20 bonnes idées pour visiter Les Pouilles – suite

Vous cherchez une idée de voyage en Europe en 2015 ? Voici nos 20 bonnes idées pour visiter les Pouilles l’an prochain. A seulement 2h30 de vol depuis Paris, Bari, chef lieu des Pouilles est l’une des portes d’entrée de cette magnifique région du sud de l’Italie qui sent bon le soleil et les oliviers. On peut aussi trouver des billets aller-retour pendant l’été au départ de Paris pour Brindisi pour pas cher. Pour vous aider à trouver le billet d’avion le moins cher sur internet, lisez nos conseils et astuces dans notre dossier complet.

Entre ses côtes spectaculaires, son riche patrimoine culturel et sa gastronomie mondialement connue et reconnue, l’Italie et notamment la région des Pouilles a de quoi surprendre. C’est durant l’été 2014 que nous avons passé 10 jours à arpenter les rues des différents quartiers des villes comme Bari, Brindisi et Lecce mais aussi des villages traditionnels sans oublier les plages. On a aussi testé des restaurants sympas où on s’est régalé. On vous dit tout sur notre séjour dans les Pouilles au travers de ces 20 choses à faire et à voir dans les Pouilles.

Encore plus de belles visites dans Les Pouilles dans cette deuxième partie !

Accès à la 1ère partie

Les Pouilles en 20 visites blog de voyage

On a vraiment apprécié la région des Pouilles notamment au travers des visites de Brindisi, des villages blancs comme Ostuni ou encore des grottes de Zinzulusa. On a aussi testé un excellent restaurant gastronomique dans un château.

On vous dit tout dans nos 20 visites incontournables mais aussi hors des sentiers battus que nous avons testées et appréciées lors de notre dernier voyage dans Les Pouilles. N’hésitez pas à nous laisser vos questions et remarques en bas d’article.

Carte Les Pouilles

Nous avons passé 10 jours dans Les Pouilles. C’est depuis Sanarica, un village niché au coeur du Salento que nous avons visité la région.

Visiter Brindisi

Visiter le centre historique de Brindisi est un jeu d’enfant

Brindisi est l’une des villes les plus importantes des Pouilles après Bari et Taranto et pourtant son centre historique n’est pas très grand. Nous avons visité Brindisi en 1h30 environ avant de quitter l’Italie pour la Grèce en bateau. Au programme lors de la visite de Brindisi, promenade en bord de mer mais aussi visite d’églises comme l’église de San Benedetto et ses arcades typiques de la région, ou encore l’église rurale de Santa Maria del Casale datant du XIIème siècle. Brindisi renferme d’autres trésors architecturaux comme la Cathédrale San Giovanni Battista et ses mosaïques, ou encore deux châteaux. Le château Alfonsino ou le château de Mer, et le château Souabe ou le château de Terre. Bref, de quoi bien s’occuper 😉

Population : environ 90 000 habitants.

Bon Plan pour visiter Brindisi

Plus d’informations

  • Rendez-vous au point d’information au port, place Vittorio Emanuele II, à Brindisi.
  • Procurez-vous gratuitement la carte : Visiter Brindisi en 1 heure. Il est alors très facile de visiter Brindisi à pied en indépendant.
  • Le point d’information est ouvert tous les jours de 8h à 20h.

Les villages blancs

Ostuni, Cistercino et Locorotondo, 3 villages blancs incontournables

Ostuni

Village blanc touristique situé dans la province de Brindisi au nord du Salento, le village d’Ostuni a la particularité d’être construit sur 3 collines. De là-haut, on a un joli point de vue sur la mer adriatique, pourtant située à 8 km, et sur les vignes et les champs d’oliviers. Il faut visiter la cathédrale Santa Maria Assunta et déambuler dans les ruelles tortueuses d’Ostuni. On y rencontre des centaines d’artisans. Il ne faut pas hésiter à tester les nombreuses adresses accueillantes où boire un verre ou déjeuner qui sont disséminées un peu partout dans la vieille ville. Goûtez comme nous aux spécialités maison assaisonnées d’huile d’olive locale. Un régal !

