Yangon en Birmanie : 10 choses à ne pas rater

Yangon est la 1ère étape de nos 2 semaines d’itinéraire de voyage au Myanmar, une étape incontournable dans l’ancienne capitale de la Birmanie qui reste encore aujourd’hui la capitale économique du pays.

Visiter Yangon blog voyage

Dans ce billet, on vous délivre nos visites et adresses préférées à Yangon. On vous parle aussi de l’hôtel Merchant dans lequel nous avons séjourné 3 nuits. Enfin, on vous donne quelques bons plans parfois insolites pour déjeuner et dîner à Yangon.
En bref, ce billet est l’occasion de vous donner plein d’idées mais aussi plein de conseils pour organiser votre futur séjour à Yangon (ou Rangoon).

C’est à Yangon que le rêve birman commence !

Et oui, la Birmanie, ça se mérite 😉

Il n’y a en effet aucun vol direct depuis Paris comme nous l’avons déjà évoqué dans notre article regroupant tous nos conseils pratiques et informations utiles liées à ce voyage au Myanmar (visa, sécurité, santé, transports, etc.)

voyage au Myanmar

Ce qui saute aux yeux dès qu’on arrive en centre-ville, c’est l’absence de 2 roues. Ce sont aussi les nombreux bâtiments coloniaux décrépis qui se font peu à peu grignotés par la végétation, les lignes électriques aériennes en pagaille dans les rues comme souvent en Asie, et c’est aussi le sourire des birmans que l’on croise à chaque coin de rue.

Happy people in Yangon

Dès le premier coup d’oeil, on ressent cette atmosphère si singulière qui caractérise Yangon, une ville qui va éveiller notre curiosité dès les premières heures de balade.

Un début de ‪voyage‬ en ‪Birmanie‬ qui promet d’être riche en émotions ^^

10 choses à ne pas rater et que l’on a aimé à Yangon

1. Comment avoir la meilleure vue sur la pagode de Shwedagon ?

Ce billet sur Yangon s’accompagne de notre vidéo tournée à Yangon en mode vlogging. On vous emmène dans nos sacs-à-dos, vous venez ?

Nous démarrons ce TOP 10 des choses à faire à Yangon par notre hébergement.

La pagode de Shwedagon à Yangon, c’est comme la tour Eiffel à Paris. Nous avons donc cherché un hôtel avec vue directe sur cette Merveille birmane. Et nous l’avons trouvé !

vue sur la pagode Shwedagon

Il s’agit de la boutique Art hôtel Merchant, le seul hôtel proposant un tel concept au design résolument contemporain et qui vient d’ouvrir à 5 minutes à pied de la célèbre pagode. L’hôtel est en même temps une galerie d’Art et les tableaux sont partout, même dans les étages.

Autant le dire tout de suite, cet hôtel est juste l’hôtel idéal à Yangon pour se reposer et profiter d’un certain confort pour se remettre du décalage horaire et de toutes ces heures de vol. Et puis, quel bonheur dès que l’on voit la pagode Shwedagon par la fenêtre !

pagode hotel merchant

Encore mieux, rendez-vous en terrasse et là le spectacle est total. On profite d’une vue panoramique à 360 degrés sur la ville de Yangon. Lors de notre séjour en février 2016, l’hôtel Merchant venait à peine d’ouvrir et l’aménagement de la terrasse n’était pas terminé. Sans nul doute qu’une fois leur projet de bar/restaurant en terrasse réalisé, ce spot d’exception n’en sera que valorisé.
Le plus de cet hôtel est d’abord son emplacement et la vue sur la pagode Shwedagon depuis la terrasse et certaines chambres.

Côté chambre, ça donne quoi ?

Le confort proposé dans cet hôtel est vraiment au-dessus des standards du Myanmar.

Merchant hotel Yangon

Notre chambre est propre, spacieuse avec vue sur la pagode et climatisée. La literie est impeccable, la décoration est résolument moderne et soignée. Nous avons un réfrigérateur dans la chambre et une salle de bain moderne avec baignoire. Rien à redire.

Seuls bémols : l’absence de penderie (il paraît que c’est la nouvelle tendance…), de rideaux vraiment occultants (comme dans beaucoup d’hébergements et on ne comprendra jamais pourquoi) et le bruit de claquement de portes des chambres voisines.

Côté petit-déjeuner, il faut se rendre au rez-de-chaussée, c’est royal. Sucré, salé, le buffet est préparé devant nous par des cuisiniers. Un festin !

