Avis et Impressions sur notre premier voyage en Inde

Un voyage en Inde est une expérience unique. Cette destination mythique envoûte et séduit mais inquiète parfois aussi les futurs voyageurs. On vous délivre nos impressions sur ce pays fascinant qu’est l’Inde. On vous délivre aussi quelques bons conseils pour préparer au mieux votre premier voyage en Inde.

indiens rajasthan

Avis et Impressions sur notre premier voyage en Inde

Nous avons franchi le pas et somme partis en voyage en avril dernier au Rajasthan en passant aussi par Delhi, porte d’entrée et de sortie de notre itinéraire, et Agra pour visiter le célébrissime Taj Mahal. Nous vous délivrons dans cet article de notre blog voyage nos impressions et notre avis sur ce voyage en Inde qui nous a aussi permis de rencontrer énormément d’indiens. Et ça, on adore ! Nous publierons prochainement sur notre blog de voyages l’itinéraire détaillé de notre voyage en Inde du Nord-Ouest. Il est à noter que le Rajasthan la région idéale à visiter pour un premier voyage en Inde, un bon moyen de s’initier au mode de vie indien.

L’Inde, l’un de nos plus beaux voyages !

TajMahal lever de soleil

Avant de partir en Inde, on a beaucoup échangé sur les réseaux sociaux mais aussi avec nos amis et connaissances à la recherche d’avis. On a vraiment tout entendu et son contraire sur ce pays.

«Ça pue, ça grouille, c’est sale…» «C’est magnifique, coloré, captivant…» «Il y a des morts partout dans les rues.» «Les gens urinent n’importe où…» «Vous allez détester !» «Moi je suis rentré avant la fin de mon séjour…» «Vous allez adorer l’Inde !»

Après tout ça, on a donc décidé de partir sans à priori comme pour tous nos voyages d’ailleurs. L’Inde, on en rêve depuis qu’on est gosse. On a choisi d’abord de barouder pas mal en Asie (Thaïlande, Cambodge, Malaisie, Indonésie) lors de divers voyages pendant quelques années avant de nous rendre au pays de Gandhi afin d’être suffisamment mûr pour pouvoir appréhender quelques unes de ses facettes. On s’est vite rendu compte qu’il valait mieux s’y être préparé un minimum dès l’arrivée à Delhi en taxi.

L’inde est un pays dense, riche et contrasté. Il est culturellement très complexe. Ce voyage nous a ravi. Aussi bien pour ses paysages grandioses et son architecture si particulière, que pour les nombreuses rencontres que nous avons faites sur place.

Oui, la magie de l’Inde a opéré sur nous !


Voici notre itinéraire de voyage en Inde réalisé en 18 jours au mois d’Avril 2014.

00 trajet voyage inde du nord rajasthan


Nos impressions

En Inde, on fait le plein d’émotions. Les rencontres sont faciles et elles sont multiples. C’est à chaque fois une bonne occasion d’en apprendre un peu plus sur le mode de vie des indiens en 2014 et où en sont la culture et les traditions ancrées depuis des générations dans un pays à la taille d’un continent.

famille indienne

Voici en quelques points nos avis et impressions d’un voyage pas comme les autres

Le poids des traditions

Le Rajasthan, situé au Nord-Ouest de l’Inde a conservé un mode de vie rural et traditionnel. Surnommé le pays des rois, la région compte 40 millions d’habitants (dont une majorité de jeunes) répartie dans plusieurs castes. Le concept de caste attribue à vie un niveau social à chaque habitant en fonction de sa religion ou du niveau économique de sa famille. Et on ressent cette dimension lors des discussions que l’on peut avoir les indiens.

richard chez le coiffeur

Combien de jeunes hommes nous ont raconté qu’ils seront avec certitude mariés à l’âge de 22 ans avec une femme qu’ils n’auront jamais rencontrée. Une partie des jeunes commencent à se rendre compte que cette tradition n’est pas commune avec beaucoup d’autres pays de la planète et envient même parfois ces autres pays. Ils nous confient tous se sentir malheureux à l’annonce de ces règles par leurs parents lorsqu’ils sont plus jeunes. Et puis ils se résignent très vite par respect pour la famille. Certains de ces jeunes nous avouent qu’ils ne voient pas leurs enfants perdurer la tradition.

