Carnet de Voyage à Flores : Bajawa et le village de Bena

Troisième étape de notre voyage à Flores. Nous quittons le village de Moni et le volcan Kelimutu, la tête plein de beaux souvenirs et les yeux pleins de belles images en direction de Bajawa et de son volcan Inerie, qui culmine à 2100 m d’altitude, se prête aux randonnées. Les villages traditionnels de Bena et Wogo présents aux alentours de Bajawa méritent aussi qu’on s’y attarde. Enfin, une plage restée jusque là secrète est à découvrir dans cet article !

village traditionnel Bena Bajawa Flores 04


Nous avons testé un itinéraire de voyage de rêve en Indonésie et plus précisément sur l’île de Flores. Tout un programme hors des sentiers battus ! Bienvenue sur le Blog Voyage OnedayOnetravel, le blog de 2 voyageurs indépendants Franck et Richard.

Entre le village de Maumere, la splendide baie de Labuan Bajo, le volcan Kelimutu et ses 3 lacs colorés, les villages traditionnels autour de Bajawa, les îlots de rêve comme Kanawa Island, la rencontre avec des habitants chaleureux et les célèbres dragons de Komodo, ce carnet de voyage vous fera découvrir les merveilles de l’île de Flores en 8 étapes inoubliables. Parcourez ce guide touristique de Flores original avec informations, photos et vidéos pour chaque étape.

Dans cet article, on vous fait rêver bien-sûr mais on vous délivre aussi nos meilleurs conseils et bons plans pour préparer votre futur séjour à Flores.


Carte de notre voyage à Flores en Indonésie

Flores carte plan map

Pour tout savoir sur les déplacements sur Flores, consultez notre article dédié aux transports à Flores : Comment accéder et circuler sur l’île de Flores ? Cet itinéraire peut s’effectuer en 1 à 2 semaines, à votre rythme.


Transports : Comment aller à Bajawa ?

Alors là pour le coup, on s’est levé tôt le matin avec une seule idée en tête (Richard est un peu barbouillé) : trouver un chauffeur d’un véhicule genre 4×4 moderne qui voudrait bien nous emmener à Bajawa. Et bien, après un petit-déjeuner rapide, c’est exactement ce qu’on a trouvé en moins de 5 minutes dans la rue à 2 pas de l’hôtel. Le bonheur 😉 On part alors très vite et très confortablement pour de nouvelles aventures sur l’île de Flores à bord de ce 4×4 inespéré. Et tout ça grâce à un voyageur japonais qui visite l’île avec un chauffeur privé et qui a gentiment accepter de partager son véhicule avec nous pour rejoindre Bajawa. (350 000 Rps pour 2 personnes)

de moni a bajawa

Côté trajet, depuis Moni, on rejoint la ville de Ende en 1h30 de route (davantage en bus) pour 51 km de parcours. La TransFlores serpente continuellement en descendant jusqu’à la mer. Pour mémoire, le village de Moni se situe dans les hauteurs de Flores.

Après une petite pause pour acheter de quoi grignoter dans une échoppe, on repart pour 3h30 de route.

Sur les 40 premiers kilomètres, on longe le bord de mer. On fait une petite pause au niveau d’une plage de galets bleus bien connue dans la région. Ces galets sont notamment exportés à Bali. Puis c’est reparti pour 80 km de route de montagne. La route très sinueuse à nouveau et asphaltée grâce à l’aide de pays comme l’Australie nous reconduit dans les hauteurs de Flores. Mais les travaux ne sont pas terminés. Attendez-vous donc à traverser des zones de travaux et donc à des bouchons. On peut alors facilement perdre 30 minutes à 1 heure.

En résumé, voici les distances et temps de trajets :

Nous sommes partis à 9 heures du matin de Moni et avons atteint Bajawa à 14h.