Population : plus de 32 000 habitants.

Cisternino

Village blanc de la province de Brindisi, Cisternino et notamment son centre historique est bâti en haut d’une colline. Il surplombe la vallée d’Itria. Le village est d’un blanc éclatant. Seules les couleurs vives des pétunias et géraniums contrastent avec le blanc aveuglant des murs baignés de soleil.

Population : environ 12 000 habitants.

Locorotondo

Locorotondo est un village blanc très charmant de la province de Bari qui surplombe la vallée d’Itria. En plus d’être charmant, Locorotondo est construit sur une colline. Du coup, une fois en haut du village sur la place Bellavista, on dispose d’un superbe panorama sur la région. On aperçoit à l’horizon les plages de la mer Adriatique qui se situe à une quinzaine de kilomètres. Au premier plan, la vallée d’Itria avec ses champs d’oliviers et ses vignes où sont disséminés ici et là des trulli authentiques et d’époque. Pas de doute, on est bien dans les Pouilles.

La grande particularité de Locorotondo : la circularité de son centre historique. Une seule route qui serpente et plein de passages et petits escaliers à découvrir.

Locorotondo est un vrai labyrinthe constitué de nombreuses ruelles.

Une fois la traditionnelle place centrale Vittorio Emanuele II atteinte, on part pour une courte ballade dans le village. On admire l’église Saint-George le Martyr et le majestueux Palais Morelli construit dans le style baroque. On est éblouit par le splendide portail et les balustrades en fer forgé du Palais. Les églises de l’Annonciation et de la Madonna della Greca sont elles aussi remarquables. L’église de San Nicola et le palais de l’Université sont à ne pas manquer pour leur architecture.

La cummersa est la maison typique de la vieille ville à ne pas rater. Étroite et se développant sur 3 niveaux, la maison traditionnelle possède un plafond voûté au dernier étage et un toit pointu.

Locorotondo est typiquement un village qui se mérite. Il faut se perdre dans les ruelles du village italien et visiter ses recoins afin de vraiment pouvoir ressentir son âme.

Temps de visite : 1 heure ou plus

Bon plan pour se restaurer ou boire un verre à Locorotondo

  • Le Docks 101, restaurant familial où on trouve en plus un spot WIFI en libre accès. (via Nardelli, 101/103).
  • Le plus : la splendide vue sur la vallée d’Itria et ses trulli.

Population : environ 15 000 habitants.

Visiter Scorrano

Scorrano, ville magique, ville Lumière

Une fois par an, le petit village situé dans les terres du Salento s’illumine littéralement. C’est en effet du 5 au 7 juillet qu’un énorme événement a lieu dans ce village du sud plutôt tranquille le reste de l’année. Pendant la fête de Santa Domenica, la science-fiction rejoint la réalité le temps d’illuminations incroyables et feux d’artifice mis en musique. Des constructions magistrales telles une grande pyramide, la Tour Eiffel, la tour de Pise, mais aussi crucifix et lustres géants sont ce qui font de ce rendez-vous un incontournable. C’est un spectacle fantastique garanti pour toute la famille et figurez vous que l’on vient du monde entier pour vivre cet événement alors pourquoi pas vous ! En plus, chaque année, l’évènement se réinvente en se basant sur un nouveau thème. Et à chaque nouvelle édition, le résultat est tout juste Grandiose !

Restaurant au château

Repas gastronomique à Corigliano d’Otranto

FERMÉ – Lors de notre visite des Pouilles, on s’est fait plaisir en faisant une halte dans le petit village de Corigliano d’Otranto (à ne pas confondre avec Otranto). Le magnifique château de Monti datant du moyen Age vous y attend. On s’attardera sur la façade baroque et les 4 tours circulaires. Les remparts et la fosse sont aussi impressionnants.