Merchant restaurant Yangon

Quant au WIFI, la connexion est juste plus que correcte. Aucun soucis. La preuve, on a même réussi à charger nos premières vidéos birmanes sur YouTube depuis notre chambre. C’était inespéré après tout ce qu’on avait lu sur cette destination.

Comme quoi, c’est comme pour retirer de l’argent, il y a un distributeur carrément dans l’hôtel. Qui aurait cru cela envisageable il y a encore peu de temps ?

Pour finir, vous l’avez compris, on a littéralement craqué sur cet hôtel qu’on a vraiment eu du mal à quitter. En plus, le personnel a été aux petits oignons avec nous.

Pour dîner, rien à l’hôtel à cette date, mais il y a quelques restaurants disséminés dans le quartier.
L’équipe de l’hôtel Merchant vous fera un plaisir de vous renseigner en fonction de votre budget. On vous parle de l’un de ces bons plans un peu plus bas.

Pour se déplacer en ville et partir en visite depuis l’hôtel, mise à part la pagode Shwedagon accessible en 5 minutes à pied, il faudra prendre le taxi. La course coûte environ 3000 Kyats et les trajets n’excèdent jamais le quart d’heure.

Alors, vous vous demandez combien coûte le bonheur ? On vous invite à vous rendre directement sur le site internet de l’hôtel Merchant pour en savoir plus.

Merchant Hôtel

  • Pour réserver cet hôtel via booking.
  • Adresse : 67/71 New Yay Tar Shay street – Yangon
  • Téléphone : +95 1 549442 ou le +95 1 545804

2. La pagode Shwedagon à Yangon

On ne peut pas visiter Yangon ni même voyager en Birmanie sans se rendre à la légendaire pagode d’or de Shwedagon, le monument bouddhiste incontournable de Rangoon et le premier centre religieux de toute la Birmanie.

yangon pagode swedagon

Pour cela, nous nous rendons sur la colline de Singuttara. En fait, depuis l’hôtel, c’est à 5 minutes à pied. L’immense pagode dorée de 98 mètres de haut domine toute la ville. Et oui, aucun immeuble ne peut ni ne pourra la dépasser !

N’oublions pas non plus de dire que la visite du site ne se limite pas à celle de la pagode aussi impressionnante soit-elle. On en profite pour se balader aussi dans l’énorme enceinte qui regroupe pas moins de 71 autres pagodes, pagodons et temples. Il y a de quoi se perdre 😉

Nous avons visité la pagode de Shwedagon en fin de journée. Et on vous conseille de faire de même déjà pour éviter les fortes chaleurs de la journée mais aussi pour profiter de la métamorphose du site au coucher du soleil. Le spectacle des changements de couleurs et des reflets des feuilles d’or qui recouvrent les stupas est absolument magique. Au fil des minutes, alors que le ciel étoilé prend la place du beau soleil de février, les pagodes s’illuminent peu à peu.

Ce n’est pas pour rien que la pagode de Shwedagon est la pagode bouddhiste la plus sacrée du Myanmar.

Avant de vous rendre à la pagode Shwedagon, n’oubliez pas de vérifier quel jour de la semaine vous êtes né. Il existe en effet dans les pagodes, 7 autels distincts dédiés au jour de la semaine. Vous pourrez alors vous joindre aux pèlerins et arroser votre Bouddha et votre animal dédié pour la bonne chance.
Richard qui est né un mercredi a trouvé son animal de chance, un éléphant à défenses.

Carole et Franck admirent la pagode Shwedagon

Code vestimentaire : les jambes doivent être couvertes et on visite les pagodes pieds nus. Le sol peut brûler en pleine journée.

  • La pagode est ouverte de 4h du matin à 22h
  • Prix d’entrée : 8000 Kyats/personne

3. Admirer l’architecture coloniale du centre-ville de Yangon

Depuis la pagode de Shwedagon, nous nous rendons en centre-ville en 15 minutes de taxi pour 3000 Kyats. Seulement 2 km de route.

Richard dans les rues de Yangon

Le centre-ville de Yangon est un livre d’Histoire à pages ouvertes. A peine débarqués du taxi, nous avons l’impression d’être arrivés à la Havane à Cuba. En effet, contrairement aux autres pays du Sud-Est asiatique, la Birmanie est un pays qui a été colonisé par les anglais au XIXème siècle. En 1824 plus précisément, Yangon est carrément devenue la plaque tournante du commerce avec l’Occident. Et ça a duré jusqu’en 1948, année où le Myanmar a obtenu son indépendance.
Malgré les bombardements qu’a subi Yangon pendant la seconde guerre mondiale, d’innombrables bâtiments coloniaux ont tenu le choc.

yangon facade architecture coloniale

La ville de Yangon détient d’ailleurs le record du plus grand nombre de bâtiments coloniaux en Asie du Sud-Est.

