Noranda en plein centre. Un établissement très confortable que ce soit en chambre ou dans les espaces communs. On s’y sent bien. La chambre est calme et climatisée. Chambre assez spacieuse avec baignoire. Elle reste classique mais « elle fait la job ». Petit-déjeuner servi à l’assiette.

Où dormir à Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue

Le parc d’Aiguebelle – Un parc naturel à voir à 70km de Rouyn-Noranda

Bienvenue au parc d’Aiguebelle. Un parc géré par la SEPAQ. Entre Rouyn-Noranda et Val d’Or se cachent de grands espaces naturels protégés. Un terrain de jeu immense pour randonner et communier avec la Nature. Il s’y cache même une passerelle très instagrammable qui surplombe une gigantesque faille du haut de ses 22 mètres (qu’on n’a pas vu). Le parc propose des randonnées faciles accessibles à tous. Elles font de 1 à 3 km en moyenne. De courtes randonnées mais l’immersion en pleine Nature est garantie.

Parc Aiguebelle Tour de garde feu

Et comme notre thématique c’est la culture et l’histoire, nous partons en randonnée pour atteindre une tour de garde-feu. Elle permettait de repérer les départs de feu et d’alerter les secours pour éviter une catastrophe. Très utile surtout lorsque les premiers colons décidèrent de s’installer dans la région il y a environ 50 ans. Nous apprenons que les incendies « naturels » sont bons quant à eux et participent à régénérer la forêt. En résumé, il y a les bons feux et les mauvais feux.

Randonnée parc Aiguebelle - Route des Explorateurs Québec

En résumé, dans le parc d’Aiguebelle, il y a des randonnées pour tous mais aussi du kayak, du canot, de la pêche et on peut même partir en observation admirer les oiseaux.

Étape 9 : Val d’Or et Amos en Abitibi-Témiscamingue, 2 étapes incontournables sur la Route des Explorateurs

L’Abitibi-Témiscamingue, c’est aussi une riche culture et une histoire unique liées à la foresterie et aux mines d’or très présentes dans la région traversée par la faille de Cadillac.

La Cité de l’Or à Val d’Or

Si tu passes dans le coin, ne rate pas la Cité de l’Or à Val-d’Or. C’est l’occasion de se prendre pour un mineur en descendant dans des galeries à 91m sous terre. Une expérience incroyable ! La mine d’Or a été en activité pendant 50 ans entre 1935 et 1985. 25 millions de tonnes de pierres dont 4 millions d’onces d’or (1 once d’or = 31g) et d’argent ont été extraits. On comprend vite lors de la visite que la mine ressemble en fait à un nid de fourmis. Un dédale de galeries dont la plus profonde atteint les 1100m de profondeur. C’est 3,5 fois la hauteur de la Tour Eiffel ! Heureusement, on ne descend pas si bas pendant la visite.

Cité de l'Or Visite - Val d'Or Abitibi-Témiscamingue

La visite de la Cité de l’Or commence par une présentation du site avec quelques maquettes. Puis, on s’habille en combinaison avec lampe frontale fournie. On embarque ensuite à bord d’un énorme engin motorisé de chantier qui s’enfonce lentement dans l’entre de la mine au brouhaha de ses puissants moteurs.

À 91 m sous terre, on débarque. Le reste de la visite se fait à pied, à la seule lueur de nos lampes frontales.

La visite est guidée notamment pour des questions de sécurité mais on avoue que le guide est aussi indispensable pour comprendre le monde de la mine.

La visite s’arrête là dans le cas où tu as opté pour une « visite Sous-Terre » de 2h. La dernière partie de la visite se fait à la surface si tu as choisi une visite de 4h. 7 bâtiments sur les 25 présents lorsque la mine d’or était en activité sont encore debout. On en apprend alors plus sur le rôle de chacun.