D’après les indiens, les nouvelles technologies sont en train de faire très vite évoluer les mentalités et de changer le monde… et donc l’Inde.

nomade desert thar iphone

Le rôle de la femme en Inde est elle aussi très particulière. En Inde, il y a 2 mondes. Le monde des hommes et le monde des femmes. Les hommes ne sortent souvent qu’entre-eux. Les femmes vêtues de leurs jolis saris font de même de leur côté. C’est très visible au marché mais aussi tout simplement dans la rue et au travail.

femmes indiennes rue

En ville, les femmes restent encore pour beaucoup à s’occuper des enfants et du logis. Et là encore, on note de fortes différences entre la ville et la campagne. En effet, en campagne, les femmes s’activent énormément et avec beaucoup de courage dans les jardins et dans les champs. C’est très visible à Pushkar par exemple.

indiennes rajasthan

Dans le Rajasthan, beaucoup d’indiens sont analphabètes notamment les nomades du désert et les plus pauvres de la région. Même aux portes du désert du Thar, lors d’un trajet en jeep, on a pu pourtant voir des écoles dans quelques villages perdus dans le désert. Beaucoup d’indiens n’iront à l’école que pendant quelques années. Un adolescent nous raconte très fièrement, caractère commun à beaucoup d’indiens, avoir fait 2 ans d’étude

Les marchands et la négociation

Les marchands adorent négocier avec les voyageurs. Ils ne vous lâchent pas quitte à mettre la boutique en bazar à force de dévoiler leurs précieux. Il n’est pas rare qu’ils parlent bien plusieurs langues non pas après de longues études mais uniquement grâce aux conversations avec les voyageurs du monde entier qu’ils invitent dans leurs échoppes et aux discussions qu’ils entament autour d’un bon chai. C’est toujours très sympa d’apprendre sur l’autre et sur soi lors de ces rencontres. De manière générale de toute façon, nous avons toujours été très bien accueillis par tous les indiens rencontrés au fur et à mesure des étapes.

marchandes indiennes rajasthan

La curiosité des indiens fait que le chai peut s’éterniser un certain temps. Mais c’est ça le bonheur de voyager en Inde. Précisons que nous sommes partis en Inde en avril qui est la basse saison. Les habitants étaient tous très disponibles. Certains marchands nous l’ont avoué.

La jeunesse indienne

On ne peut pas parler de l’Inde sans évoquer sa jeunesse. Très ouverte, sympathique, accueillante, chaleureuse, omniprésente aussi. Les jeunes adorent prendre des photos avec nous mais aussi que l’on s’intéresse à leur vie. Yes !

enfants indiens rajasthan 02

Ils parlent souvent quelques mots d’anglais et ça facilite du coup beaucoup les échanges. ils sont toujours très souriants et intrigants à la fois. Ils dégagent tous quelque chose de vrai et sont profondément gentils. On aimerait connaître à tous leurs histoires mais il faudrait plusieurs vies.

Beaucoup d’enfants sont obligés de travailler pour subsister et aider leur famille. Ils sont très courageux et ne rechignent jamais à accomplir de très lourdes tâches sous n’importe quel type de temps. Les droits et la protection de l’enfant ont encore des progrès à faire en Inde. On ne peut le nier.

enfants indiens rajasthan 01

La curiosité des indiens

Les habitants, hommes femmes et enfants sont globalement tous fiers, chaleureux avec les étrangers. Ils adorent se prendre aux photos aux côtés d’occidentaux. C’est très sympa mais le problème est que ça peut vite devenir permanent voire oppressant surtout lorsqu’on est en ville près des quartiers touristiques.

fenetre rajasthan

Ils sont aussi et surtout très curieux. Rien ne leur échappe. Vous ouvrez votre sac en pleine rue et vous vous rendez compte en quelques secondes que vous n’êtes plus le seul à regarder à l’intérieur. Si vous ouvrez un porte-monnaie pour régler un achat, le vendeur ne se gênera pas et mettra lui aussi le nez dedans sans prévenir. Si vous commencez à regarder vos dernières photos sur votre mobile en attendant un train par exemple, vous ne serez pas longtemps seul à les regarder là non plus. C’est du vécu 😉

Les indiens fixent leur regard sur nous avec insistance et en permanence. Ce n’est pas forcément évident au départ mais on s’y est vite habitué.

richard gare jaisalmer regard

Les indiens sont très curieux et leurs questions récurrentes. Où vas-tu ? Quel est ton nom ? Combien de temps dure ton voyage ? Qu’as-tu déjà visité et que vas-tu visiter ?  Que fais tu dans la vie ? On nous a posé ces questions absolument partout. Il devient même parfois difficile de pouvoir marcher dans une rue car tous les habitants nous interpellent les uns après les autres, fiers de partager un moment avec nous et de nous montrer leurs demeures et leurs terrasses comme à Jaisalmer. À chaque fois, c’est l’occasion de nouvelles expériences. Ce voyage a été génial aussi pour ça !