Il y a des façades de bâtiments fascinantes à découvrir à tous les coins de rue, certaines restaurées, d’autres non. C’est ce qui confère à Yangon son côté unique.

Et en tout cas ce qui est sûr, c’est que l’architecture de Yangon ne nous aura pas laissé indifférents.

Yangon fil electrique

Alors un conseil, n’hésitez pas à vous perdre dans les rues, dans les marchés et de vous arrêter boire un bon thé. C’est ce dont on va vous parler dans nos prochains coups de cœur de ce TOP 10 des choses à ne pas rater à Yangon.

4. Yangon et son marché de la 26ème rue

Nous adorons découvrir une ville au travers de ses marchés locaux. On ne déroge pas à la règle à Yangon. Notre première visite du centre-ville est dédiée au quartier autour de la 26ème rue où le marché du matin prend place. On déambule entre les étals colorés de fruits et légumes mais aussi de tissus et d’artisanats. Un festival de couleurs et d’odeurs.

marché de rue à Yangon

C’est un excellent moyen de prendre la température de la ville et de rencontrer du monde.

On est arrosé de sourires de toute part. Et oui, le tourisme de masse est loin d’être arrivé jusqu’ici.

Ce marché se situe en plein centre-ville de Yangon, au milieu des bâtiments coloniaux, non loin de la Pagode Sule mais aussi d’un autre marché que les touristes visitent en quête de souvenirs, le marché de Bogyoke. On y trouve notamment des tissus et des bijoux. Les prix ne sont pas forcément bon marché. Après, c’est à vous d’en juger par vous-mêmes 😉

Yangon scene de rues

Après tant d’émotions, une petite pause s’impose 😉 Nous nous arrêtons sur les bons conseils de l’un d’entre vous sur les réseaux sociaux (merci), au Golden Tea, un salon de thé très local. Nous sommes les seuls occidentaux ici. On limitera l’expérience à un excellent thé au citron. Côté addition, 2 thés et 1 coca : 1000 Kyats. Vraiment très bon marché.

  • Golden Tea à Yangon : 99, rue Bo Sun Pat

5. La Pagode Sule

La pagode Sule, située au beau milieu d’un énorme rond-point (!) était au XIXème siècle le centre géographique de Yangon. C’est dans les années 1980 que la ville de Rangoon a connu une expansion rapide de la ville vers le nord. Du coup, le centre-ville s’est retrouvé à l’extrême sud, non loin des rives de la rivière Yangon.

pagode Sule Yangon

Nous visitons la pagode Sule en journée après notre pause « thé ». Nous traversons d’abord le rond-point en empruntant une passerelle qui permet de jouir en même temps d’une vue sympa en hauteur sur le quartier et qui se prête donc à une séance photos urbaines.

L’entrée pour accéder à la pagode Sule est au bout à gauche. Là, un homme nous invite à enlever nos chaussures et à les consigner. Nous payons ensuite nos droits d’entrée à raison de 4000 Kyats par personne et pénétrons dans le site. On se retrouve en quelques secondes plongés hors du temps. La pagode majestueuse ornée d’or qui domine le centre bouddhiste nous invite à la contemplation. Tout autour de la pagode, scènes de vie et scènes de recueillement se succèdent. On y découvre des lieux de prière mais aussi des salles de classe.

pagode sule offrande

La visite se fait donc pieds nus, comme dans tous les sites sacrés. Ca brûle parfois les pieds !

Notre coup de cœur, ne ratez pas la tyrolienne aux offrandes. (que l’on voit dans notre vidéo)

  • Horaires d’ouverture : de 6h du matin à 20h.
  • Tarif d’entrée : 4000 Kyats par personne.
  • Et encore une fois, n’oubliez pas de vous couvrir les épaules et les jambes pour la visite.

Dernier conseil : Visiter la pagode Sule avant celle de Shwedagon.

6. Parc et Obélisque de l’indépendance

Nous nous rendons au parc Maha Bandulaau, un lieu où de nombreux couples birmans viennent se détendre à l’ombre des arbres ou en se protégeant du soleil avec leurs ombrelles colorées.

obélisque yangon

Tellement romantique !

