ViaRhôna : Cyclotourisme de Tain-l’Hermitage à Viviers près de Montélimar

Bienvenue sur notre blog voyage OneDayOneTravel, en mode cyclotourisme le long du Rhône entre Tain-l’Hermitage et Viviers en Ardèche en passant par Valence. Une très bonne idée d’escapade au vert qui permet de découvrir en mode slow travel la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cyclotourisme ViaRhôna Tain Hermitage Viviers blog voyage

Entre les paysages naturels et les villages au riche patrimoine, la gastronomie, les vignobles et le chocolat, ce tronçon de la piste cyclable ViaRhôna n’a pas fini de nous étonner et de t’étonner. La ViaRhôna que nous empruntons est une véloroute européenne de 815 km qui relie le Léman à la Méditerranée. Ce parcours de cyclotourisme n’est pas encore complètement balisé et sécurisé mais on peut en parcourir de bonnes portions en toute sécurité comme de Seyssel à Morestel, de Lyon à Valence ou encore entre Tain-L’Hermitage et Viviers en Ardèche.

Cyclotourisme ViaRhôna Rochemaure blog voyage

ViaRhôna : Cyclotourisme de Tain-l’Hermitage à Viviers près de Montélimar

Aujourd’hui, nous enfourchons à nouveau nos vélos à assistance électrique loués chez Cyclétic pour pédaler le long du Rhône entre Tain-L’Hermitage et Viviers. Viviers, un village coup de cœur qui se situe à 15 minutes de voiture ou 50 minutes de vélo de Montélimar, ville si célèbre pour ses nougats. Nous y prendrons notre TGV pour repartir vers de nouvelles aventures et destinations autour du monde. Nous pédalerons même un peu plus loin que le pittoresque village de Viviers sur une dizaine de kilomètres en direction d’un vignoble où une dégustation nous attend. Une belle façon de finir cette épopée de cyclotourisme.

Cyclotourisme ViaRhôna itinérance le long du Rhône

Ce qu’on a aimé par dessus tout sur cette portion de la ViaRhôna entre Valence et autour de Viviers, c’est cette sensation si particulière de sentir la Provence s’installer petit à petit au fil des kilomètres parcourus à vélo. La couleur des tuiles des demeures changent. La végétation devient aussi plus méditérannéenne. On quitte le sud des montagnes du Jura et des Alpes, ça se voit.

Avant de te délivrer tous nos conseils pour venir toi aussi tester un bout de la ViaRhôna à vélo, suis-nous dans cette vidéo tournée en mode vlogging.

T’en penses quoi ? Donne-nous ton avis en commentaire de ce billet de blog ou sur notre vidéo YouTube. Pense aussi à t’abonner à notre chaîne YouTube pour suivre nos voyages en France, en Europe et à l’autre bout du monde. Inspiration garantie pour ton prochain voyage.

1. Carte de la ViaRhôna

Mais où passe exactement la ViaRhôna ? C’est fatalement la première question qu’on se pose lorsqu’on organise son itinéraire de cyclotourisme le long de la ViaRhôna. Voici la réponse au travers de cette carte interactive. Du sud au nord :

Après avoir testé le tronçon Seyssel-Morestel à vélo le long de la ViaRhôna, nous profitons de deux petites journées pour visiter Lyon, une ville qui nous donne toujours envie de revenir surtout lorsqu’on vit une expérience aussi incroyable qu’insolite : la visite des toits de la basilique de Fourvière. Une expérience parmi tant d’autres à retrouver dans notre article sur la ViaRhôna de Lyon à Valence.

Le superbe ciel bleu qui nous avait suivi jusque là a décidé de prendre congé à Lyon. Ainsi, nous n’avons pas pu pédaler la journée qui a suivi notre séjour. C’est le sympathique chauffeur de taxi van Bruno Lechalier qui a la bonne idée d’avoir investi dans un porte vélos et aussi une remorque pour les groupes jusqu’à 8 personnes à son van qui nous a conduit jusqu’à Tain-L’Hermitage.

  • Pour joindre Bruno de « Transferts Tourisme et Événements » par téléphone : 06 07 32 64 56.