Tarifs adulte :

  • Visite de 2h Sous-Terre : 26 CAD
  • Visite en Surface : 19 CAD
  • Visite complète de 4h : 39 CAD
  • Tous les tarifs du site

Le refuge Pageau à Amos

À 1h30 environ de Val d’Or, à Amos plus exactement, on rend visite aux pensionnaires du refuge Pageau. Le refuge est tout sauf un zoo. Ici, les animaux sauvages retrouvés blessés sont soignés dans le but de les relâcher en pleine Nature depuis 1986, date de la création du refuge par Michel Pageau disparu en 2016. Depuis, c’est la famille qui a repris le flambeau. Tu auras peut-être comme nous la chance de croiser et d’échanger quelques mots avec Madame Pageau lors de ta visite. Elle aime faire le tour du refuge au moins 1 fois par jour.

Refuge Pageau à Amos - Route des Explorateurs

Le refuge accueille le public dans le but de pouvoir approcher et observer les animaux sauvages de la région qui portent tous un prénom ici. Certains ne pourront plus retrouver la liberté. D’autres sont en période de convalescence. L’occasion du coup de pouvoir observer de près des oiseaux de proies, hiboux des marais, faucon pèlerin, un couple d’Harfang des neiges, des pygargues à tête blanche, des buses, une chouette Lapone et une chouette rayée, 2 grands ducs d’Amérique. Au refuge Pageau, on peut aussi croiser des loups, des coyotes si on a de la chance, des orignaux, marmottes, renards, castors, ours noirs, etc. La faune en Abitibi-Témiscamingue et au Québec en général est si riche !

Renards roux Refuge Pageau à Amos - Route des Explorateurs

Nous avons été attendris et émus par l’histoire de chaque animal parfois orphelin à cause de la chasse, parfois maltraité, souvent blessé par un choc avec une voiture. Ainsi, 70% des résidents retrouvent leur liberté. Les 30% restant sont soit trop fragiles soit trop imprégnés par l’homme pour être remis en liberté dans la Nature et passent ainsi une retraite confortable au refuge.

Si tu as la chance de faire toi aussi ta visite avec Marie-Dominique, tu verras que sa passion et son amour inconditionnel pour les animaux sont très forts. Et elle connaît les prénoms de tous les animaux !

Pour finir sur cette visite, citons un texte de la fille de M. Pageau, en hommage à son père. Son texte est touchant et retranscrit parfaitement la philosophie du lieu.

« En suivant tes pas… nous apprenions à aimer la terre, à observer la nature, à l’écouter chanter… à entendre l’appel des êtres qui l’habitent, à regarder au plus profond de leur âme… à ressentir l’appel de la forêt. »

Refuge Pageau Amos - Abitibi Route des Explorateurs

Où manger à Val d’Or ?

Nous avons dîné au Bar Bistro l’Entracte au 139 Avenue Perrault. Les sushis Dubai (crevettes tempura, mangue, avocat, etc.) n’étaient pas renversants. Le magret de canard poêlé et son foie gras accompagné de purée de maïs étaient un bon moment. Côté boissons, le choix est large notamment en bières.

Où dormir à Val d’Or ?

Nous avons testé 2 adresses. La première se situe à Val d’Or même.

Le ravissant quartier résidentiel qu’on appelle le village minier de Bourlamaque et qui se situe à deux pas de la mine de Val d’Or est aujourd’hui un quartier très tranquille. Les maisons toutes bâties en 1934-1935 en bois ronds ont bien évidemment toutes un bout d’histoire à nous raconter. On a l’impression de revivre l’épisode de la ruée vers l’or. C’est justement dans l’une d’entre-elles, une ancienne pension pour mineurs, que nous passons la nuit.

L'Orpailleur B&B Val d'Or

C’est un couple et ses 2 adorables bambins qui nous accueillent chaleureusement dans leur demeure historique. Les chambres sont au premier étage. Nous nous retrouvons dans une chambre spacieuse avec 2 lits. On va être à l’aise. La salle de bain est partagée avec une autre chambre mais c’est comme si c’était la nôtre. Après une bonne nuit réparatrice, nous descendons dans la salle à manger familiale et partageons un bon petit-déjeuner comme on les aime. Un bon moment.

