Les Rousses, la petite Laponie made in France

Les Rousses, au cœur des Montagnes du Jura, est le point de départ de notre semaine en itinérance dans le massif. En raquettes à neige, à ski de fond et en chiens de traîneaux nous sommes partis à la rencontre des jurassiens, de leur gastronomie et de leur culture, le tout dans un décor digne du grand Nord. C’est fin janvier que nous avons traversé les montagnes du Jura et la neige était bien là. On est tombé sous le charme de ce territoire au fort caractère et c’est au village de Les Rousses que tout a commencé. Un séjour coup de coeur près de chez nous, près de chez vous ! Et un avant-goût d’un voyage en Laponie.

les rousses montagnes du jura

On vous raconte dans ce billet comment s’est passé notre blogtrip dans les montagnes du Jura et notamment aux Rousses. On y partage aussi nos conseils et bonnes adresses logement et restauration pour un séjour réussi. Si vous nous suivez, vous savez que nous sommes plutôt deux spécialistes des destinations exotiques où l’on préférera porter un maillot de bain à la polaire. Alors, pourquoi avons-nous choisi de vivre une telle expérience ? Pour réaliser un rêve commun de gamins : vivre 1 semaine en itinérance dans des environnements vierges, protégés, et enneigés. Alors merci aux montagnes du Jura de nous avoir permis de vivre une expérience si intense à 2 voyageurs pourtant avertis ! Et vous savez quoi, on adoré et on a du coup très envie déjà d’y retourner. Et pourquoi pas en été ?

la station des rousses neige ski

Nous sommes arrivés aux Rousses après avoir enchaîné TGV, TER et taxi depuis Paris. Après seulement 4 petites heures de trajet, nous faisons déjà nos premiers pas dans une neige fraichement tombée en grande quantité. Nous sommes en milieu de l’après-midi et après les récentes chutes de neige, un heureux ciel bleu apparaît l’espace d’une heure, le temps de prendre quelques clichés colorés. On se balade dans un environnement protégé magnifié par les forêts d’épicéas. On rencontre des skieurs de fond et des randonneurs à raquettes. En toile de fond, les pistes de ski alpin.

Ce qui est génial aux Rousses, c’est que l’on peut pratiquer un large panel d’activités nordiques à pratiquer entre amis ou en famille.

richard et franck montagnes jura

Les Rousses a connu la notoriété au début du 20ème siècle avec la célèbre Route Blanche, la RN 5, reliant Paris à Genève. Les amateurs de ski recherchant une montagne moins exigeante sportivement que les Alpes profitaient alors de la Station. C’est depuis les années 1970, avec l’essor du tourisme que Les Rousses s’est fait un nom en mettant en avant ses nombreux atouts. Effectivement, avec un cadre naturel préservé, un fort militaire impressionnant devenu cave d’affinage à Comté et un lac gelé l’hiver, tous les ingrédients sont réunis pour que la station soit une vraie alternative aux stations alpines.

Ne pas confondre Les Rousses – le village avec la Station des Rousses qui regroupe 4 villages dont le village de Les Rousses !

1. À voir, à faire dans la station des Rousses

1.1. Notre itinérance en vidéo

Les 5 premières minutes de cette vidéo sont dédiées à la station des Rousses et à la forêt du Massacre. Vous pouvez retrouver l’itinéraire avec sa carte dans notre article Une semaine en itinérance dans les montagnes du Jura.

1.2. À quoi ressemble le village de Les Rousses ?

Les Rousses est un village calme et typique de Franche-Comté avec ses chalets et maisons en bois, ses boutiques et restaurants. Les paysages alentours sont ponctuées de fermes jurassiennes typiques des montagnes du Jura. On se croirait dans un conte pour enfants avec toute cette neige et la présence des stalactites en bas de pente des toits.

la station des rousses panneau route

Avec ses 6286 habitants, la station des Rousses regroupe 4 villages, Les Rousses, Bois d’Armont, Prémanon et Lamoura situés dans le Parc Naturel du Haut-Jura, au sud de la région Franche-Comté. Oui oui soyons précis ! La station est la 1ère station française labellisée Flocon Vert. La station propose une foule d’activités pour tous, des plus petits aux plus grands. En plus du domaine skiable, la station des Rousses abrite d’autres points d’intérêts à découvrir un peu plus bas.