Notre bon plan :  Montez sur la terrasse supérieure du château et installez-vous confortablement autour d’une table du restaurant gastronomique. Pour nous, c’est le meilleur restaurant de nos vacances estivales de 2 mois en Italie, Grèce et Turquie. Les plats sont très originaux et tous basés sur des produits du terroir. L’addition est en plus très douce, environ 20 €/personne pour un repas complet avec un très bon vin de la région. Service impeccable. Vue imprenable sur le centre-ville de Corigliano d’Otranto et sa place centrale où l’on vous conseille d’aller faire un tour après votre repas. Des œuvres d’art contemporaines accessibles à tous sont disposées dans le parc qui fait face au château de Monti. De quoi concilier traditions ancestrales et modernité.

Visiter Sanarica et ses alentours

Le Salento hors des sentiers touristiques

Sanarica, c’est le village où est né le papa de Franck. Alors on ne pouvait forcément pas omettre ce petit village niché au cœur du Salento, sûrement inconnu par vous tous. Et pourtant ! Sanarica mérite le détour si on cherche à voyager hors des sentiers touristiques. En plus, c’est le moyen de se perdre sur la route dans les oliveraies et de traverser d’autres villages typiques comme Poggiardo dont on vous parle plus bas mais aussi de faire une halte dans la ville de Maglie qui se situe à quelques kilomètres seulement, l’occasion de tester d’excellentes boulangeries locales et restaurants-pizzerias (on vous conseille Le Grill) sans oublier d’aller faire un tour au marché local qui a lieu tous les week-ends.




A Sanarica, on vous conseille une balade à pied dans le petit centre ville récemment rénové. Faites le tour du vieux château, visitez les églises dell’Annunziata et Madonna Assunta. Un retour dans le passé assuré. Le village vit encore de nos jours au rythme des processions. Peut-être aurez-vous comme nous l’occasion de suivre l’une des nombreuses processions qui permet en plus de parcourir et de visiter le village de Sanarica avec ses habitants. On ne peut faire plus local ! On nous a aussi exceptionnellement permis d’accéder à une crypte byzantine habituellement fermée au public. Une visite guidée qui permet de se replonger dans l’Histoire de la région des Pouilles. On vous en parlera plus en détail dans une future vidéo.

Côté logement, quelques agritourismo se sont implantés aux portes du village dans les oliveraies, l’occasion de vivre au rythme des italiens du Sud et de vivre une expérience authentique. Sanarica est situé en plein centre de la région sud des Pouilles, pratique pour aller visiter les côtes Est, Ouest et Sud à chaque fois à moins de 30 minutes de voiture.

Population : 1500 habitants

Visiter la Grotte Zinzulusa

L’occasion de visiter le Salento côté mer

La grotte de Zinzulusa se trouve entre Castro et Santa Cesarea Terme. Pour y accéder, rendez-vous à Castro Marina. Pour 4 euros, vous pourrez avec un guide en 30 minutes voir cette magnifique grotte classée. C’est en bateau qu’on y accède. La grotte se situe au fond d’une crique. L’eau est claire, translucide, d’un bleu turquoise digne de l’eau qui entoure les îles tropicales comme celles que nous connaissons bien en Indonésie. Les stalactites quant à eux sont étonnants et rappellent des chiffons suspendus. Bon à savoir : les chauves-souris peuvent être de la partie.

Un bon moyen de visiter le Salento côté mer !

Santa Maria di Leuca

Le village le plus au sud du talon italien

Les Pouilles Santa Maria di Leuca

Santa Maria di Leuca est un petit village côtier typique du Salento qui se situe le plus au sud du talon italien. On passe forcément par Santa Maria di Leuca si on décide de longer la côte du Salento lors de son séjour dans Les Pouilles.

L’imposant phare datant de 1864 qui domine la baie du village est incontournable lorsqu’on passe dans les environs. On peut aussi s’amuser à observer les villas aux styles moresque, gothique mais aussi arabe. Un vrai mélange des cultures et un révélateur d’influences. Les jardins ne sont pas en reste. Mai est d’ailleurs la meilleure saison pour les découvrir. On peut aussi partir à l’assaut de deux grottes impressionnantes, la grotte Porcinara et la grotte du Diavolo.