Le parc se situe en plein centre-ville. Lorsqu’on arrive près de ce parc, ce qui saute aux yeux, c’est son obélisque, le symbole et le monument commémoratif de l’indépendance birmane en 1948. Il y a aussi l’architecture des bâtiments présents tout autour.

On a l’impression que ces bâtiments nous parlent et nous racontent un à un les épisodes de l’Histoire du Myanmar.

au téléphone à yangon

Les fortes chaleurs de février à Yangon nous donnent souvent soif. On trouve par hasard dans le quartier une sorte de boulangerie coffee shop très bien tenue, moderne et climatisée. Autant vous le dire tout de suite, il était tant que l’on trouve un endroit où respirer un peu…
Lorsqu’on pousse la porte vitrée du Parisian Cake & Coffee, ce qui nous frappe d’abord, c’est le choix hallucinant de viennoiseries et autres spécialités salées proposées par l’établissement. On privatise une table pour déguster des petits gâteaux locaux et un bon café. Excellent. Go !

Parisian Cake & Coffee

  • Idée de prix : 3 cafés + 3 pâtisseries : 5400 Kyats
  • Adresse : Sur la rue Maha Bandoola Park entre la rue Bank Shafaz et la rue Merchant, au sud-est du parc Maha Bandulaau.

7. La Rue des bouquinistes de Yangon

Dans la 37ème rue, au nord de la rue Merchant, on se retrouve d’un coup dans une librairie en plein air 😉

Yangon rue des livres

On ne trouve ici que des livres poussiéreux, pour la plupart d’occasion. Mais peu importe la poussière, c’est l’accès à la lecture et à la culture le plus important. Et depuis l’ouverture récente du pays, c’est deux fois plus vrai. On échange de nombreux sourires avec les birmans. On rigole carrément avec eux. Certains se prêtent volontiers au jeu des photos. De bons moments partagés.

yangon moinde bouquiniste

C’est pour cette ambiance authentique qui se dégage de cette rue et des rues alentours que l’on vous conseille de venir faire un crochet par la rue des bouquinistes. En plus, ce n’est pas loin du parc de l’indépendance et de son obélisque. Il suffit de marcher quelques minutes vers l’Est pour arriver jusque là.

8. Yangon Circle Train et idée pause déjeuner

Le Circle Train est une façon populaire de visiter Yangon et de se mêler aux locaux. Et dès qu’il s’agit de vivre une expérience unique avec des locaux, vous nous connaissez, on saute sur l’occasion. Merci au passage à l’un d’entre vous pour nous avoir donné ce bon plan sur les réseaux sociaux.

Le train est vraiment authentique et d’époque !

Nous nous rendons en taxi à la gare de Yangon depuis notre hôtel. Arrivés en station, nous arrivons sans trop de soucis à acheter nos billets. Pour la modique somme de 200 Kyats par personne, nous sommes prêts pour embarquer à bord d’un train mythique qui traverse les faubourgs de Yangon.

Dans le circle train de Yangon

Vous l’aurez compris, prendre le train à Yangon permet de sortir des sentiers battus et de rencontrer des locaux, d’échanger deux mots ou un juste sourire. Il ne faut pas compter son temps lorsqu’on est à bord. C’est pour l’ambiance que l’on prend ce train. Une vendeuse de pastèque arrive et c’est l’occasion de partager un bon moment. Des petits moments de plaisir simples comme on aime en vivre au quotidien pendant nos voyages du bout du monde.

passager du circle train à Yangon

On peut évidemment faire la boucle en 39 stations sur 50 kilomètres. Ca prend environ 3 heures paraît-t-il. Nous décidons de nous arrêter au bout d’une petite heure et de prendre un taxi pour aller déjeuner au Taing Yin Thar situé à l’intersection des rue May Kha et Parami au nord du lac Inya, une adresse retenue au gré de nos lectures sur des blogs de voyage.
On décide de déjeuner en extérieur sur une terrasse en bois. La nourriture est bonne mais parfois trop épicée pour certains plats malgré nos demandes. Pour le reste, on vous laisse découvrir la carte sur leur site internet. L’équipe du restaurant est très sympathique. On échange longuement avec le staff sur la situation du pays en 2016. Très intéressant.

gastronomie Rangoon

Notre amie Carole qui voyage avec nous en Birmanie en profite pour tester la magie des effets du thanaka, le secret de beauté des femmes birmanes, avec une serveuse du restaurant. Une belle rencontre.