Et tu sais quoi ? Squeezie, oui, Squeezie a lui aussi déjà passé 1 nuit ici ! Il ne manque plus que toi ^^

  • L’Auberge de l’Orpailleur (lien booking pour comparer)
    104, avenue Perrault, Val-d’Or
    Tél : 8198259518
    4 chambres et 1 appartement
    La nuit de 75 CAD la chambre pour 1 personne à 120 CAD la chambre pour 4 personnes.

Nous avons testé aussi 1 nuit dans les B&B Au Soleil Couchant (lien booking pour comparer). On ne peut pas oublier le couple, Diane et son mari, aux tempéraments si différents qui tiennent cette charmante maison en bord de lac. Notre chambre fait d’ailleurs directement face à l’eau. Il suffit d’ouvrir la fenêtre et de mettre un pas dehors et on est tout de suite en pleine Nature. C’est bucolique à souhait. La salle de bain n’est pas attenante à la chambre. On a le choix entre une baignoire près de l’entrée ou une cabine de douche au sous-sol. On opte pour cette deuxième option. Au sous-sol toujours, le couple a installé un jacuzzi aux huiles essentielles.

B&B Au Soleil Couchant - Val d'Or

À noter que le couple ne propose pas le couvert. Obligation donc de retourner en ville pour souper.

  • Très bon petit-déjeuner préparé avec amour par les propriétaires. C’est le meilleur moment de la journée pour échanger avec eux et les autres hôtes. 
  • 5 chambres sont proposées. Nous avons dormi dans la chambre «  Perséides ». Et oui, par temps clair (ce qui n’a pas été le cas pour nous), on peut observer très facilement les étoiles et les étoiles filantes depuis le balcon ou le jardin.

Tu veux en voir plus sur la mine d’Or, le refuge Pageau et le parc d’Aiguebelle ? Retrouve-nous en vidéo dans le vlog 6

Étape 10 : Le Rabaska Lodge : La porte d’entrée des Laurentides sur la Route des Explorateurs

La Route des Explorateurs continue. Direction les Laurentides !

As-tu déjà eu l’impression d’être un ami proche avec une personne que tu viens à peine de rencontrer ? C’est ce qui s’est passé avec Martin et Dominique, les charismatiques propriétaires du Rabaska Lodge.

Le Rabaska, c’est vivre et laisser vivre.

Chalet Rabaska lodge Laurentides - Route des Explorateurs

Un retour dans les Laurentides, pour nous, c’est comme retourner à la maison et cette nouvelle rencontre confirme la règle après tant de kilomètres déjà parcourus sur la Route des Explorateurs. On adore cette région du Québec et on ne se lasse pas de l’explorer davantage pour y dénicher de nouveaux spots et de nouvelles adresses. Encore un bon spot au cœur de la Nature : Le Rabaska Lodge.

Rabaska Lodge vu depuis le réservoir Baskatong - Route des Explorateurs Laurentides

L’auberge de forêt « Le Rabaska Lodge » est le deuxième établissement situé au bord du magnifique réservoir Baskatong où nous séjournons. Nous avions déjà vécu de formidables expériences au village Windigo en été et en hiver. Au Rabaska Lodge, l’ambiance est différente, plus rustique et plus incarnée par la présence même de Martin et Dominique que tout le monde connait ici. L’accueil est tellement chaleureux qu’on a l’impression de faire partie de la famille dès que l’on franchit la porte.

Rabaska Lodge bâtiment accueil restaurant - Les Laurentides

Nichée elle aussi au cœur des forêts de conifères et de bouleaux, en bordure du réservoir Baskatong et ses 2800 km de rive, cette auberge de forêt propose plusieurs types d’hébergements comme des sites de camping aux chalets. C’est cette dernière option que nous avons testée. Ici pas de réseau, pas de télé, c’est le site idéal pour une détox digitale et pour se reconnecter avec la Nature. On te rassure, il y a le wifi et la télé dans l’espace restauration quand même si besoin ^^

Rabaska lodge auberge en forêt laurentides

Alors que Clo et Clem profite de la toute nouvelle bulle en verre au village Windigo, nous profitons d’un magnifique chalet à 3 chambres. On pourrait y amener tous nos amis ou notre famille ! C’est évidemment immense, tout en bois, comme on imagine les chalets au Canada. Les 3 salles de bain sont fonctionnelles et agréables. On a même une cuisine ouverte donnant sur un grand salon. Et ce qu’on n’avait pas vu au départ, c’est sur le côté de la terrasse que ça se passe, un spa privatif ! Allez on te laisse. On va en profiter un peu !