2. De Tain-L’Hermitage à Valence

Nous nous installons à l’hôtel Les 2 Coteaux*** (et lien booking pour comparer). Cet hôtel a la bonne idée d’être idéalement situé au bout de la passerelle Seguin qui relie Tournon à Tain-L’Hermitage. La vue depuis la chambre est vraiment top. Par contre, l’accueil pourrait être plus chaleureux. Même si la vue est sympa depuis la chambre n°15, la chambre est ridiculement petite. À éviter donc. Dernier point, le petit-déjeuner pourrait être amélioré pour un hôtel dit 3 étoiles. On est donc partagé sur cette adresse. Le mieux est de venir la tester 😉

Cyclotourisme ViaRhôna Hôtel les 2 coteaux Tain-L'Hermitage

Le soir, nous testons quelques bonnes bouteilles des vignobles alentours qui nous entourent avec Bénédicte Bruley de Terres de Syrah qui propose des balades dans les vignes et des visites de cave avec des cours de dégustation et de la vente de vins. Ce n’est pas sans nous rappeler notre première venue dans la région.

Cyclotourisme ViaRhôna passerelle Tournon Tain-L'Hermitage

Nous voici de bon matin à vélo sur la passerelle qui enjambe le Rhône et qui relie le village de Tain-L’Hermitage dans la Drôme à Tournon dans l’Ardèche. La voie verte que nous empruntons est très agréable car elle possède quelques virages en bord de Rhône notamment au milieu des vergers. On croise aussi pal mal de pêcheurs dans les étangs alentours. Après 22 km à vélo sur la ViaRhôna entre lignes droites et courbes, nous quittons la véloroute européenne de cyclotourisme et grimpons vers le centre-ville de Valence en voie partagée.

Cyclotourisme ViaRhôna à vélo le long du Rhône

L’arrivée à l’hôtel pour déposer rapidement les bagages se fait sans encombre. Nous partons quelques minutes plus tard visiter Valence.

3. Notre séjour à Valence : Que voir ? Que faire ? Où manger ?

3.1. Où dormir à Valence ?

L’hôtel de France**** (voir booking pour comparer) est l’un des grands établissements incontournables de Valence. Labellisé Châteaux & Hôtels Collection, le décorateur de l’hôtel ne s’est pas trompé et a réussi à faire évoluer ce bâtiment à l’architecture de façade Hausmanienne et à le transporter dans le XXIème siècle. Dans la chambre comme dans les espaces communs, tout est très bien pensé. L’hôtel de France possède même un garage à vélos et des bornes pour recharger sa voiture électrique. On n’avait encore jamais vu ça. Bel accueil !

hotel de france valence blog voyage

Nous dormons dans la chambre 216 qui est de catégorie supérieure. Spacieuse avec une superbe douche à l’italienne. On se sent très bien ici. Même le choix des matériaux du sol au plafond est de bon goût. La literie est parfaite. Bien que donnant côté rue (ce qui nous ravit pour la vue), la chambre est très bien insonorisée car nous avons une double fenêtre.

Le petit-déjeuner est traditionnel. Lorsqu’il fait bon, on peut le prendre dans le jardin-terrasse de la cour. Très agréable.

3.2. Valence, côté visites

Nous sommes prêts à arpenter la ville. Notre hôtel étant idéalement situé en plein centre de Valence, nous partons à pied à la découverte de la ville l’après-midi même, après avoir déjeuner bien sûr. Nous connaissions déjà le vieux centre-ville et le parc Jouvet situé à deux pas de l’hôtel.

Valence place Jouvet

Histoire de visiter Valence sous un nouvel angle, nous rencontrerons Bernard, un greeter qui a aussi une chambre d’hôtes, et qui nous fait découvrir son quartier, le quartier des canaux. Et oui, tu ne le savais peut-être pas, mais Valence est traversée depuis l’époque romaine par 40 km de canaux recouverts depuis en totalité dans le vieux centre. Mais dès qu’on passe de l’autre côté de la gare SNCF, c’est une autre histoire.