La beauté des indiens

Il y a de la couleur partout et surtout dans les marchés de vêtements grâce à la profusion de marchandises colorées proposées dans chacun des stands. Pour s’en rendre compte, il suffit de marcher dans les ruelles commerçantes de Jaipur. Les saris multicolores que portent les indiennes sans oublier les bracelets et les bijoux plus brillants les uns que les autres sont de toute beauté.

vendeuse bracelet jodhpur

La qualité et les couleurs révèlent souvent la caste à laquelle elles appartiennent et/ou leur origine. Les coiffures quant à elles sont le plus souvent impeccables aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

Les indiens et les indiennes sont tout simplement magnifiques.

femme indienne timide

Pour les hommes, c’est pantalon et chemise pour tout le monde. Moins de couleurs mais la présence des motifs improbables sur beaucoup de chemises nous ont surpris.

famille indienne rue

Le turban, porté notamment par les sikhs, est révélateur par sa couleur notamment de la caste et de l’origine du détenteur. La qualité y est aussi pour quelques chose.

franck et tuktuk sikh

Le chao indien et la pollution

Alors côté circulation, c’est un vrai bordel organisé et beaucoup de poussière. C’est bien connu 😉 Il n’y a pratiquement aucune règle de conduite sauf peut-être le fait de rouler à gauche comme au Royaume-Uni. La seule est vraie réalité est que plus votre véhicule est imposant, plus vous serez prioritaire sur les autres véhicules. Le camion et le bus seront prioritaires sur un tracteur, une voiture, un rickshaw, etc. et ne parlons même pas des piétons. En effet, le piéton doit se frayer un chemin au milieu de cette circulation infernale et très bruyante notamment à Old Delhi à laquelle on s’est très vite familiarisée. C’est particulièrement vrai dans la partie de la vieille ville et de la gare à Delhi. New Delhi, plus verte et beaucoup plus calme, possède quant à elle de grandes et larges avenues à l’américaine dans un environnement de verdure. Un contraste saisissant. 

rue old delhi

Un conseil si vous devez traverser par exemple une avenue : lever le bras en direction du véhicule qui vous arrive droit devant-vous pour espérer qu’il freine et vous devriez arriver à traverser plus facilement. Très pratique dans les bouchons où les véhicules sont collés littéralement les uns aux autres. Cela permet au moins de se frayer un chemin en limitant les risques.

tuktuk rickshaw agra

Côté accident, nous n’en avons pas vu plus qu’ailleurs dans le monde. On a quand même assisté à deux refus de priorité à droite, même si ce concept n’existe pas vraiment en Inde, qui ont fini avec les pare-chocs au sol. Rien de bien grave mais une foule impressionnante se forme dans ces cas-là autour du lieu de l’accident. SImple question de curiosité !

L’accident le plus impressionnant est la chute d’un câble de haute tension sur une route asphaltée bien droite en plein désert du Thar, pile au moment où un 4X4 passe à ce moment là. Ça a du leur faire tout drôle. Le véhicule a été catapulté et a atterri quelques dizaines de mètres plus loin sur le toit. Heureusement, le conducteur n’a été que légèrement blessé. Impressionnant et ça aurait pu avoir lieu n’importe où dans le monde. La faute a  : pas de chance 🙁

On est baigné en ville jour et nuit par les klaxons incessants, permanents des véhicules qui résonnent dans toutes les rues. Même à l’arrêt, beaucoup d’indiens continuent à klaxonner, espérant aller plus vite que les autres, peut-être en leur passant par dessus… car il ne reste franchement plus que cette solution. Cette information vous donnera comme à nous l’idée de passer quelques jours à Pushkar, village de 15000 habitants seulement, pour décompresser et respirer un peu pendant votre voyage à moins que d’importantes cérémonies ne viennent troubler la quiétude du village sacré.

richshaw en inde rajasthan

La pollution de l’air est quant à elle très importante dans toutes les grandes villes où nous avons séjourné et plus particulièrement à Delhi à cause de la circulation. Les douches sont les bienvenues entre deux sorties. Sinon, ce sont les déchets de la vie courante, souvent en plastique, qui polluent les villes et les campagnes de l’Inde. Les déchets organiques sont dévorés par les animaux comme les chiens, les singes et les vaches sacrées. Dans les régions de Pushkar et de Jaisalmer, les habitants semblent être plus alertés et donc plus respectueux de l’environnement.