9. Le lac Inya et la maison de Aung San Suu Kyi

Après avoir bien déjeuné, nous négocions un taxi pour qu’il nous ramène à l’hôtel. Nous nous mettons d’accord avec le chauffeur sur un itinéraire qui nous permette de profiter en chemin d’une belle vue sur le lac Inya, un lac prisé par les couples et les familles birmanes, mais aussi avec un arrêt devant la résidence de Aung San Suu Kyi où elle a été assignée pendant de longues années. On ne verra au passage que le portail fermé de son domicile mais le symbole est fort.

lac Inya Yangon

La balade en taxi est agréable. Tout est vert. L’espace est aéré. Un beau coin où les dignitaires étrangers aiment vivre.

A un feu rouge, Carole ne peut s’empêcher d’acheter à un jeune vendeur ambulant des bracelets de fleurs de jasmin et d’en offrir à notre sympathique chauffeur 😉
Une belle balade en tout cas et un conseil, si vous comptez négocier un itinéraire de visite avec un chauffeur de taxi, fixez bien le prix avant de monter dans le véhicule. Question de sécurité. Et évidemment tout se négocie. Nous lui avons donné au final 10000 Kyats pour 3 personnes.

maison Aung San Suu Kyi

Et allez on vous donne une autre astuce qui vous sera utile dans tous les pays du monde, prenez en photo avec votre téléphone le numéro de licence du chauffeur de taxi. En cas de perte d’effets personnels dans le véhicule suite à une course, vous pourrez espérer retrouver vos affaires plus facilement. Nous avons oublié de suivre ces précieux conseils lors d’une course en taxi à Yangon, une course où Richard perd l’un des objectifs de notre nouvel appareil photo. Heureusement que le chauffeur a été honnête et il nous a ramené le matériel à notre hôtel le soir même. Ouf !

10. Manger des spécialités locales

Nous vous parlions au début de ce TOP 10 des choses à faire à Yangon, de l’hôtel Merchant où nous avons séjourné. Reste à vous parler de notre restaurant coup de cœur qui a la bonne idée d’être situé à 5 minutes à pied à peine de l’hôtel.

Le restaurant de fondue le plus réputé de Yangon !

SK Hot Pot restaurant Yangon

L’originalité de ce restaurant très fréquenté par les birmans est qu’il n’y a pas de carte. On choisit tout seul ce que l’on veut manger en ouvrant comme chez Picard des congélateurs où poulet, légumes, etc. se côtoient. Un code couleur détermine les prix de chaque portion. Tout est frais, c’est le cas de le dire !

Ensuite, c’est simple. Pendant que l’on choisit ses ingrédients, un serveur met le gaz en route. La table a la particularité d’avoir un espace intégré qui permet de faire chauffer le bouillon dans lequel on va plonger tous nos bons ingrédients. Au bout de quelques minutes, la cuisson est prête. On déguste en se servant directement dans la casserole.

Bon appétit !

Restaurant SK Hot Pot

  • Adresse : rue Kabar Aye Pagoda à côté de l’hôtel Golden Butterfly.
  • Prix payé ce soir là : 6000 Kyats/personne tout compris avec boisson

Le prix dépend du choix des aliments et peut donc varier en fonction de l’appétit de chacun 😉

En conclusion…

dans les rues de Yangon

Il y a bien sûr d’autres activités et d’autres visites à Yangon mais nous n’avons pas eu le temps de tout faire. Si nous revenons un jour à Yangon, nous aimerions aussi découvrir :

  • Le Chaukhtatgyi Paya, qui est aussi appelé le bouddha couché, un bouddha gigantesque de 65 mètres de long !
  • Le quartier de Chinatown pour y manger le soir. On nous a dit que l’ambiance est géniale !

Yangon où nous avons séjourné 4 jours – 3 nuits est une ville qui nous a permis de vraiment nous acclimater à la Birmanie à tous les niveaux : chaleur côté climat, culture, nourriture, etc.

Sur le quai du circle train à Yangon

L’aventure continue maintenant en direction des montagnes de Kalaw. Une nuit de bus nous attend. On vous raconte la suite dans un prochain article à paraître sur notre blog voyage OneDayOneTravel.

Si vous avez d’autres suggestions de visites ou des adresses coup de cœur à Yangon, ou tout autre remarque, laissez-nous un commentaire.

Et rendez-vous sur les réseaux sociaux pour poursuivre notre échange. Restons proches aussi via la newsletter du blog voyage.

Découvre aussi nos autres itinéraires et city guides autour du monde ainsi que nos conseils aux voyageurs.

Autres Inspirations Voyage

kalaw blog voyage itineraire myanmar

Trek à Kalaw, Récit et conseils pour explorer les montagnes birmanes

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog de voyages. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.