Visite des canaux de Valence

On se retrouve soudainement dans un quartier pavillonnaire où les canaux ont été préservés en grande partie. Près de 17 km ! La balade est l’occasion de découvrir la ville de Valence autrement et de mieux comprendre son Histoire. Et oui, Valence ne manquera jamais d’eau et les jardins non plus grâce à ce système antique d’irrigation.

canal des moulins valence blog voyage

Des chemins longent les berges sur certains tronçons. Bernard les connaît bien. On croise bien sûr quelques canards au fil de l’eau mais aussi quelques petites écluses. On apprend que certaines algues présentes dans certains canaux sont endémiques.

Petit rappel sur les greeters si tu ne connais pas. Un greeter est un guide bénévole, un amoureux de sa ville. Ces habitants passionnés et amoureux de leur ville, racontent toujours sous un angle différent un morceau d’Histoire, nous font découvrir un quartier, un nouveau visage d’une ville que l’on croit pourtant parfois connaître. C’est la deuxième fois que nous visitons une ville avec un greeter. La première fois, c’était sur la route des Grands Crus lors d’un week-end à Dijon.

Valence étape cyclotourisme ViaRhôna

Nous complétons la visite de Valence avec la visite libre du musée d’Art et d’Archéologie de Valence. Le musée se situe dans un ancien palais épiscopal en plein centre-ville juste à côté de la cathédrale Saint-Apollinaire.

Musée de valence blog voyage

Nous sommes interpellés dès le début par l’architecture du site. La galerie ogivale que nous traversons pour atteindre la zone archéologique est impressionnante.

Galerie ogivale musée de valence

À l’arrivée, une belle claque visuelle notamment devant la mosaïque aux Bucranes et autres pièces d’exception.

Mozaiques du Musée de Valence

Les autres étages présentent notamment des peintures du XVème au XXème siècle.

Le musée de Valence, un joli tour d’horizon de l’Histoire de l’Art.

Belvédère du musée de Valence

Outre ses œuvres, nous avons aussi adoré le musée de Valence pour son architecture qui compose à merveille avec l’ancien et le moderne. Nous montons au 5ème étage et atteignons un belvédère à la vue imprenable sur le Rhône, les toits de la ville, les montagnes de l’Ardèche et même le Vercors. N’oublie pas non plus d’accéder à la terrasse du 2ème étage pour jouir d’une vue imprenable sur le Parc Jouvet.

Belvédère du musée de Valence blog voyage

Le musée de Valence est définitivement un passage obligé lorsqu’on visite Valence. Rien que pour les points de vue spectaculaires !

3.3. Valence côté gastronomie

Valence ne se limite pas à son patrimoine. C’est aussi l’étape idéale pour une pause gourmande. On ne manque jamais l’occasion de tester les spécialités et les produits du terroir lorsqu’on voyage. Et encore plus en France ! Voici quelques adresses qui méritent qu’on s’y attarde.

La cantine gourmande d’Anne-Sophie Pic

Pour déjeuner bon et frais sans perdre de temps, rendez-vous à la cantine gourmande DailyPic d’Anne-Sophie Pic au 3, place Championnet. On prend son petit panier. On se sert directement en rayon. Les entrées, plats et desserts sont fraîchement préparés et conservés en bocaux sous vide. Ça peut surprendre au départ mais on se rend vite compte que le concept de la chef est juste excellent. Pour un très bon rapport qualité/prix, on déguste des plats raffinés composés à partir de produits de saison.

daily pic valence blog voyage

Une vraie cuisine de création à prix très doux.

Les produits sont proposées à la carte ou en formule.

  • Entrée+Plat+Dessert : 14,90 €
  • Entrée+Plat ou Plat+dessert : 11,90 €

Le restaurant L’Agopée à Valence

Le restaurant L’Agopée au 15, Grande Rue dans le centre piétonnier de Valence propose des plats réinventés. Une bonne adresse à Valence ouverte il y a seulement 1 an pour déjeuner entre deux visites ou dîner tranquillement comme nous en soirée. La carte proposée comme la cuisine est très aboutie. On y remarquera quelques notes épicées aux influences libanaises dans la composition de certains plats. On adore.

Restaurant Agopé à valence blog voyage

Ce soir, deux menus sont proposés. « L’éveil du Palais  » à 28 € et le « Plaisir des Sens » à 35 €. Nous optons tous les deux pour ce dernier. Mention spéciale au foie gras de Canard et à l’artichaut pressé en entrée. Moi (Franck) qui n’aime pas les artichauts, le chef a réussi à me les faire aimer ! Côté plats, la viande était très tendre et le poisson bien cuisiné. Le café gourmand était excellent. Une belle soirée. Un restaurant que l’on te recommande si tu cherches un semi-gastro sur Valence.