Rabaska Lodge Laurentides riviere

Pour bien manger, on te conseille le restaurant du Rabaska Lodge. Une cuisine authentique et gourmande qu’on a toujours plaisir à déguster en bonne compagnie et autour de bons vins. Santé !

Rabaska Lodge Laurentides ponton

Pour réserver son séjour au Rabaska Lodge, il n’y a pas de réservation en ligne. C’est volontaire de la part des propriétaires qui ont la volonté de vouloir discuter et de connaître leurs hôtes au moment de la prise de renseignements et de la réservation afin notamment de leur attribuer les emplacements qui répondent le mieux à leurs attentes. Top !

  • 55, Chemin de l’Oasis, Ferme-Neuve (Québec) Canada
  • Tél.: 819 623-1818
  • info(@)lerabaska.com

Pour retrouver nos aventures au village Windigo et dans la montagne du Diable, c’est par ici 😉

Non loin dans un cadre champêtre, à Ferme-neuve, tu peux faire une petite visite de la ferme biologique apicole et familiale les Miels d’Anicet. Entre l’espace dégustation des miels de saison, le petit musée, et la boutique où tous les types de miels sont présentés ainsi que leurs dérivés, il y a de quoi passer un bon moment.

Miel Anicet restaurant Laurentides

Dans le jardin, on peut même observer les abeilles au travail. On te met au défi de retrouver la Reine !

Pour finir, on te conseille le restaurant des Miels d’Anicet. Du fromage au miel au burger au miel, les produits gourmands de la région sont mis à l’honneur. Un pur délice.

Étape 11 – la Route des Explorateurs : Canot-Camping au Lac du parc régional du Poisson Blanc

Qui n’a jamais rêvé se retrouver seul sur une île déserte ?

Camping au Lac du poisson blanc Laurentides

Le lac du Poisson Blanc qui est en fait un énorme réservoir est composé d’une centaine d’îles. Le tiers des îles abritent des sites de camping isolés les uns des autres. Le parc régional du Poisson Blanc, notre site naturel préféré au Québec ! On a absolument voulu y emmener les deux autres duos de blogueurs. Nous avions un seul souhait pour cet épisode : partir seuls en canot à la recherche de notre île pour la nuit, monter nos tentes, y faire un feu et y passer une bonne soirée en mode barbecue tout en observant les étoiles.

Lac du Poisson Blanc Laurentides vue du ciel

Et tu sais quoi ? On a eu tout bon et même la météo qui nous avait joué de bien mauvais tours depuis le début du voyage à décider que notre souhait allait se réaliser à 100%. On voyait même la voie lactée ce soir là. Micka de Refuse to Hibernate l’a très bien immortalisé sur ce cliché.

Séjourner au lac du Poisson Blanc, c’est comme vivre un rêve éveillé. C’est le camping comme on en rêve, seuls au monde à communier avec la Nature.

Le parc du lac du Poisson Blanc est forcément le genre d’endroit où on aimerait rester plus longtemps que prévu. Et ici, pas de wifi, pas ou peu de réseau. Le site n°6 où nous nous situons est le site idéal pour retrouver la valeur des choses simples. Et le lac a pourtant 45 sites de camping répartis sur 35 îles mais il faut être l’objectif de Micka pour arriver à en repérer un au loin depuis notre campement ! Tu l’as vu sur la photo ?

Nous attendions avec impatience cette nouvelle étape de la Route des Explorateurs car c’était LE coup de cœur de notre voyage de l’an passé au Canada. On t’en avait parlé longuement dans ce billet de blog et en vidéo.

Parc régional du lac du Poisson Blanc - Coucher de soleil - Laurentides

Et on confirme ce qu’on disait déjà il y a 1 an, le canot-camping au Lac du Poisson Blanc, c’est toujours l’Aventure avec un grand « A ».