Porto Cesaero

Charmant village côtier familial

Charmant village de bord situé à l’Ouest du Salento, Porto Cesaero nous a séduit dès le premier coup d’œil. La promenade de bord de mer fait face à de petites îles paradisiaques situées à quelques centaines de mètres de la côte. C’est la toile de fond de Porto Cesaero, de son port typique des pêcheurs, et de ses plages familiales. On peut aussi partir en excursion en bateau pour aller sur les minuscules îlots paradisiaques qui font face au village et où l’on peut bronzer l’espace de quelques heures. La mer est limpide ici. Les fonds marins sont protégés.

Poggiardo

Poggiardo et le Parc des Guerriers

Les Pouilles en 20 visites blog de voyage

Si vous êtes fan des très très vieilles pierres, alors rendez-vous dans le petit village de Poggiardo, destination hors des sentiers touristiques. Nous sommes dans le cœur du Salento, non loin de Sanarica et de Maglie (voir plus haut). On vient ici pour visiter le Parc des Guerriers. Poggiardo abrite en effet un site archéologique avec des ruines d’un village messapien. On peut monter en haut d’une tour et se prendre pour un chevalier en observant les restes des remparts de l’époque. Si vous venez dans le coin, profitez aussi sur la route des oliveraies que vous traverserez, et combinez cette visite avec celles de Sanarica et Maglie.

Les Pouilles tarentelle

Nuit de la Tarentelle à Melpignano

Un état de transe inexpliquée bien connu autrefois dans Les Pouilles

C’est dans le village de Galatina que l’on retrouve notamment des traces de ce rite ancestral. Les origines de la Tarentelle ne sont en fait pas très claires notamment au dire des habitants que nous avons rencontrés lors de notre voyage dans le Salento.

Tout commence par une femme qui s’est fait piquée par une araignée, la tarentule. Celle-ci entre alors dans un état total de transe. Rien ne peut l’arrêter. Elle se met alors à danser de façon frénétique au rythme des tambourins jusqu’à épuisement. Une vraie danse païenne. Certains anciens que nous avons racontés dans le Salento nous ont confirmés avoir déjà assisté à ces scènes qui se répètent d’ailleurs depuis des générations. Ce rite ancestral a donné naissance à une danse mais aussi à un style de musique propre et envoûtant.

Côté visites à Galatina, rendez-vous à la Chapelle de San Paolo. On admire aussi dans tout le village les riches portails et les églises baroques qui contrastent avec les dentelles élégantes du rococo. Le musée de la Basilique de Santa Caterina mérite aussi le détour.

 

Depuis 15 ans dans le Salento, on célèbre la nuit de la Tarentelle dans le village de Melpignano et aussi dans certains villages alentours. Une foule immense s’abandonne alors aux sons envoûtants de cette musique traditionnelle le temps d’un grand concert. Le plus grand festival européen consacré à la musique traditionnelle se joue bien ici. Cette manifestation a lieu chaque année au mois d’août.

https://youtu.be/B2DzinTuUns

Suite du TOP sur les Pouilles

Top 1 à 10 Top 11 à 20 (tu y es)

Et toi, quels sont tes coups de cœur dans les Pouilles ?

Autres Inspirations Voyage

Les Pouilles en 20 visites blog voyage

Visiter les Pouilles en 20 visites.

rome 15 visites a blog voyage

Visiter Rome en 15 expériences incontournables et parfois insolites.

5 coups de coeur en italie du sud blog voyage

5 visites à ne pas rater en Italie du sud.

pompei blog voyage

Tous nos conseils pour visiter Pompéi et ses ruines célèbres.