C’est la ville ici ! On trouve des commerces, loueurs de skis et de raquettes entre autres. Plusieurs restaurants où le fromage est roi sont aussi à ne pas rater. On vous en dit plus un peu plus bas. L’église des Rousses vaut le coup d’œil. C’est une église à l’architecture typique de la région. Sa particularité vient du fait qu’au milieu de ce toit comtois passe la ligne de partage des eaux.

la station des rousses eglise soleil

1.3. Les activités Nordiques aux Rousses, toute une Histoire !

Le domaine de la station des Rousses est l’un des plus beaux de France. Au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Jura, le domaine offre 220 kilomètres de ski nordique ouvertes à tous. Et les paysages de la station des Rousses, sous la neige, ressemble à un véritable paradis blanc doté d’une faune et d’une flore exceptionnelles. Alors pourquoi se priver d’aller le découvrir en luge, en ski de fond, en raquettes à neige ou en chiens de traîneau ?

Tout le monde s’y retrouve dans Les Rousses. Et n’oublions pas que c’est ici, sur le domaine des Rousses, que Jason Lamy-Chappuis, enfant de la Station des Rousses, a forgé son titre Olympique et ses victoires internationales en combiné nordique.

La Grande Traversée du Jura : là où tout a commencé

gtj ski de fond

Et pourquoi ne pas tenter une aventure en itinérance  le long de la GTJ, la Grande Traversée du Jura. Nous avons emprunté en partie ce tracé lors de cette semaine en itinérance dans les montagnes du Jura. La Grande Traversée du Jura, la GTJ, c’est 180 km balisés pour relier Mouthe dans le Doubs à Giron dans l’Ain. Les itinéraires de la GTJ épousent les longues courbes du relief jurassien et offrent un cadre idéal pour la pratique de l’itinérance. Crée en 1978, elle se découvre aujourd’hui en raquettes à neige, à ski de fond mais aussi à pied ou en vélo l’été.
Sans être montagneux, le parcours qui épouse le relief vallonné du Jura demande un minimum de préparation physique. Les périodes les plus appropriées pour la GTJ en raquettes dépendent de l’enneigement. On peut espérer avoir de la neige de décembre à Avril. Nous, fin janvier, la neige tombait abondamment dans la région. Parfois, plus de 70 cm de neige fraîche tombait durant la nuit, effaçant toute trace. La région franche-Comté était même en alerte orange à la neige. Très impressionnant ce qui peut tomber en 24 h !

Randonnées en raquettes à neige

foret du massacre

C’est notre activité préférée car c’est en raquettes que l’on jouit le plus des magnifiques espaces de la station. En toute sécurité, on profite du calme et du décor à son rythme. La station des Rousses, c’est 55 km d’itinéraires balisés et 22 km de pistes spéciales raquettes !
On randonne en raquettes entre les épicéas et les sapins en profitant du calme et d’une nature préservée, une nature que chaque randonneur se doit de respecter. Les signalisations mises en place par le Parc Naturel du Haut-Jura nous évitent de nous perdre et nous permettent de profiter des meilleurs panoramas.

Si toi aussi, tu veux tenter cette activité, sache que pour ta sécurité, ne marche jamais seul ou au moins préviens quelqu’un de ton entourage. Choisis un parcours correspondant à ton niveau et prévois un équipement adapté au froid. N’hésite pas à te renseigner auprès des professionnels locaux avant ton départ.