Feu de camp - île du lac du Poisson Blanc dans les Laurentides

Si tu veux vivre la même expérience, c’est par ici pour voir la carte du lac du Poisson Blanc et réserver ton île déserte. Si tu souhaites louer du matériel de camping de la cuillère aux réchaud sans oublier glacières et tentes, contacte sans hésiter Windigo Aventures pour toutes demandes de location de matériel de camping à Montréal. C’est aussi grâce à tout leur matériel qu’on a pu vivre un si beau moment.

Bon à savoir :

  • Possible de réserver facilement son île en ligne.
  • Prévoir d’acheter sa nourriture avant d’arriver au lac. L’épicerie la plus proche est à 5 minutes de route de gravier du centre-ville du village de Notre-Dame-du-Nord. Pour les courses plus importantes, s’arrêter sur la route au supermarché IGA à Mont-Laurier par exemple.
  • Le bois pour le feu est livré en bateau à moteur sur l’île.
  • Toilettes sèches présentes sur chaque île.
  • Sanitaires, douches et wifi au niveau de la réception.
  • Il existe aussi des sites de camping en bord de lac accessibles en voiture.

Toutes nos aventures au Rabaska Lodge et au lac du Poisson Blanc sont à retrouver dans ce vlog n°6.

Étape 12 – Hydravion et centre d’Aventures Kiamika près de Sainte-Véronique dans les Laurentides

Cette journée commence à fond. Direction Sainte-Véronique et son hydrobase qui se situe juste à côté de l’entrée du parc régional Kiamika. Le plein de surprises nous attend à partir de là. Déjà pour le vol en hydravion et puis les activités sans oublier les rencontres.

Voler en hydravion ! Et un rêve de plus qui se réalise !

Hydravion Kiamika Laurentides - Air mont Laurier

C’est en hydravion que l’adrénaline coule à flot ! Surtout pour Franck qui n’est jamais très à l’aise dans un avion. Le beau temps et le peu de vent nous ont permis d’avoir un vol heureusement très calme. À peine 2 petits trous d’air au passage forêt-lac mais rien de méchant. Voler au-dessus de ces étendues magnifiques entre vastes forêts et lacs au bleu profond donne un sentiment de liberté totale. Et avec Norman Ouellette notre pilote chevronné chez Air Mont Laurier, on a volé en toute sécurité.

La Route des Explorateurs nous mène, par les airs aujourd’hui, dans un coin secret du Québec, au bord d’une plage de sable fin… Bienvenue dans un écolodge niché au cœur des denses forêts Laurentiennes et situé au bord d’un énorme lac artificiel de 52 km², le réservoir Kiamika.

« Aventures Kiamika : Nature, Culture, Aventure ! »

Activités Kiamika Laurentides - La Route des Explorateurs

Ce site pourtant extraordinaire, si tu aimes vivre comme nous des expériences de plein air, nous était encore resté inconnu. Ici, on pêche mais on peut aussi en profiter pour pratiquer des activités Nature comme la randonnée, le kayak mais parfois plus insolite comme pagayer à bord d’un rabaska, un canot amérindien, à la recherche d’aigles des lacs et forêts qu’on appelle des pygargues à tête blanche. Mais oui, tu sais c’est l’aigle emblème des Etats-Unis ! On en avait croisé 2 specimens au refuge Pageau. Ils sont très impressionnants et peuvent pour les femelles avoir jusqu’à 2m44 d’envergure ! On en aura aperçu un en plein vol au loin. Pas de chance pour nous cette fois-ci mais il paraît qu’on a 80% de chance d’en voir posé sur certains types d’arbres que les membres du centre d’activités Kiamika comme Luca qui nous accompagne aujourd’hui connaissent bien.

Parc Kiamika Laurentides

Pour info, Aventures Kiamika proposera plein de nouvelles activités dans les mois et les années à venir (escalade, stacklines, etc.). Pour en savoir plus, reste connecté avec eux sur leur site internet et leurs réseaux sociaux. Enfin, on peut y dormir notamment dans des prêts-à-camper et pas que. Et tu sais quoi, en 2019, il y aura carrément des chalets flottants !