Les indiens et la fête

Les indiens adorent se rassembler pour fêter la moindre occasion : fêtes religieuses, passage des saisons, commémorations d’événements et bien sûr les mariages, très nombreux particulièrement en Avril. Ces fêtes sont nombreuses. Elles rassemblent les liesses populaires. Les rues sont alors souvent décorées. La fanfare résonne alors à toute heure de la journée et de la nuit. En ville ou dans un village, on peut participer sans aucun soucis à ces rassemblements. Ça nous est arrivé dans la ville de Delhi ou dans le village de Pushkar.

fete mariage inde

Quotidiennement, la nuit les habitants aiment sortir, marcher dans les rues, arpenter les marchés. Beaucoup se rendent dans les cinémas pour voir le dernier film de Bollywood sorti ou un vieux classique que les indiens ne se lassent jamais de revoir. Le soir, à la nuit tombée, les indiens se rendent également dans les temples pour se recueillir. Dans les rues, près des temples, les habitants achètent des colliers de fleurs et les déposent en offrandes à la divinité du temple.

fleur collier inde offrande

C’est à Jaipur que l’on a pu ressentir cette ambiance le plus fortement. La rencontre avec les protégés d’un temple en plein Jaipur nous a permis de bien comprendre la place de la religion dans une telle société où tant de religions arrivent encore de nos jours à se côtoyer dans la paix. L’Hindouisme est pratiqué par la majorité des indiens et la dévotion atteint son paroxysme à Pushkar. Cette ville sainte doit être visitée au moins une fois dans la vie de tout indien. Sur place les indiens se rendent sur le bord du lac, tout entouré de Ghat, ces escaliers de pierres, sortes de gradins, accueillant parfois un temple dédié à une divinité. Ils accomplissent ici leur rituel – prières, ablution et purification avec l’eau du lac, crémation, offrandes.

La beauté architecturale

La beauté des vieilles villes et la grandeur des forts du Rajasthan nous ont vraiment impressionnés ! Quelle splendeur. En plus chaque ville traversée est associée à une couleur. Le Rajasthan, terre des palais des maharajas, abrite notamment Jaipur la ville rose, Jodhpur la ville bleue, Jaisalmer – la ville dorée. Dans les villes du Rajasthan c’est autour d’une colline, où est érigé un fort, que s’étend une vieille ville, bâtie sur les fondations des maisons des bâtisseurs de l’époque.

architecture rajasthan

  • A Jaïpur, c’est la Palais des Vents qui a retenu notre attention. Cette façade à l’allure irréelle est adossé à un Palais depuis lequel les femmes observaient la vie de la cité en toute discrétion.
  • A Jodhpur, la vue sur la vieille ville depuis le fort vaut le détour. C’est là que la ville mérite son surnom de ville bleue. Le fort est en plus magnifique, l’un des plus beaux. Ses façades sont finement ciselées.
  • A Jaisalmer, on admire les façades des havelis, anciennes demeures de riches marchands.

Les indiens et la Nature

De par la caractère rurale de la région et aussi par les traditions de leur religion, les habitants du Rajasthan ont un rapport très particulier à la Nature et aux animaux. Ils vouent à chaque être vivant, animal ou végétal, un vrai respect. A noter qu’ils sont très majoritairement végétariens.

animaux inde rajasthan

On peut bien sûr parler des vaches « sacrées » qui peuplent notamment les rues des villes mais que l’on rencontre aussi partout dans le Rajasthan. A nos yeux, les vaches ne nous ont pas paru plus sacrées que les pigeons ou les singes que beaucoup d’indiens nourrissent quotidiennement. Elles déambulent en ville au milieu des scooters, voitures et autres bus. Les indiens n’hésitent en tout cas pas à les klaxonner comme tout autre être vivant présent sur la chaussée. Ce que nous disons n’enlève en rien les croyances des indiens liées aux vaches sacrées mais dans la vie de tous les jours, elles sont surtout perçues comme une source de bouses et de lait. Elles mangent aussi les restes des déchets qui jonchent trop souvent le sol. Et c’est tant mieux mais elles ne digèrent pas encore le plastique malheureusement…

La nourriture indienne

La nourriture indienne est plein de saveurs et d’épices mais nous lui préférons les saveurs des plats thaïlandais ou indonésiens. En 18 jours de voyage, on a finalement testé tous les plats des différentes cartes que l’on nous a proposées. Il y a les thalis, sorte de plat combiné où l’on trouve du riz, diverses préparations locales à base de sauces plus ou moins pimentées. On accompagne ses repas avec du pain, des chapatis qui sont en fait des sortes de galettes épaisses. L’une des portions proposée dans le thali est sucrée et sert de dessert. Les autres plats sont toujours en sauce avec des végétaux, des petits morceaux de fromage, rarement avec du poulet ou de l’agneau. il ne faut pas oublier que les indiens sont en majorité végétariens. Les portions sont servis dans des services à dînette comme on dit. Il faisait si chaud en avril que l’on avait pas si faim que cela. Donc ça allait mais il ne fallait pas moins. Et dernier point, attention au surplus de piments !