  • Moni – Ende : 51 km en 1h30 de voiture
  • Ende – Bajawa : 80 km en 3h30 de voiture
  • Bon à savoir : Un bus public relie Bajawa, Labuan Bajo, Ende et Moni.
  • Ruteng-Bajawa : 5 heures de route
  • Labuan Bajo – Bajawa : 10 heures de route.

Pour en savoir plus sur les différents transports que nous avons pris lors de notre voyage à Flores, lisez notre article : Comment accéder et circuler à Flores ?


Bajawa en bref

Le village de Bajawa n’a rien de spectaculaire. C’est une ville étape obligée lorsqu’on circule sur la TransFlores mais surtout si on souhaite explorer le district de Ngada. Tous les hébergements de la région se concentrent donc ici et les hôtels et restaurants le savent bien et en profitent. On vous en dit plus sur cette question plus bas dans cet article.

Village Bajawa rue

La ville n’est en effet pas très agréable mais les paysages qui l’entourent sont plutôt sympa. Si vous choisissez bien votre chambre d’hôtel et si vous avez la chance de profiter d’un temps clair, vous pourrez alors peut-être voir depuis votre chambre le volcan Inerie qui domine Bajawa.

 Bajawa Flores

Bajawa est la ville étape idéale pour faire le plein de provisions dans les boutiques et retirer de l’argent au distributeur à billets. Côté coût de la vie, tout est un peu plus cher qu’à Moni ou Maumere.

Conseil voyageur : Bajawa se situant à 1500 mètres d’altitude, les nuits sont plutôt fraîches. Pensez à emporter avec vous une polaire. Il peut aussi pleuvoir. Oui, ça peut paraître bizarre d’emporter une polaire et un Kway dans sa valise en partance pour l’Indonésie, mais croyez-nous, ça peut servir 😉

A Bajawa, on organise ses randonnées et ses treks que l’on va faire dans la région en échangeant avec les autres voyageurs mais aussi les locaux. On échange sur la présence de sources d’eau chaude dans la région et sur les villages traditionnels à visiter. A partir de Bajawa, on peut explorer le temps de quelques heures les villages traditionnels de Bena, le plus visité, et celui de Wogo.


A voir ! A faire dans les environs de Bajawa

01. Le village de Bena

village traditionnel Bena Bajawa Flores 03

La culture est encore ancrée dans les communautés ce qui signifie que les villages traditionnels que l’on visite abritent encore de nos jours des locaux. L’artisanat est maintenu dans ses communautés depuis des générations. C’est l’atout principal de ces villages comme Bena qui restent encore très peu touristiques et pourtant facilement accessibles depuis la ville de Bajawa en voiture ou en scooter. Pour information, Bena se trouve au pied du volcan Inerie à seulement 16 km de Bajawa.

route de Bena Bajawa Flores

Pour se rendre à Bena depuis Bajawa en scooter, il vaut mieux prévoir un K-Way et une polaire car on n’est jamais à l’abri d’une petit pluie fine d’altitude. La route est asphaltée et se pratique sans aucun problème. On contourne le volcan Inerie en traversant quelques magnifiques bambouseraies et aussi quelques communautés. Depuis Bajawa, il faut prendre la Transflores direction le sud puis arrivé à la gare routière Watujaji, tourner à droite en suivant la direction du village de Langa. Les villages de Borani, Mari, Langagedha et Kolokoa sont sur la route. La route descend. On peut jouir d’une très belle vue sur la côte et la mer au loin. On poursuit la la route jusqu’au village de Luba Old Village après 14 km de route en scooter. Puis on tourne à droite. Après 1 km environ, le village traditionnel de Bena apparaît majestueusement au détour d’un virage. La mer de Savu se trouve alors encore à 15 km.

Le village traditionnel de Bena en vidéo

Le village se compose en fait de deux rangées de maisons traditionnelles aux hauts toits de chaume que se partagent 2 tribus.

village traditionnel Bena Bajawa Flores 02

Une paire de sanctuaires ngadhu et bhaga est mis en évidence au centre du village de Bena.