Où dormir non loin de Kiamika ?

Si les chalets du Kiamika, les prêts-à-camper ou le camping, c’est trop sommaire pour toi, sache qu’il y a bien sûr d’autres possibilités de dormir dans les alentours. On a testé le Selenia Lodge (lien booking pour comparer), une adresse qu’on nous avait chaudement recommandé sur le forum (où tu peux venir nous rejoindre pour échanger sur le Voyage).

Hébergement Selenia Lodge Laurentides - Route des Explorateurs

Impeccablement bien tenu, notre logement est un véritable appartement à la canadienne et donc tout en bois, sur 2 étages (on ce croirait même dans une maison) avec vue plongeante sur le rez-de-chaussée et sa cheminée depuis la mezzanine. On pénètre d’abord dans une entrée avec des toilettes et buanderie. La cuisine ouverte et toute aménagée nous transporte dans un très grand salon. Au bout à gauche, un escalier qui permet d’accéder à deux belles chambres et une salle de bain qui a du charme.

On le conseille surtout pour les familles, les groupes d’amis ou les couples. Un endroit douillet pour se réunir et se raconter autour d’un bon repas les aventures de la journée.

Étape 13 de la Route des Explorateurs : Visite de Val-David et Tourisme d’Aventure au lac Morency près de Saint-Hippolyte

Petit tour à Val David

Sur la route en direction du lac Morency, une pause à Val-David s’impose. Déjà la 2ème fois pour nous. On aime ce village traversé par la rivière du Nord notamment pour ses ateliers d’artisans, son centre d’exposition et son ancienne gare du petit train du Nord.

Visiter Val David Laurentides - Route des Explorateurs

Pour déjeuner, ne rate pas la microbrasserie Le Baril Roulant au 1430, rue de l’Académie. Les frites sont bien croustillantes 😉 On aime cet endroit car il est un tout petit peu à l’écart de la rue principale où on trouve tous les commerçants. En terrasse ou à l’intérieur, c’est au choix et fonction de la météo bien sûr. Profites-en pour faire une petite pause ressourcement devant la petite rivière qui passe juste devant l’établissement qui est aussi une auberge.

val david restaurant baril roulant Laurentides

Soirée au lac Morency

3ème fois pour nous au lac Morency. Quand on aime un endroit, on y revient !

Les Laurentides lac Morency

Et cette fois-ci, c’est avec nos amis blogueurs que l’on va grimper la montagne qui domine le lac. Grimper ? Oui grimper mais pas n’importe comment ! On veut des frissons pour le grand final ! Ça sera à bord d’un quad pour les intrépides Clo et Clem et en Jeep pour Audrey et Micka et nous deux.
On se souvient très bien du parcours pour l’avoir testé il y a 2 ans ici même à la fin de l’automne. C’est plutôt sportif et en même temps très drôle on l’avoue. Retrouve la vidéo de notre tour en Jeep au lac Morency ici.

Lac Morency Carl le trappeur Clo et Clem en quad Laurentides

C’est bien sûr bien accompagnés par mesure de sécurité que nous allons nous rendre en haut d’une montagne. L’agence Aventures Plein Air se charge de tout et c’est pour ça qu’on les aime. Pour mieux les connaître, on t’invite à visiter leur site internet et aussi notre article où a testé cette piste en 4×4 pour la première fois.

  • Quant au vlog de cette aventure là, tu peux la retrouver dans ce vlog de Clo et Clem. Le nôtre sortira prochainement.
  • En hiver, tu peux venir ici faire du traîneau à chiens. Consulte notre article, les Laurentides, c’est magnifique aussi en hiver tu verras.

L’ascension est épique et nous nous amusons tous ! Une fois arrivés au sommet à un lac aux castors, nous faisons connaissance de Carl. Cette route des Explorateurs est le prétexte parfait pour rencontrer ce personnage bien connu dans la région des Laurentides. Trappeur de profession, il nous explique sa passion pour son métier et son amour pour la Nature. Nous comprenons au fur et à mesure de la discussion que ce n’est pas incompatible. Carl nous explique sa technique pour piéger les ours mais en même temps il nous alerte sur le fait que la population d’Ours au Québec ne cesse de s’accroître atteignant aujourd’hui 80 000 ours noirs, rien qu’au Québec. Si la croissance actuelle de 8000 oursons par an (sur le papier) se poursuit, c’est tout l’équilibre si fragile de la chaîne alimentaire qui risque de se retrouver menacée.