La chocolaterie Chauvet

Pause gourmande à la chocolaterie Chauvet au 3, place des Clercs dans le centre de Valence.

chocolatier chauvet valence blog voyage

De subtils mariages autour du chocolat sont proposés depuis 2010 à la dégustation sur place en terrasse, à l’intérieur ou à emporter. Le chocolat sous tous ses états ! Nous y avons testé les profiteroles, un café Tiramisu et deux boules de glace maison très originales, l’une au poivre de Séchouan et l’autre au chocolat aux épices. Décidément, cet établissement est bien le temple du chocolat ! Un concentré de saveurs et d’envoûtement à chaque instant.

Le caviste Les Bouteilles

Le caviste Les bouteilles se situe au 8, rue Vernoux dans le centre historique de Valence. Eric le caviste est un personnage attachant. Incollable sur les vins de la région et d’ailleurs, il sait en quelques secondes choisir le bon vin pour la bonne occasion. Plus de 400 références de vins dans sa cave !

caviste les bouteilles valence blog voyage

On aimerait tous avoir un caviste comme lui en bas de chez soi. Lors de notre passage, il nous fait déguster notamment une bouteille de blanc d’un vignoble confidentiel de la Drôme, le Brézème (2015). À la fois minéral et fruité, une belle découverte à 10 € la bouteille. Si tu nous suis, tu sais qu’on aime bien ramener quelques bonnes bouteilles de nos escapades en France. C’est toujours un bon moyen de prolonger le voyage au moment de la dégustation.

La boulangerie Nivon

On vient dans cet établissement bien connu à Valence pour déguster la pogne. On t’en parlait déjà dans notre article sur notre itinéraire à vélo de Lyon à Valence en 2015. Rien n’a changé.

valence pogne tete et amoureux

C’est notre deuxième fois à Valence et on se rend compte que la ville mérite bien d’y séjourner un week-end. Pour y tester ses adresses gourmandes bien sûr mais aussi pour admirer son architecture et en apprendre un peu plus sur son Histoire.

Nous voulons absolument découvrir un bout de l’Ardèche et notre semaine dédiée au cyclotourisme sur la ViaRhôna touche malheureusement à sa fin. Ainsi, c’est à bord du taxi van que nous avançons jusqu’à Rochemaure.

4. Cyclotourisme de Valence à Viviers

C’est donc depuis le pittoresque village de Rochemaure que nous reprenons la ViaRhôna à vélo pour 18 km. Au bout de 100 mètres à peine, c’est à pied que nous passons une impressionnante passerelle Himalayenne qui enjambe le Rhône et qui nous fait passer de l’Ardèche à la Drôme. La ViaRhôna jongle entre ces deux départements sur la suite d’un parcours assez ombragé avec des courbes agréables tout du long.

Passerelle de Rochemaure Cyclotourisme ViaRhôna

L’arrivée sur Viviers est spectaculaire. On aperçoit le village de Viviers sur l’autre rive avec un pont impressionant. Il faut d’ailleurs l’emprunter pour rejoindre le village et la guinguette du port où il fait bon déjeuner à la belle saison. On a alors les pieds presque dans le Rhône ^^

Cyclotourisme ViaRhôna arrivée sur Viviers en Ardèche

Nous visitons le village de Viviers à vélo accompagné notamment de l’agence Itinéraires Vivarais qui propose notamment des balades à vélo à assistance électrique dans la région. La progression dans les ruelles qui grimpent jusqu’en haut de la Cathédrale Saint-Vincent-de-Viviers n’est pas évidente. Le village perché est charmant en tout cas avec ses vieilles façades toute en pierre et ses toits orangés.

Viviers en Ardèche

À Viviers, ça sent bon le sud !

Cyclotourisme ViaRhôna Viviers en Ardèche

Une arrivons en haut sur une verdoyante terrasse panoramique, nous surplombons toute la vallée du Rhône et les montagnes de l’Ardèche.