  • Le ngadhu, qui incarne l’ancêtre mâle d’un clan, est en forme de parapluie. Son tronc est sculpté et est surmonté d’une figure guerrière car il symbolise la férocité et la virilité.
  • Le bhaga, qui incarne l’ancêtre du clan féminin, est en fait une petite cabane avec un toit de chaume là encore et qui ressemble à une miniature d’une maison traditionnelle. Il symbolise ainsi le sanctuaire de la maison mais aussi le corps de la femme.

Bena 08

Lors de la visite du village de Bena, on voit aussi un peu partout des formations mégalithiques qui permettent en fait aux locaux de se connecter avec le monde surnaturel et de communiquer avec les ancêtres, souvent par des sacrifices d’animaux. Il y a aussi un autel de pierre pour chaque clan du village.

village traditionnel Bena Bajawa Flores 06

Ce qui est fascinant dans le village de Bena, c’est bien sûr l’histoire des pierres mais on s’interroge très vite sur l’architecture et la décoration extérieure des maisons traditionnelles. Il faut savoir apprécier les crânes et les cornes de buffles et les mâchoires de porcs accrochés aux murs des maisons 😉 Souvenirs d’animaux sacrifiés lors des cérémonies…

village traditionnel Bena Bajawa Flores 07

village traditionnel Bena Bajawa Flores 08

Enfin, il ne faut pas oublier de se rendre au bout du village pour profiter d’un superbe panorama sur le village de Bena d’un côté et sur la mer de l’autre. Un sanctuaire avec la Vierge Marie est installé ici.

Bon plan voyageur : Sur place, il faut s’enregistrer et faire un don pour que la communauté de Bena subsiste. Seuls 400 à 800 touristes visitent Bena chaque mois dont environ 50 touristes français. C’est loin d’être le château de Versailles côté entrées et c’est tant mieux. Le village est ainsi resté complètement préservé et le mode de vie ancestral de ses habitants aussi. Sur place, pour aider la communauté à vivre et aussi se faire plaisir, on peut acheter de l’artisanat local comme les ikats (fibre de noix de coco tissé et teinte) directement auprès des locaux avant de reprendre la route pourquoi pas en direction des sources thermales situées non loin.


02. Les sources d’eau chaude

Si vous en avez marre du froid de Bajawa, que vous avez des maladies de peau, ou que vous voulez tout simplement souffler un peu, vous pouvez vous rendre aux sources thermales de Mangeruda. Le cadre est juste idyllique et l’atmosphère apaisante : on profite de l’eau chaude qui coule d’une rivière à l’ombre des cocotiers. Le pied quoi ! Plusieurs piscines artificielles ont aussi été créées pour le plaisir des visiteurs.

Les sources thermales de Mangeruda se situent à environ 23 km de Bajawa et sont accessibles en scooter ou en Ojek. De Bajawa, on longe la Jalan TW Mangeruda, qui se dirige vers le marché public de Soa. Après environ 20 km, on arrive à une intersection où un panneau indique «Mangeruda Hot Springs» vers la droite. Les sources thermales sont un peu plus loin sur la gauche.


03. La plage secrète

On apprend en échangeant avec un guide local, Alfredo, qu’il existerait une plage secrète en contrebas du village traditionnel de Bena. La route est mauvaise pour y accéder, nous annonce-t-il. Il nous confie qu’il est l’une des rares personnes à en connaître l’existence et qu’il ne lui arrive que très rarement d’y conduire des voyageurs. Il est occupé ces jours-ci et ne peux nous accompagner. Nous insistons pour qu’il nous explique où est cette plage paradisiaque et voilà qu’il se saisit d’un crayon et nous dessine un itinéraire approximatif sur une feuille. Voici un plan, plus lisible que notre papier.

carte plan plage bena bajawa

Nous sommes évidemment tout excités – qui ne le serait pas – de partir en quête d’une plage de rêve qui serait en plus restée secrète !