Aventures plein Air et Car le trappeur - Laurentides Route des Explorateurs

Une rencontre qui permet de mieux comprendre le rôle des chasseurs et des trappeurs comme Carl au Canada.

Très pédagogue, il a « réponse à tout » comme il s’amuse à le dire. Et bien, ça aura été pour le plus grand plaisir de tous. Et c’est autour de mets bien locaux que nous finissons ce road trip typiquement canadien qui mérite bien son nom de « Route des Explorateurs » ! La vie animale a en même temps toujours suivi des cycles et on peut discuter bien des heures du prochain à venir…

Où dormir non loin du lac Monrency ?

Nous avons testé pour notre dernière nuit sur la Route des Explorateurs une adresse de charme à Sainte-Adèle. L’hôtel & Spa Mont Gabriel**** (lien booking pour comparer) se situe à 15 minutes à peine de voiture de Saint-Hippolyte et 45 minutes de l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. On est pourtant encore en pleine Nature et il paraît même que le village du Père Noël ne serait pas très loin… L’établissement hôtelier, construit en altitude sur le mont Gabriel, domine toute la vallée. Ouvert toute l’année.

Hotel Mont Gabriel Laurentides - La Route des Explorateurs

En ce mois de septembre, on y joue au golf et au tennis entre 2 baignades tantôt à l’intérieur tantôt à l’extérieur. Les familles comme les couples sont les bienvenus. On y a testé le restaurant. Pour 40 dollars/personne, le service 4 couverts est à tester absolument. Potage de brocolis de saison en introduction qui va très bien avec la pluie qui tombe ce soir là. Nous partageons en entrée une classique salade César et une moelleuse mousse de foie de volaille & canard de la ferme servie en pot Masson. En plat principal, Richard se laisse tenter par un steak de thon saisi à l’érable notamment. Une assiette gourmande qui fait honneur au Canada ! La viande servie au Québec est toujours de qualité. Franck l’a encore vérifié avec une bavette de bœuf grillé Black Angus. Nous n’avons pas pu arriver au dessert tant les portions étaient généreuses.

Notre dernier souper dans les Laurentides fut très agréable tout comme le service. Le petit-déjeuner du lendemain matin fut par contre décevant en terme de qualité de produits malgré un large choix de sucré et de salé présenté sous forme de buffet.

La chambre 106 dans laquelle nous nous sommes installés possède 2 lits Queen Size avec petit espace détente, 1 bureau, 1 mini kitchenette et 1 salle de bain privative. Mais c’est le balcon et la vue qui va avec sur la vallée qui nous a fasciné pendant notre court séjour à l’hôtel Mont Gabriel. Se réveiller dans le brouillard complet et découvrir petit à petit tel un levé de rideau de théâtre, la vallée et les monts qui nous font face. Une belle fin de road trip.

Le résumé de nos aventures au parc Kiamika et au lac Morency sont à retrouver dans ce dernier vlog sur la Route des Explorateurs.

En conclusion sur ce road trip sur la Route des Explorateurs,

Ce road trip sur la Route des Explorateurs est le résultat d’abord d’heures de travail passionnantes de création et de coordinations avec les différents acteurs qui ont acceptés de nous soutenir et nous accompagner dans ce projet à 3 duos de blogueurs sur 3 thématiques différentes. Mais c’est aussi et avant tout en fait le résultat d’une belle et inoubliable Aventure Humaine.

Un grand merci à Audrey et Micka du blog voyage Refuse to Hibernate et Claudia et Clément de Clo & Clem qui ont accepté de relever ce grand défi qu’était de parcourir cette nouvelle route touristique en 12 jours seulement avec des programmes bien variés et bien chargés. On te conseille d’ailleurs de les suivre sur leurs réseaux sociaux et leurs blogs voyage si tu ne les suis pas encore.