thali dans le desert

Nous avons l’habitude de manger dans la rue et dans les marchés lorsqu’on voyage à l’étranger et plus particulièrement en Asie. Le sentiment que l’on a eu en Inde est le manque certain d’hygiène. Les odeurs se mélangent dans les rues mais en restant le plus souvent supportables. Par contre les mouches, la qualité de l’huile pour les fritures, l’eau, ou tout simplement les conditions de conservation des aliments sous une telle chaleur nous amène à avoir de très gros doutes sur le contenu des plats servis. On a du coup limité au maximum les repas dans la rue. On s’est lancé à Agra par exemple car beaucoup de familles indiennes étaient présentes ce qui nous a rassuré. On a ensuite privilégié les terrasses des guesthouses et des hôtels bien situés en centre ville pour à la fois profiter de panoramas exceptionnels comme à Johdpur. On a ainsi éviter la tourista et les longs séjours aux toilettes. Dans ces établissements, pourtant parfois de basse catégorie, les aliments sont bien lavés à l’eau minérale et tout est frais.

Et quand on s’échappe des sentiers battus, on n’échappe évidemment pas aux invitations à partager un bon chai avec les indiens. Ça ne se refuse pas !

femme indienne chai

Le thé fait vraiment partie du mode de vie des locaux. C’est très bon, dynamisant, surtout s’il fait chaud. Veillez juste à ce que l’eau soit bien bouillie. On en a bu même au lait de chèvre frais dans des cases perdues au milieu du désert du Thar sans être malade.

En conclusion

Ce premier voyage en Inde de 18 jours dans la région nord-ouest et particulièrement à Delhi, à Agra et au Rajasthan n’a été qu’un bref aperçu d’un pays aux multiples facettes. Comme beaucoup d’autres voyageurs qui visitent l’Inde pour la première fois, nous avons été conquis par ce pays et ses habitants. Nous retiendrons la grandeur et la chaleur du désert lors de notre safari de 2 jours dans le désert du Thar, la beauté architecturale des bâtiments des villes et villages où nous avons séjourné, et bien sûr l’accueil presque fraternel des indiens.

architecture detail rajasthan

On sent que vous voulez en savoir plus, alors rendez-vous sur notre itinéraire de voyage en Inde détaillé avec nos récits de voyage étape par étape, tous nos bons plans logements et visites bien sûr 😉

Ne manquez pas nos articles pratiques comme nos conseils pour obtenir son Visa de tourisme ainsi que nos astuces pour réserver ses billets de trains en Inde depuis l’étranger.

L’inde, l’un de nos plus beaux voyages !

blog voyage Rajasthan

Enfin, nous vous déconseillons de partir en Inde en indépendant si vous n’êtes pas habitué à voyager, notamment en Asie. Le choc culturel peut-être insurmontable pour un nombre non négligeable de voyageurs. Alors préparez un minimum votre itinéraire avant de partir en nous lisant par exemple mais aussi psychologiquement car certaines réalités peuvent être dures à voir et à vivre.

Consultez aussi sur notre blog de voyageurs indépendants nos voyages autour du Monde avec carnets de voyages, reportages, photos, vidéos et conseils aux voyageurs. On vous propose au travers de nos articles des guides de voyage, des Carnets de Voyage, des Reportages, des Tops destinations, des infos pratiques, touristiques et geek, et des Vidéos de Voyage.


Vos réactions et partages

Un commentaire ? Une réaction ?

Quelles sont vos impressions sur l’Inde ?

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog de voyages. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

38 comments on “Avis et Impressions sur notre premier voyage en Inde”

  1. Brigitte Serra

    La première fois en Inde, seule. J’y suis restée 3 ans. j’ai adoré ce pays ! Des rencontres merveilleuses ! Seul bémol, à l’époque j’avais les cheveux très longs, habillée en sari , on m’a souvent pris pour une actrice de cinéma ! Le Rajasthan est ma province préférée ! Typique, les coutumes, les paysages etc … différents des autres régions ! Varanasi ! une ville magique, je passais mes journées sur les ghats a observer les gens, les crémations. Le Kérala est superbe, surtout en bateau, à faire absolument , plusieurs jours !
    Je compte m’y installer, mon compagnon (qui adore aussi ce pays) et moi, à Udaipur. 6 mois dans l’année. les prix ont flambés en quelques mois, augmentation de 25 % . Les hotels, les transports, enfin tout ! J’ai beaucoup voyagé de part le monde, je reviens toujours en Inde !