L’aventure en vidéo

plage secrete Bena Bajawa Flores 01

Nous venons de visiter le village traditionnel de Bena en matinée. Il est 12h30. On se lance à la découverte en scooter de la fameuse plage secrète en suivant le plan plus qu’approximatif d’Alfredo. Par sécurité, il nous écrit son numéro de téléphone est en bas du plan au cas où. Nous parcourons depuis Bena 14 km supplémentaires de route défoncée voire parfois caillouteuse et bien à pic. Nous arrivons vers 13h30 en bord de mer après 1h de trajet en scooter. Au bout de la route, nous observons quelques maisons en bord de mer. Nous nous arrêtons et partons sur les bons conseils d’Alfredo à la recherche d’une famille sympathique pour garder notre scooter le temps de poursuivre notre quête en mode randonnée. Nous leur laissons 20000 Rps, histoire d’assurer.

plage secrete famille bena

On marche ensuite tout droit sur environ 1 km de route en dur. Puis, au 1er virage en épingle, on s’enfonce dans la brousse en suivant un semblant de chemin qui longe en hauteur la côte. Il faut ensuite passer 4 mini torrents. En tout, il faut marcher 30 minutes environ sur 1,5 km et guettez un petit passage qui descend à droite vers la mer. Un indice : un homme (et un seul) vit à proximité de cette plage. Il possède 2 vaches, 1 sanglier et des poules. Voilà autant d’indices qui pourraient vous servir lol

plage secrete Bena Bajawa Flores 02

Si cela vous parait compliquer de trouver la plage secrète, vous avez raison ! Cette plage porte bien son nom, non ?

Sachez que, pour la petite histoire, nous sommes rentrés à la tombée de la nuit car il ne pas oublier le chemin du retour. Pour profiter vraiment de la plage, nous aurions du partir plus tôt le matin.

Allez, on vous donne les coordonnées d’Alfredo, qui fera sans aucun doute le trajet avec vous et donc gagner beaucoup de temps 😉 mais l’aventure en solo était trop tentante.

Tél. Alfredo (guide local) : +62 82 341 639 468


04. Le village Wogo

Nous n’avons pas eu le temps de visiter le village traditionnel de Wogo. Sachez qu’il se situe à l’est de Bena. On peut se rendre à Wogo en scooter ou en voiture avec chauffeur.

De Bajawa, prendre la route de la Transflores direction Ende sur 12 km. Juste avant le séminaire de Mataloko, emprunter la petite route sur la droite sur environ 1 km. On traverse d’abord le nouveau village de Wogo puis en poursuivant la route sur 1 km supplémentaire, on arrivé au village traditionnel de Wogo. (infos voyageurs rencontrés sur place)


05. Le Mont Inerie

Le Mont Inerie de forme pyramidale est l’un des plus hauts volcans de l’île de Flores. Il culmine exactement à 2245 m. Pour le gravir, mieux vaut s’y prendre de nuit ou très tôt le matin. Une fois là-haut, il est même parfois possible de voir l’île voisine de Sumba ! La randonnée dure 4 heures environ et mieux vaut être accompagné d’un guide local que vous aurez rencontré dans l’un des restaurants de Bajawa, dans votre hôtel, ou à l’office de tourisme de Bajawa (que nous n’avons jamais vu ouvert lors de notre séjour).

Volcan Inerie Bajawa Flores 01

Le point de départ le plus populaire pour l’ascension du mont Inerie est le village de Watumeze qui se situe à 15 km de Bajawa et accessible en 30 minutes. Depuis la gare routière de Watujaji, prendre à droite direction le village de Langa puis tout droit vers le village de Bela. En suivant toujours la même route, on atteint le village de Watumeze.