Comment visiter Naples autrement ? Voici 15 bonnes raisons qui vont te faire changer d’avis sur la ville.

matera blog voyage

Visiter Matera dans le Basilicate en Italie du sud.

road trip italie du sud blog voyage

Road trip en Italie du Sud de Rome aux Pouilles.

bergame italie blog voyage

Visiter Bergame en 15 choses à voir.

corse du sud

Et pourquoi pas partir en road trip en Corse du Sud ?

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog voyage. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

33 comments on “20 bonnes idées pour visiter Les Pouilles – suite”

  1. Ciupa

    Bonjour,
    Nous avons décidé, une copine et moi, d’aller découvrir ce coin d’Italie. Votre blog est une mine de renseignements et je crois qu’il va nous servir de guide.
    Comme nous pensons y aller au printemps, j’ai déjà vu que c’est une bonne date pour les jardins fleuris, mais nous nous posons 2 questions pour choisir entre avril et mai :
    Pourra-t-on se baigner (température de l’eau) ?
    Il y a-t-il des manifestations spéciales pour la semaine pascale ( cette année, Paques est le 21 avril).
    Question subsidiaire : est-ce plus difficile de se loger à ce moment là.
    Merci de nous faire partager votre expérience.
    Chantal

    • OneDayOneTravel - Blog Voyage

      Bonjour,
      Voilà un beau voyage que vous allez vivre en 2019 !
      Le pic de fréquentation dans Pouilles est du 14 juillet au 15 août donc normalement pas trop de soucis pour se loger dans les Pouilles au printemps.
      Pour la baignade, en mai, cela arrive en fonction des années que les locaux aillent se baigner dans la mer Adriatique mais c’est quand même un peu tôt globalement.
      Pour Pâques, aucune idée précise pour les festivités mais les italiens du sud sont très croyants et c’est certain qu’il y aura beaucoup de manifestations religieuses dans les villages des Pouilles.
      Nous t’invitons à nous rejoindre sur notre groupe Facebook où tu pourras aussi poser tes questions à notre communauté activé qui en partie a déjà suivi nos pas dans les Pouilles.
      Bonne préparation de voyage en Italie du Sud,
      Franck et Richard

  2. bonnefille

    Bonjour,

    Nous prévoyons un séjour de 8-10 jours dans les pouilles, un couple sans enfant au mois d’aout.
    Nous louerons une voiture sur place, ce qui nous permettra de pouvoir changer de ville et d’hôtel/hébergement facilement. Nous souhaiterions dormir dans 3 villes différentes maximum idéalement, histoire de ne pas passer notre temps à faire et défaire nos valises non plus !
    Auriez vous des suggestions de circuits ? Dans quelles villes dormir et quels lieux visiter depuis quelles villes ?
    Nous arriverons à l’aéroport de Naples. Nous connaissons déjà Naples + Côte Amalfitaine, c’est notre voyage de l’été dernier ! Tout notre voyage sera donc destiné aux Pouilles.

    Merci de vos conseils!

  3. CAROLINE

    Hello Les amis,
    Nous avons décidé, ça y est ! ce sera les Pouilles cet été.
    Merci les amis pour ce formidable blog sur lequel je suis tombée un peu par hasard. Merci et bravo !
    Vous êtes dynamiques, plein de bon sens, vous pensez à tout.
    Que du bonheur !
    Votre joie de vivre, votre dynamisme mais aussi votre passion des voyages sont contagieux !!!
    Moi aussi j’ai mis votre URL en favori !!!
    Je prépare un peu mon trip avant de revenir vers vous avec mes questions (j’en aurai forcément !)
    A bientôt, donc,
    Caroline

  4. flo

    je découvre votre blog et c’est décidé, ce sera les Pouilles cet été ! Vous donnez envie de voyager, plein de conseils, la carte, les points incontournables ..un super blog.
    Nous partons 11 jours avec un road trip de 4 jours au départ de Bari puis Alberobello puis Brindisi
    mais ensuite nous cherchons à rester 7 nuits vers Maglie (mais évidemment ce n’est pas du samedi au samedi). Avez vous des bons plans d’hebergément sur Maglie ? (deux adultes, deux ado), de préférence appart.
    Et je cherche un truc magique, incroyable, ou juste super sympa à faire sur la route entre Moglie et Bari (retour) pour nos 20 ans de mariage (une super visite, une activité insolite à faire en famille, un truc inédit ….une surprise en somme !)
    merci pour vos précieux conseils
    Flo

  5. Anonyme

    Bonjour, une petite question sur les pouilles, pensez vous qu’on puisse ne pas réserver en avance en aout pour avoir plus de liberté?