  2. Marie

    Je vais y aller dans deux semaines. Excellente information cela a été vraiment utile!

  3. doc7438

    cliché! l’Inde, c’est une terre de contrastes. c’est aussi un foisonnement de couleurs, d’odeurs (les plus douces et délicates comme celles qui vous portent au bord de la « gerbe »), cliché oui, mais 2 choses font un peu obstacle à l’enchantement pour qui réalise un circuit court : la misère (et le manque d’hygiène élémentaire) et la foule incessante et bruyante. impression d’une marée humaine informe en perpétuel mouvement comme une fourmilière où chaque individu a une place infime et dérisoire. malaise…! et pourtant tout cela demeure fascinant : la magie de Vishnou???

  4. Mounia

    Votre article ma fait voyager avec vous superbement bien écrit j’espère avoir l’occasion un jour d’y partir.merci pour votre partage

  5. Evelyne

    Bonjour les garçons
    Je viens de lire attentivement vos impressions de premier voyage au Rajasthan car je suis rentrée avant hier de mon premier voyage au Rajasthan en groupe et circuit organisé. J’ai le même ressenti que vous pour ce qui est des impressions : Indiens très accueillants, très beau monuments, temples, forts, profusion des couleurs (saris, couleurs des plats avec les épices, tuks tuks, rickchaws…) tintamarre dans les villes, circulation anarchique. Il est vrai que même préparés avant de partir, la saleté omniprésente aux abords des villes surprend…. Nous sommes partis du 17 mars 30 mars et avons très chaud (+ de 40°)
    Bons futurs voyages.
    Amicalement

  6. Sand.

    Bonjour et merci pour tous vos commentaires et expériences.
    Je projette de partir pour 3 semaines au Rajasthan avec ma fille de 13 ans.
    Nous partirions avec un chauffeur privé pour tout notre séjour.
    Nous avons pas mal voyagé mais je ne sais pas trop quoi penser ni comment appréhender cette nouvelle expérience.
    A la lecture des témoignages de femmes ayant fait un voyage seule, je ne sais pas comment moi même et mon ado de 13 ans rousse aux yeux bleus allons êtres vues et accueillies.
    Ce périple me tente vraiment mais j’avoue pour la première fois, je ne sais pas comment elle et moi allons vivre ce voyage.
    Merci de me faire partager votre expérience si vous avez fait ce genre d’escapade de maman solo et sa fille.
    Merciiiiii

  7. STOQUERT Muriel

    Bonjour,

    Nous partons pour l’Inde du nord en avril prochain et à la lecture de votre récit de voyage , je vois que vous n’abordez pas les risques sanitaires et là nécessité de faire des vaccins.
    Pouvez m’en dire plus à ce sujet.
    Merci par avance.

  8. Bernie 91220

    J’ai eu le plaisir de visiter le Rajasthan en novembre dernier ; j’ai bien aimé. Seule ombre au tableau c’était en voyage organisé et les heures de route en bus sans confort ont un peu gâché le circuit. Mais je rejoins tous les avis sur l’hospitalité et la gentillesse des indiens.
    Visiter le Sud me tenterait bien mais pas dans les mêmes conditions. Hélas je ne connais personne qui pourrait m’y accompagner.

  9. Nounou

    Bonsoir
    Je pars pour exactement le même circuit que vous et j’ai lu attentivement votre récit et ça me servira certainement.
    Comme je suis seule et mami je pars en circuit organisé, c’est plus sûr pour moi.
    J’espère revenir enchantée comme vous.
    Cordialement

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Nounou 😉 Il n’y a pas d’âge pour voyager et peu importe sa façon de voyager, le plus important reste l’envie d’aller à la découverte des autres et de notre belle planète. Bon voyage à vous. Franck et Richard

  10. florence

    Bonjour,
    J’ai longuement hésité entre un circuit vietnam Cambodge et il de Népal. Et à la lecture de votre blogspot je reste en sur ma première idée inde avec extension Népal. Je pars seule. Je pensais prendre un circuit par un e agence (nouvelles frontieres pour ‘e pas la citer ). Qu’en pensez-vous ? Y a-t-il un autre moyen de voyager seule pour une femme ?
    Merci à vous

  11. Aude

    Bonjour,

    Nous partons en Inde dans quelques jours et nous souhaitons faire quelques trajets en voiture avec chauffeur ? Avez-vous utilisé ce mode de transport ? Avez-vous des contacts ? Merci à vous.
    Aude

    • Oneday Onetravel

      Bonjour Aude. Lors de notre itinéraire au Rajasthan, nous avons fait quelques étapes en voitures partagées avec chauffeur. Pas plus d’infos que ce qui est indiqué dans chaque article. Mis à part le train, nous avions géré nos déplacements sur place souvent avec l’aide des hôtels et en rencontrant d’autres voyageurs.