En 2000, le volcan Inerie a connu quelques éruptions qui ont données naissance à un lac de couleur rouge appelé Wawomudha Crater Lake. Ce phénomène naturel spectaculaire est situé à  2 heures du village de Ngoranale. De Bajawa à Ngoranale il faut environ 20 minutes soit 10 km en scooter ou en voiture avec chauffeur pour y accéder. Dans Bajawa, rouler vers le marché et continuer vers l’Hôtel Kembang. Là, tourner à droite en direction de Regina SMA en passant Kantor Kelurahan Susu puis grimper vers Ngoranale Village. (infos voyageurs). Pour plus d’informations sur l’ascension du mont Inerie et les randonnées possibles dans la région ngada, contactez l’association locale Guide ngada à Bajawa.


Infos pratiques pour louer son scooter à Bajawa

Pour circuler dans Bajawa, mieux vaut louer un scooter automatique à l’hôtel dans lequel vous séjournez. Prix moyen retenu dans tous les hôtels visités : 10000 Rps.

1er bon plan : louez le scooter dès votre arrivée et négociez sa garde jusqu’au lendemain soir. Ainsi, vous pourrez comme nous, en profiter pour découvrir le centre du village de Bajawa, faire quelques emplettes et rejoindre le distributeur de billets (ATM). Dans la rue principale de Bajawa, ne ratez pas la mosquée et l’église se faisant face dans la même rue.

2ème bon plan : à propos des papiers du scooter lors de la location d’un scooter. On a réussi à avoir un casque chacun mais pas de papiers du scooter soi-disant volés. Le mieux est alors de refuser la location et de reprendre une location dans un autre hôtel. Un policier de Bajawa, avec qui nous conversons un soir, nous raconte que les propriétaires des hôtels ont bien les papiers de scooter avec eux mais ils refusent le plus souvent de les confier aux voyageurs par manque de confiance. Vous avez bien lu : ils ont peur que les voyageurs volent les scooters et que les papiers soient perdus ! Et si la police vous arrête, soyez sûr que c’est bien vous qui paierez l’amende et non l’hôtel !

3ème bon plan : L’assurance.  En Indonésie, les 4 chiffres situés en bas de la plage d’immatriculation du scooter correspondent à la date de fin de validité de l’assurance (mois et année). Très important à savoir ! Et pensez à vérifier que la plaque soit bien à jour avant de signer quoi que ce soit. Si la police vous arrête, c’est vous qui paierez là encore.


Où dormir à Bajawa ?

A Bajawa, il n’existe pas différentes catégories de logements. Et c’est bien ça tout le problème pour les voyageurs qui ont souvent fait beaucoup de route pour arriver là et qui doivent trouver un logis pour 1 à 2 nuits, histoire de prendre le temps de rayonner dans la région. Globalement tous les hôtels visités auraient besoin d’être rénovés, surtout les salles de bain. Tout est très humide. Le rapport qualité/prix est très mauvais partout. En fait, Bajawa est une ville étape tellement importante et incontournable sur la Transflores que tous les hôtels se remplissent au fur et à mesure de la journée pour tous être plein le soir venu. Résultat : très peu voire aucun effort n’est fait pour rénover quoi que ce soit.

C’est bien une des premières fois où on croise autant de voyageurs se plaignant de l’état de leurs chambres dans une ville.

Ils sont tout le temps pleins. Ils ne sont pas prêts de faire des efforts apparemment. Et, cerise sur le gâteau, personne ne parle anglais ni dans les hôtels ni les restaurants. Le stade du « Hello » n’est pas encore dépassé. Seuls quelques guides qui accompagnent des voyageurs comme nous parlent un peu anglais. On peut les rencontrer dans les 2 restaurants dont on va vous parler un peu plus bas.