  6. Thom

    Bonjour

    C´est avec un grand intérêt que nous lisons vos articles sur Naples et les Pouilles.
    Nous partons en octobre avec nos 3 enfants dont un bébé de 6 mois. Nous débutons notre voyage à Naples puis nous continuerons dans les Pouilles et nous retournons à Naples pour reprendre l´avion.
    Pensez vous qu´il est possible d´avoir un point de chute unique dans les Pouilles pour visiter la région? Et si oui, lequel?
    Nous vous remercions par avance de votre réponse.

    Thom

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Thom et merci de nous lire 😉
      La plupart des voyageurs qui visitent les Pouilles logent à Otranto ou Gallipoli, soit dans une chambre d’hôtel soit en louant un appartement. Vous pouvez aussi choisir de dormir dans des « bed & breakfast » appelés « agriturismo » plutôt situés dans les terres ou avec vue sur la mer répartis un peu partout dans la région. La zone de Maglie est centrale.
      Ne vous inquiétez pas, où que vous dormiez dans le Salento, vous n’aurez pas des heures de route à faire pour aller d’un point A à un point B et les infrastructures routières ont bien évoluées ces dernières années.
      Exemples de distances :
      Otranto-Maglie : 20min – 17km
      Maglie-Gallipoli : 32min – 42km
      Maglie – Santa Maria di Leuca : 50min – 42km
      Otranto – Lecce : 45min – 42km
      Maglie – Lecce : 30min – 30km
      Bon voyage dans le Salento,
      Franck et Richard

      • Thom

        Bonjour

        Merci d’avoir pris le temps de nous donner une réponse aussi détaillée! Nous allons suivre vos précieux conseils!
        Nous avons gardé votre site dans les favoris pour le consulter lors de nos prochains voyages!!!

        Thom

  7. Christelle 54

    Tombée par hasard sur votre blog. Un seul mot : magique et magnifique. Nous partons en famille 15 jours cet été. Nous avons loué un trulli à Martina Franca. J’ai noté tous vos bons plans qui vont me permettre de peaufiner ce que j’ai déjà prévu. Merci à vous et trop hâte d’y être. D’autant que nous y allons en voiture depuis Nancy. Vive la Dolce Vita.

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Christelle,
      Voilà un message qui fait plaisir à lire !
      Vous allez adorer la région des Pouilles et la traversée de l’Italie aussi. C’est un très beau pays qui mérite même plusieurs séjours. Sachez tout de même que vous ne serez pas seuls en partant visiter les Pouilles en été. Prévoyez donc un peu plus large pour les temps de trajet surtout en bord de mer.
      Bonnes vacances en Italie et n’hésitez pas à nous revenir à votre retour pour nous donner vos impressions,
      Franck et Richard

    • Katya

      Bonjour, je viens de réserver un trulli à Martina Franca pour septembre. Avez vous été satisfaite de votre séjour ? Ce blog est un vrai bonheur… j’ai hâte d’y être !