  • La Route des explorateurs selon Clo et Clem
  • La Route des Explorateurs selon Audrey & Micka (à venir)

Un énorme MERCI évidemment aux 3 régions qui ont adhéré au projet et à leurs équipes sans qui rien n’aurait été possible : Tourisme Laurentides, Tourisme Outaouais et Tourisme Abitibi-Témiscamingue. Merci à Chapka Assurances pour leur soutien. Merci enfin à Liligo qui nous a fait grandement confiance dès le départ pour l’aérien et les véhicules de location.

Location de voiture Liligo - La Route des Explorateurs Québec Ouest Guide

Pour poser tes questions, rendez-vous dans les commentaires. Tu peux aussi venir échanger sur notre forum Facebook avec d’autres voyageurs dont beaucoup ont déjà suivi nos pas au Canada, en France, en Europe et partout dans le monde ou presque 😉 

Rejoins-nous et notre communauté de voyageurs sur nos pages FacebookTwitterInstagramPinterest ou encore YouTube où plus de 100 000 fans nous suivent déjà. Tu peux aussi t’abonner à notre newsletter pour ne rien rater de nos futures publications sur notre blog voyage OneDayOneTravel.

Article écrit et publié par nos soins début octobre 2018 avec une totale liberté de ton. Nos propos n’engagent que nous. Des liens affiliés présents dans cet article nous permettent aussi de toucher une commission sur les ventes sans aucun coût supplémentaire pour nos lecteurs et ce qui nous permet tout simplement de poursuivre nos Aventures en France, en Europe et autour du monde.

Autres billets de blog voyage au Québec

Visiter le québec pourle première fois blog voyage

Itinéraire, conseils, photos et vidéos pour t’inspirer et t’aider à organiser ton prochain road trip au Québec. (séjour en automne)

Les Laurentides blog voyage

Visiter Mont-Tremblant autrement. (séjour en automne) Le plein d’activités de plein air parfois insolite au programme !

Visiter Montréal et conseils - blog voyage québec

Tous nos conseils de visites, restaurants, hébergements et expositions pour visiter Montréal pour la première fois.

chemin du terroir les laurentides blog voyage

Étape 1 de notre itinéraire de 8 jours de road trip dans les Laurentides : Le chemin du terroir .

Kanatha aki les laurentides blog voyage

Étape 2 de notre itinéraire de 8 jours dans les Laurentides : Le centre d’activités Nature Kanatha-Aki.

parc mont-tremblant les laurentides blog voyage

Étape 3 de notre itinéraire de 8 jours dans les Laurentides : Le parc du Mont-Tremblant en été.

kayak cafe riviere rouge les laurentides blog voyage

Étape 4 de notre itinéraire de 8 jours dans les Laurentides : Descente de la Rivière Rouge en Kayak et nuit dans un wagonnet de berger.

parc montagne du diable les laurentides blog voyage

Étape 5 de notre itinéraire de 8 jours dans les Laurentides : Le parc de la montagne du Diable et le village Windigo.

parc du lac du poisson blanc les laurentides blog voyage

Étape 6 de notre itinéraire de 8 jours dans les Laurentides : Séjour camping sur le lac du parc du Poisson Blanc.

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog voyage. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

2 comments on “Route des Explorateurs : Road trip de 2 semaines dans l’ouest du Québec”

  1. CHRISTELLE FAVRE

    Bonjour,

    Votre blog est tellement complet, riches d’informations, riches d’histoires, d’aventures et pour moi le plus important riches d’émotions. On se sent tellement bien lorsque nous vous suivons que ce soit chaque jour sur Instagram en story ou sur les différents réseaux sociaux. Vous êtes à l’écoute des personnes et répondez aux messages avec une grande liberté. Merci vraiment de cette passion qui en ressort dans vos partages et écrits. Deux belles personnes que vous êtes Franck et Richard qui méritent d’être suivis y compris vos amis de la route des explorateurs. Que l’aventure se poursuit et espèrons la fille et moi vous rencontrez lors de votre tour de France dans le Lot et Garonne côté Marmande. A très bientôt et merci ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.