  12. Tsaram

    Je dois partir en Inde du Nord début Mai. Vos conseils sont précieux, vos photos et films donnent déjà envie d’y être. Après être allée en Indonésie, l’Inde j’ai hâte ! Merci !

  13. oceane

    Bonjour,
    Nous souhaitons partir en aout 2016 en inde, notre voyage sera a peu près similaire au votre pouvez vous me donner des informations sur les sites pour réserver les hotels?
    Merci encore pour votre blog qui nous apporte beaucoup 🙂

    • Oneday Onetravel

      Bonjour,
      Mis à part l’hôtel à Delhi, nous n’avions pas réservé de chambre d’hôtel au Rajasthan. Comme à notre habitude, nous préférons visiter les chambres avant de réserver. Vous trouverez les informations pratiques dans chaque article de notre itinéraire au Rajasthan.
      Bon voyage en Inde !

  14. clement

    ce voyage a l’air formidable ,
    je souhaite partir trois semaines en octobre-novembre en inde, un circuit similaire me tente beaucoup ,
    j’aimerai savoir si vous aviez une fourchette de prix pour un voyage comme celui ci,
    merci d’avance.

  15. Marco

    Bonjour, je prépare mon voyage de 5 semaines en Inde et j’ai adoré votre résumé du Rajasthan. C’est le genre d’article que donne une très bonne vue de haut plutot que simplement décrire les choses vues.

    J’hésite encore entre le Sud ou le Rajasthan comme première entrée en Inde. Vous avez donné des points au Rajasthan.

    • Anonyme

      Bonjour, je viens de rentrer également d’Inde (Mumbai et Rajashtan) et je partage totalement les impressions partagées sur votre blog. Nous avons fait le voyage avec mon mari et nos deux enfants de 5 et 7 ans et c’était …magique…dans le bon sens du terme. On ne s’en remet pas encore.

      • Oneday Onetravel

        Bonjour et merci pour ton commentaire.
        Très heureux de lire que nous ne sommes pas les seuls à aimer l’Inde ! Comme quoi, nos voyages peuvent aussi se faire en famille !

    • Oneday Onetravel

      Merci Marco pour ton gentil commentaire. On espère que tu tomberas toi aussi sous le charme de l’Inde, un pays vraiment pas comme les autres.

  16. Gaëlle

    J’ai vécu en Inde pendant 1 an et demi, et je ne me suis jamais faite embêtée dans la rue (et je suis une femme), mais je pense que ça dépend aussi des régions. J’étais à Chennai, dans un état traditionnel et conservateur, et pas particulièrement touristique ; bien sur les gens me regardaient, mais aucun homme ne m’a jamais abordée… peut-être que j’ai eu de la chance, mais quoiqu’il en soit, je suis quand même d’accord sur le fait que c’est moins facile de voyager en Inde pour une femme que pour un homme. Ou alors il faut être accompagné par son « mari », ça simplifie les choses ! 😉

    Article très sympa en tous cas, maintenant que vous avez fait le Nord, faut aller vous balader dans le Kerala, le Karnataka et le Tamil Nadu. Ce n’est pas du tout la même ambiance, pas les mêmes paysages, pas les mêmes plats. Et ca vaut le coup aussi !

  17. Marie-Christine

    Je suis allée 3 fois en Inde, 2 fois avec une amie, je n’ai pas ressenti ce que les dames disent dans leurs commentaires. Nous n’avons jamais été ennuyées par les Indiens. La 1ère fois nous avons atterri à Delhi à 3h du matin sans réservation d’hôtel, et tout s’est bien passé.J’avoue que c’était un peu farfelu de notre part mais bon c’était l’aventure. Nous avons fait le Rajasthan, très beau. Je vous recommande la petite ïle de Diu pour une fin de séjour, elle très peu touristique, c’est une véritable enchantement.
    Pour le 2ème voyage, nous avons fait le Sud, c’est aussi très beau surtout le Kérala.
    Je compte y repartir une 4émé fois et faire la région de Varanesi.
    L’Inde est un très beau pays, je pense qu’on aime ou que l’on déteste, il n’y a pas de demi mesure.