  8. noisfri

    Bonjour,
    Merci pour vos infos……..et le nord des Pouilles (Trani) qu’en pensez-vous?
    J’aimerais partir 4 jours avec deux grands enfants de 22 et 25 ans.
    Que conseillez-vous? 4 jours cela en vaut-il la peine?
    Merci d’avance

    • Oneday Onetravel

      Bonjour,
      On ne connait pas les Pouilles au nord de Bari. Difficile donc de vous conseiller. On s’est plutôt focalisé sur le sud de Bari et notamment le Salento. Appel à nos lecteurs donc 😉
      Bonne préparation de voyage en Italie du Sud
      Franck et Richard

  9. Anonyme

    merci pour toutes ces donnees qui nous aides bien.nous sommes en camping car toute l’annee sur l’europe.
    nous voyageons un peu plus lourd que vous sans maison fixe nous avons la voiture dedans 11 m 11t.
    nous sortons de la sicile et actuellement dans les pouilles.
    bonne continuation a vous et bon vent.

    chantale et gerard.

  10. Olivier

    Bonjour Franck et Richard, un grand bravo pour votre site hyper précis et hyper détaillé !! Je serai début juillet 1 semaine entière dans les Pouilles, j’arrive à l’aéroport de Brindisi et je repars de Brindisi : je compte aller notamment à Alberobello, Matera, Mattinata, Ostuni, Lecce et aller de Leuca à Otrante.
    1/ Est-ce jouable de passer les 7 nuits à Brindisi et de faire des day trips dans la journée vers ces différentes destinations à partir de Brindisi ?
    2/ La voiture de location est-elle indispensable ou bien y a t’il, à partir de Brindisi, des bus vers le Basilicate et Lecce, et des bateaux vers Mattinata et les villes côtières du Salento ?
    Merci et encore bravo pour votre site !

    • Oneday Onetravel

      Nous n’avons pas les réponses à toutes tes questions côté transports. Mais pour bien connaître la région, le moyen le plus simple de visiter les Pouilles restent la voiture de location. Pour te rendre d’un village à l’autre, tu risques de perdre encore plus de temps si tu voyages en bus.
      Quelques conseils : tu n’arriveras pas en 1 journée à faire l’aller-retour de Brindisi à Matera dans le Basilicate avec la visite du village et de ses alentours. Prévois 1 nuit sur place.
      Pour les villages blancs, c’est faisable depuis Brindisi, tout comme la visite de Lecce.
      Idem en théorie pour te rendre dans le Salento entre Leuca et Otranto sauf qu’en juillet (surtout du 14 juillet au 15 août), tu n’imagines même pas les conditions de circulation qui peuvent devenir cauchemardesques en bord de mer à cause de l’afflux de touristes en cette période de l’année. Et oui, la région est victime de son succès depuis quelques années maintenant.
      En bref, en séjournant uniquement à Brindisi, tu risques de passer beaucoup de temps dans ta voiture et encore plus dans les transports en commun. Mieux vaut que tu te construises ton propre itinéraire (une boucle par exemple) et tu profiteras nettement plus de tes vacances.
      Bonne préparation de voyage en Italie du Sud
      Franck et Richard

  11. Suzie Marineau

    Bonjour. Merci pour votre superbe blog. Je chercher désespérément un vol directe de Paris CDG vers Bari ou Brindisi. Nous venons du Québec alors nous faisons le vol Montréal – Paris. Étant donné que nous faisons 2 vols pour se rendre dans les Pouilles, nous n’avons pas le goût de faire un transfert d’aéroport pour le 2e vol. Je me demandais s’il existait des vols DIRECTES entre Paris CDG et Bari ou Brindisi. J’ai cherché et je ne trouve pas. Je connais moins les possibilités de vols n’étant pas de l’Europe. Bref, si vous connaissez une compagnie aérienne qui effectuent des vols directs entre Bari ou Brindisi et les grandes villes de la France (préférence pour Paris CDG), je vous en serait vraiment reconnaissante. Car si je ne trouve pas, j’irai dans le sud de la Sardaigne. Ça serait mon 2e voyage là-bas alors j’aimerais bien voir un autre coin de l’Italie (au chaud). Et aussi, nous sommes des amoureux de la randonnée. Avez-vous fait des rando de bord de mer (ou ailleurs) dans les Pouilles qui vous semblent incontournables ? Si oui, je suis super partante car on adorons marcher en nature avec de superbes vues. Un énorme merci pour votre temps !!!