Hôtel Edelweis

C’est l’hôtel dans lequel nous avons terminé. On vous raconte en 2 mots. Bajawa, c’est petit. Et les hôtels se comptent sur les doigts d’une main. Donc on a fait le tour de tous les hôtels. Ils se ressemblent tous et proposent tous la même chose. Aucune négociation possible. Prix chambre standard double 175 000 Rps. situées au rez-de-chaussée qui est bruyant. Le prix pour une chambre sup double est de 350 000 Rps. Situées à l’étage, ces chambres sont calmes et certaines proposent même un panorama sur le Mont Inerie.

Hotel Edeilweis Bajawa Flores

Ces chambres possèdent une salle de bain avec eau normalement prévue pour être chaude. La chambre Triple à 400 000 Rps. La literie est variable suivant les chambres. N’arrivez pas trop tard pour avoir le choix. Il est censé y avoir du WIFI mais les nombreuses coupures de courant ne nous ont permis qu’une très courte et très lente connexion. Le petit déjeuner est inclus. Le service est très mauvais et l’accueil inexistant mais c’est la chambre qui nous a semblée la plus propre avec une bonne literie et au calme.

Hôtel Edelweis
Adresse : Jl. A. Yani, No 76 BAJAWA – FLORES
Téléphone : 0384 21345
Email : ivan_bth(@)yahoo.com

Hôtel Korina

hotel Korina bajawa

Les prix sont identiques à l’hôtel Edelweis situé juste en face mais les chambres sont franchement moins nettes (toutes catégories). Négociation réussie par un couple de voyageurs rencontrés lors de notre visite : la chambre double standard est passée de 200 000 Rps. à 120 000 Rps. Superbe affaire en apparence. Les toilettes étaient tellement crades que le couple n’a jamais osé s’en approcher. Pas de télévision. Et surtout la salle de bain qui se limite à un bac haut de 50cm carrelé d’un bleu qui n’est plus très bleu et dont le couple de voyageurs attend toujours l’eau couler. Sinon c’est 350 000 Rps. pour une chambre double avec eau chaude mais attention pas de Wifi dans les étages. Petit déjeuner inclus.

Hôtel Korina
Adresse : jl. A,Yani No.81 – Bajawa – Flores
Téléphone : +62 384 212 2262
Mail : hotel.korina@yahoo.co.id

Hôtel Happy Happy

L’hôtel préféré des voyageurs apparemment. Beaucoup de bon avis sur les différents blog de voyages. L’hôtel est situé à l’entrée de la ville, loin du centre, et ne compte que 6 chambres. L’hôtel était complet à notre arrivée. L’accueil reçu ne nous a pas donné envie de tout d’insister. On va vous avouer qu’on était même content de partir. Mauvaises ondes. Les chambres entourent un patio central. L’endroit semblait calme et propre. Prix un peu plus cher que dans les autres hôtels. Wifi inclus. Petit-déjeuner copieux. Chambre triple : 375 000 Rps. La chambre double 300 000 Rps.

Hôtel Happy Happy
Adresse : Jl. Sudirman, 86412 Bajawa Flores NTT
Téléphone : +62 85 333 70 4455
Mail : hotel.happy.happy(@)gmail.com
Site internet

Hôtel Johny

Proche du centre. Même gamme de prix et même confort qu’à l’hôtel Edelweis. La différence est que la chambre ressemble plus à une cellule de prison qu’à une vraie chambre. Attention : pas de fenêtre dans beaucoup de chambres.

Hôtel Johny
Adresse : Jl. Gajahmada
Téléphone : 0384 21079
Mail : johny_hotel@ymail.co.id

Où manger à Bajawa ?