Les toits de Viviers en Ardèche

On ressent de bonnes ondes à Viviers. On resterait bien plus longtemps mais nous avons encore un peu de route avant de terminer ce voyage dédié au cyclotourisme le long du Rhône.

Champs de coquelicots autour de Viviers

Nous reprenons notre route vers le sud jusqu’au domaine viticole de Notre-Dame de Cousignac. Un vignoble de 50 hectares tenu par la même famille depuis 1780 à Bourg-Saint-Andéol. Déjà 7 générations ! C’est Raphaël Pommier qui nous accueille en famille dans sa demeure qui sent bon la Provence. Nous démarrons par une visite de la propriété et des chambres que la famille propose en chambre d’hôtes et en gîte. Très sympa pour les familles et les couples.

Cyclotourisme ViaRhona Domaine Notre Dame de Cousignac

Après un rapide coup d’oeil à la piscine et au jacuzzi et ses options de supports pour poser son verre en pleine détente (Yes !), nous nous promenons dans un agréable jardin provençal très bien arboré et qui domine les vignes.

Raphaël Pommier nous a réservé une surprise avec une dégustation de produits locaux à l’ombre des pins parasol.

Fromages frais, fruits de saison, charcuterie, tout y est . Côté boisson, on en profite pour déguster l’excellent vin produit dans les vignobles de Raphaël Pommier qui entourent la cossue propriété. Un blanc minéral et fruité à la fois, idéal pour accompagner pourquoi pas un pique-nique romantique le long de la ViaRhôna 😉

Pour contacter le passionnant et passionné Raphaël Pommier et/ou en savoir plus sur ses vins, son activité de chambre d’hôtes et de gite, ou encore ses visites, rendez-vous sur son site internet.

En conclusion de ce séjour dédié au cyclotourisme,

Ce tronçon de cyclotourisme sur la ViaRhôna entre Tain-L’Hermitage et Viviers est à la fois bucolique et historique.

Cyclotourisme le long du Rhône

Bucolique avec les champs de coquelicots et ses parties de voie cyclable ombragées qui serpentent le long du Rhône. Historique car on voit aussi des vestiges du passé lorsqu’on traverse les villes et villages de la région. L’Histoire est partout jusqu’en dans les pierres dallées que l’on voit au sol en bord de piste cyclable rappelant l’ancien sentier de halage que la ViaRhôna longe très régulièrement. Un gros coup de cœur encore une fois pour Viviers et sa tranquille atmosphère.

OneDayOneTravel sur la ViaRhôna blog voyage Franck et Richard

On te conseille aussi la lecture de ces deux articles pour te donner d’autres idées d’itinéraires de cyclotourisme le long de la ViaRhôna.

Rejoins-nous et notre communauté de voyageurs sur nos pages FacebookTwitterInstagram ou encore Snapchat où plus de 70 000 fans nous suivent. Tu peux aussi t’abonner à notre newsletter pour ne rien rater de nos futures publications sur notre blog voyage OneDayOneTravel.

Et si tu as des questions, nous pouvons échanger en commentaire avec plaisir. En plus, nos échanges aideront à coup sûr tous les voyageurs qui nous lisent.

Ce voyage est le fruit d’une opération avec le CRT Auvergne-Rhône-Alpes et ViaRhôna. Ceci n’affecte aucunement notre travail, notre honnêteté et sincérité dans nos récits, conseils et avis.

Autres Inspirations séjour autour du cyclotourisme

cyclotourisme viarhona blog voyage

La ViaRhôna de Lyon à Valence  à vélo avec nos conseils et bons plans.

Richard blogueur voyageur admire la vue dégagée sur les hautes collines du Morvan en VTT AE

On a fait du vélo dans le Morvan !

ViaRhôna Seyssel Morestel

La ViaRhôna de Seyssel à Morestel à l’est de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog de voyages. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

2 comments on “ViaRhôna : Cyclotourisme de Tain-l’Hermitage à Viviers près de Montélimar”

  1. Maud

    Hello !
    La France et ses régions sont canons ! Votre article donne envie de se perdre en vélo dans les paysages que nous offrent notre beau pays.
    Maud

    • Oneday Onetravel

      La France recèle de magnifiques paysages, villes et villages. En plus à vélo, on les explore à son rythme. Très agréable pour les adeptes de slow travel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.