    • Oneday Onetravel

      C’est vrai que nous avons aussi croisé notamment des jeunes femmes qui vivaient leur voyage en Inde sans aucun soucis. Et c’est d’ailleurs tant mieux. Comme quoi, chaque expérience de voyageur est unique.
      Sinon, pour nous aussi, le second voyage en Inde devrait être dans la région du Kerala. Les paysages tropicaux nous attirent énormément et puis la chaleur de la population nous manque déjà…
      En tout cas, une chose est sûre, on fait bien partie des voyageurs qui adorent l’Inde 😉

  18. Laurent

    Baigné par les klaxons, j’aime bien l’expression, c’est en effet très représentatif. Un compte rendu qui fait plaisir à lire en tout cas.
    Il est vrai que se préparer un minimum avant un voyage en Inde ne peut pas nuire, mais on peut également débarquer sans aucune préparation. Ce fut mon cas la première fois, il y a 17 ans. Ça n’était pas pour un voyage, mais pour le boulot, mais il n’empêche, le choc en débarquant à l’aéroport de Delhi à 2 h du mat est une expérience qu’on n’oublie pas. Le vieil aéroport était alors des plus chaotique, le nouveau terminal tout neuf fut une grande surprise pour moi cette année.
    Je pense être devenu un « indian addict » ce jour là !
    Si vous vous êtes habitué à la curiosité des Indiens, le truc un peu déstabilisant au début, je vous recommande chaudement d’aller faire un tour au Bangladesh. On a peine à l’imaginer, mais ils sont à peu près 50 fois plus curieux que les Indiens !!

    • Oneday Onetravel

      Salut Laurent ! Oui, je crois qu’on peut dire que nous aussi nous sommes devenus des « Indian addict » ! Ce voyage pas comme les autres nous a vraiment touché. On compte bien y retourner pour visiter le Sud entre autre, dont la région du Kerala.

  19. W Travel

    Woo quel beau billet 😉
    Je me suis régalé à lire votre récit et regarder ces superbes photos.
    Pas étonnant que l’Inde soit l’un de vos meilleurs voyages car c’est un pays magnifique et vraiment à part!

    Le Rajasthan est en plus une des plus belles régions de ce pays magnifique!

  20. Nicolas

    C’est assez difficile de voir la pauvreté des gens dans de tels endroits. Par contre, la destination est intéressante. Merci pour les détails, les descriptions donnent une idée de ce qui attend à l’autre bout du monde.

  21. Claire - Two little red cats

    C’est dingue comme on peut voir la même chose, au même endroit et ne pas du tout le vivre de la même façon!

    C’est un article très intéressant, même si je n’ai pas le même avis sur l’Inde et surtout sur les Indiens 😉

    • Oneday Onetravel

      Oui, c’est ce qu’on avait lu sur ton blog. Chaque voyageur construit son propre voyage et son ressenti avec. Le fait d’être une femme occidentale, comme le dit Caro dans le précédent commentaire, attise davantage la curiosité des indiens voir plus… sûrement trop.

  22. Tongs et Sri Lanka

    Un joli compte-rendu les garçons, merci !

    Je voudrai le compléter avec un point de vue féminin, car comme vous dites il existe l’Inde des hommes et l’Inde des femmes… Pour les touristes je crois que c’est pareil dans ce pays lol

    En tant qu’occidentale à la peau très claire, cheveux plutôt blonds et avec de la poitrine (camouflée au maximum par mes habits, zéro décolleté ou vêtement moulant), j’ai été harcelée pendant tout mon séjour par la gente masculine indienne. Non stop dès que je n’étais plus dans ma chambre…
    Un ami étudiant en Inde m’a ensuite expliqué le pourquoi du comment. Les Indiens n’ont (théoriquement) pas de relations sexuelles avant leur mariage, ils sont donc grands consommateurs de films pornos (un vrai trafic sous le manteau). Et quand ils voient une touriste aux critères suscités, ils pensent que nous sommes des actrices de ce genre de films… Voilà voilà… Donc les regards sont vraiment pénibles au bout de quelques heures dans le pays, on se sent salies…

    C’est un pays dans lequel j’y retournerai j’espère, mais en compagnie d’un homme ça c’est certain afin de calmer les ardeurs indiennes.

    Hâte de lire vos récits et un gros merci pour les infos sur Flores qui vont m’être + qu’utiles en septembre 🙂
    Bisous
    Caro

    • Oneday Onetravel

      Merci d’apporter ton point de vue. Il est clair que pour une femme occidentale, un voyage en Inde est un vrai challenge.
      Pour Flores, super si on t’a donné envie de découvrir ce petit coin de paradis… On espère que tu vas toi-aussi craquer pour cette région préservée de l’Indonésie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.