Chez lucas

  • Avis global très moyen. Plats sans aucun goût comparé aux plats dégustés à Moni ou à Maumere. Les portions sont petites. Dommage car l’ambiance est bonne, bien qu’un peu bruyante quand même. La déco est sympa et le personnel sympa. On a quitté le restaurant en ayant faim. Se situe en face de l’hôtel Edelweis. Restaurant très fréquenté par les voyageurs.

repas lucas bajawa

 

  • Exemples de plats :
    • Soupe aux poissons / Sup Ikan : 22000 Rps
    • Soupe au poulet / Sup Ayam : 25000 Rps
    • Poulet au satay avec sauce cacahuète / Sate babi saus Kacang tanah : 28 000 Rps
    • Poisson grillé pommes de terre / Ikan panggang kentang goreng : 32000 Rps
  • Adresse : Jln. Ahmad Yani No.06 – Kel. Tanalodu, Bajawa – 86412 Flores, Indonesia
  • Téléphone : (0384) 2223452 ou +62 81 353 907 073

Dito’s restaurant

  • Avis global moyen. Plus calme que le restaurant Chez Lucas. Se situe lui aussi en face de l’hôtel Edelweis.

repas ditos bajawa

 

  • Exemples de plats :
    • Gado-Gado (spécialité de Flores) : 25 000 Rps
    • Le poulet au Satay avec son riz : 30 000 Rps
    • Le Nasi Goreng au poulet : 30 000 Rps
    • La Large Bintang (bière) est à 35000 Rps
    • Adresse : Jl. Ahmad Yani – Bajawa – Flores
    • Téléphone : 081 339 198 600

Articles liés à cette destination

>> Étape précédente : Moni <<

>> Étape suivante : Riung <<

>> Itinéraire de notre voyage à Flores <<

>> La question des transports à Flores <<

>> Itinéraire de notre voyage en Asie du Sud-Est 2013 <<


banniere voyage Indonésie

banniere nos voyages autour du Monde


Consultez aussi sur notre blog de voyageurs indépendants nos voyages autour du Monde avec carnets de voyages, reportages, photos, vidéos et conseils aux voyageurs.

Voyage en Indonésievoyage au Brésilvoyage en Thaïlande,

voyage en Inde (Rajasthan), visite d’Istanbul, visite de Barcelone

On vous propose au travers de nos articles des guides de voyage, des Carnets de Voyage, des Reportages, des Tops destinations, des infos pratiques, touristiques et geek, et des Vidéos de Voyages.

Abonnement Newsletter


Vos réactions et partages

Et vous, avez-vous déjà séjourné à Bajawa et visité le village de Bena ?

Êtes-vous déjà partis en voyage à Flores ou sur d’autres îles en Indonésie ?

Racontez-nous votre expérience de voyageur en Indonésie.

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog de voyages. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

8 comments on “Carnet de Voyage à Flores : Bajawa et le village de Bena”

  1. Nath

    Bonjour,
    merci pour votre blog. Moi aussi, j’adore l’Indonésie. L’an passé, je suis allée aux Moluques et Sulawesi. En 2015, je suis allée sur Sumatra. Cette année, je me rends à Florès. J’atterris à Labuan Bajo et compte faire la traversée de l’île en plusieurs semaines. D’habitude, je passe par les bureaux de change pour obtenir des roupies indonésiennes. Mais peut-on en trouver sur Florès ? Sinon je dois changer mes euros dans les banques ? Merci d’avance.

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Nath,
      On te conseille de retirer de l’argent dans un distributeur ou de faire du change à Bali avant d’arriver sur Flores. Par exemple à Bali si tu passes par là.
      Bon voyage,
      Franck et Richard

  2. Anais

    Merciii beaucoup pour toutes ces infos sur Flores. Je suis en ce moment à Bali et il est vrai que Bali c’est trop busy donc j’ai envie de partir sur une île moins touristique. J’ai 25 ans et je voyage seule, ce n’est pas trop difficile pour une fille de voyager seule a Flores ? Je pense être 5 jours sur place à partir de Maumere puis 4 jours en croisière. Ce n’est pas trop court pour faire la traversée ? Merci beaucoup 🙂