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Suzie et merci de nous lire depuis le Canada 🙂
      Hors saison, le seul moyen de rejoindre les Pouilles en vol direct depuis Paris est de partir de l’aéroport de Beauvais avec la compagnie Ryanair et vous atterrirez à Bari. Aucun vol direct entre Paris et Brindisi. Et si vous cherchez de la chaleur en novembre/décembre, les Pouilles n’est pas forcément la région idéale. Il peut pleuvoir et faire très gris. Il ne gèlera pas mais il suffit que le vent se lève et ça peut vite devenir désagréable. Pour les randonnées, jetez un coup d’oeil du côté du parc naturel régional de Porto Selvaggio au nord de Gallipoli.
      Franck et Richard

  12. Anonyme

    Beau travail d’exploration et de conseils; permettez- moi d’ajouter un absolu incontournable: Castel del Monte (Andria) , surtout Frederic II et sa fabuleuse histoire;

    Bon Voyage

  13. Armelle

    Un seul point de chute, voire deux (alberobello) sont suffisants pour faire les visites que vous conseillez ?
    (En feront une de plus, je pense, car nous irons à Matera)
    Partons début octobre
    Merci pour ce blog sympa qui donne des idées

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Armelle,
      SI comme nous, tu passes à Matera avant d’aller visiter les Pouilles, réserve-toi une nuit sur place. Ca vaut vraiment le coup. Notre article sur Matera : https://www.onedayonetravel.com/visite-de-matera-la-troglodyte-en-un-jour-italie-du-sud/
      Ensuite, tu peux passer effectivement 1 nuit vers Alberobello. Si tu souhaites aller dans la pointe sud des Pouilles, c’est à dire dans le Salento, il y a des hébergements très sympa vers Maglie dans les terres et ensuite tu rayonnes. Sinon, en octobre, Otranto et Gallipoli en bord de mer valent le coup et sont tranquilles (pas comme en été).
      Bon voyage,
      Franck et Richard

  14. Anonyme

    merci pour tous vos tuyaux

  15. Juan Paolo

    Merci à vous pour ce blog, très riche et très bien documenté pour préparer un périple que nous envisageons pour l’été 2015. Les astuces nous aident à profiter au mieux. Pour la location de voitures dans les Pouilles, avez-vous, là aussi, de bonnes astuces ? Ii me semble, sauf erreur de ma part, que vous n’en parlez pas. Merci encore.

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Juan Paolo,
      La question de la location de voiture est traitée dans notre article sur le road trip en lui-même en Italie du Sud : https://www.onedayonetravel.com/road-trip-en-italie-du-sud/
      Sachez que l’on peut louer sa voiture dans les aéroports de Brindisi et Bari. Pour profiter de tarifs avantageux, privilégiez les réservations sur internet. Les prix peuvent être très intéressant en s’y prenant suffisamment tôt.
      Bon séjour en tout cas et n’hésitez pas à revenir vers nous. Franck est originaire de la région. Ca peut aider 😉

  16. Philippe

    Merci de partager vos expériences. Nous nous rendrons dans les Pouilles en juin 2015 et votre blog est enregistré dans mes favoris. Il servira, c’est certain !

  17. dalie

    bonjour

    Votre récit nous communique la passion que vous avez pour les voyages, les Pouilles ont l’air intéressantes à visiter c’est une destination que nous envisageons peut-être pour l’été 2015, je pense revenir voir sur votre blog d’ici là;
    merci

  18. Aurelien

    Sympa ce billet qui fait office de guide de voyage « Les Pouilles ».
    Il ne reste plus qu’à réserver son billet d’avion 😉

    ça fait un petit moment que j’ai envie de visiter cette région d’Italie et à chaque fois, à la dernière minute, j’ai changé de destination pour opter pour la Sicile puis la région de Turin.
    Prochain séjour en Italie, ce sera forcément dans les Pouilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.