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Anais,
      Tu n’arriveras jamais à faire la traversée de Flores de Maumere à Labuan Bajo en 5 jours. Il faut compter le double au minimum. Concentre-toi dans ce cas là 5 jours sur Labuan Bajo et la région (pourquoi pas Ruteng/Riung ou un séjour sur l’un des îlots au large de Labuan Bajo) et enchaîne avec la croisière ensuite.
      On te conseille de (re)lire notre article itinéraire où on relate tout sur Flores : https://www.onedayonetravel.com/itineraire-de-voyage-en-independant-sur-lile-de-flores-en-indonesie/
      Pas de soucis à notre connaissance pour les voyageuses en solo. De toute façon, tu croiseras à coup sûr d’autres voyageurs. Tu échangeras et tu partageras peut-être bien avec eux une voiture partagée pour te balader. Sur le bateau, vues les conditions de croisière, ça rapproche. Ne t’inquiète pas pour ça.
      Bon voyage en Indonésie
      Franck et Richard,

  3. Edwin

    Bonjour,
    Nous sommes actuellement sur Flores ou nous avons passé la nuit à Bajawa.
    D’abord la ville n’a rien de particulier, c’est une ville ou on travaille beaucoup de mecanique des voitures et motos. Nous avons trés bien mangé chez plusieurs warungs (= petit restaurant au bord du trottoir / de la route) toujours très simple ou on parle aucun mot anglais mais ou les saveurs sont par contres les meilleurs q’on avait trouvé! N’ayez pas peur d’y entrer et manger, en général leurs standart d’hygiène est bonne, malgré l’impression que les établissements donnent. À recommander: un warung à 75 mètre direction centre ville en partant de l’hotel happy happy. Ce dernier hôtel était d’un extrème propreté, accueuil sympa par jeune fille qui nous avait reservé le taxi, donné des explications etc. Très bien donc. Mais, le gérant temporaire de l’etablissement, un certain Alfons ( un local) a profité de la situation qu’il n’y a pas des taxi vers Bene. C’est lui qui a arrangé notre taxi et c’est lui qui était notre guide. Son anglais était rudimentaire et ses connaissance de l’histoire et culture locale sont plutôt de base et pas dévelopé. Nous avons payé 600.000 IDR pour l’excursion de trois heures transport compris ( après négociations). Un pris fort dans un pays ou on peu louer un taxi prive pour ca 800.000 IDR
    par jour.Dommage. Bon hôtel mauves service hors hôtel. NB: nous avons bien entendu que les propriétaires de l’hotel était en europe et pas sur place, peut être un peut trop de liberté pour Alfons? À juger par vous mêmes!

  4. Delphine

    Bonjour,

    J’aime beaucoup votre blog qui nous a inspiré pour notre voyage dans… 10 jours!
    J’ai une question sur une possibilité d’itinéraire : nous arrivons à Labuan Bajo le 16 mai au soir et devons être de retour le 20 au soir, ce qui nous fait 4 jours sur place, pouvons nous aller à Bajawa, visiter les environs et ensuite faire de même à Riung? Comme nous avons peu de temps, il est probable que nous ayons un chauffeur… Ou alors on se concentre sur Bajawa ou Riung, que nous conseillez-vous? Le trajet retour Riung Labuan Bajo en bateau peut-il se faire sur la journée pour profiter du parc marin et rejoindre Labuan Bajo? Merci par avance.
    Delphine

  5. Olivier

    Salut, et bravo pour votre blog. Je le consulte souvent, car moi aussi, je suis tombé amoureux de l’Indonésie (Bali, Java, Flores, Sulawesi, Lombok, Sumatra, Sumbawa), et j’aime avoir l’avis d’autres voyageurs sur ce pays.
    En avril 2014, j’ai dormi à l’hôtel Johny : 70 000 Rp, avec un petit déjeuner simple et une bonne connexion wifi en bas. Certes, ce n’était pas le luxe, mais à ce prix-là, c’était tout à fait acceptable. Il faut dire que je ne suis pas trop difficile en matière d’hébergement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.