Voici 2 randonnées que nous avons testées :

  • Le lac des Rousses – Facile – durée : on prend notre temps
    C’est même sans raquettes, dès notre arrivée à la station des Rousses, que nous avons voulu nous rendre au lac des Rousses. On traverse alors sans le savoir le Golf de Les Rousses, à cette saison grand terrain de jeu enneigé pour les randonneurs. Un conseil, louez des raquettes dès votre arrivée au village de Les Rousses, vous pourrez vous déplacer plus librement dans cet environnement exceptionnel.
    Difficile d’imaginer qu’en été le lac des Rousses a des allures de mer intérieure avec ses plages et ses activités nautiques.

la station des rousses activite nordique

  • La forêt du Massacre – Chalet de La Frasse – Environ 6 km – Facile
    Point de départ : le parking de la Frasse. Se rendre au petit chalet qui fait office de point de vente et partir sur sa droite. L’itinéraire de cette randonnée à raquettes à neige emprunte un chemin forestier qui rejoint le chalet de la Frasse au bout de 1,6 km. Ballade idéale en famille ou entre amis. Immersion au milieu des sapins enneigés en suivant un sentier très bien balisé qui serpente au milieu de la forêt.
    On peut prolonger la balade (c’est ce que nous avons fait) pour pénétrer un peu plus en profondeur dans la forêt du Massacre. On suit le balisage GTJ raquettes qui conduit vers l’épicéa muté, l’une des curiosités de la forêt du Massacre. Petite fantaisie de la Nature, la partie basse de l’arbre est celle d’un épicéa normal pendant que sa partie haute est celle d’un épicéa columnaire, peut-être à cause d’une adaptation climatique ou d’une mutation génétique. On n’a pas réussi à le repérer, comme beaucoup de gens, mais peu importe, le chemin était si beau. Mais les heures tournent et il faut faire demi-tour car en plus une forte tempête de neige s’abat sur la région et marcher devient difficile. On rentrera d’ailleurs aux Rousses en stop très facilement. Nous n’avions pas le courage d’attendre le bus.
    Attention : l’itinéraire décrit ne forme pas une boucle car à partir du chalet de La Frasse on suit la Grande Traversée du Jura en raquettes. Il faudra alors faire demi-tour et penser à calculer le temps de marche pour le retour.

chalet de la frasse

Ski de fond et alpin

Le ski de fond est l’activité reine ici avec 220 km de pistes. On peut en faire un peu partout. Quand à nous, c’est entre Les Rousses et Lajoux que nous avons testé cette activité. Côté ski alpin, sur un rayon d’une vingtaine de kilomètres il se pratique sur 4 massifs différents : Les Tuffes, la Dôle, la Serra et le Noirmont avec en tout 50 km de pistes et 34 remontées mécaniques. Vraiment pas de quoi s’ennuyer aux Rousses !

la station des rousses ski de fond

Avec ses 10000 hectares de champs de neige vierge, la station des Rousses offre un panel d’activités que nous n’avons pas pu toutes tester. Sachez que l’on vient aux Rousses aussi pour les chiens de traîneau (nous avons eu la chance d’en faire à Giron en fin d’itinéraire), la cani-raquette, le kite-surf, le curling, le speed riding et pourquoi pas le ski joëring, une activité ancestrale qui allie le ski et l’attelage équestre. Tracté par un cheval, on parcourt des champs enneigés chaussé d’une paire de ski. Alors tenté par une future escapade aux Rousses et dans les montagnes du Jura ?

1.4. Une visite à ne pas manquer : le Fort des Rousses

Aux Rousses, il y a les sports nordiques mais pas seulement. On peut aussi se réserver quelques heures pour visiter le 2ème plus grand fort de France après le fort du Mont-Valérien que l’on connait bien dans les Hauts-de-Seine. Le fort des Rousses, ancien fort militaire, est aujourd’hui l’une des plus grandes caves d’affinage à Comté d’Europe. C’est un lieu d’exception réunissant les meilleures conditions pour libérer les meilleures saveurs des Comtés. Avec plus de 50000 m2 de salles voûtées, cette forteresse pouvait abriter 2500 hommes et chevaux. Aujourd’hui, près de 100000 meules de Comté s’affinent ici, paisiblement. Impressionnant !

la station des rousses fort des rousses

Lors de la visite, on découvre comment le fromager, grâce à ses soins quotidiens, réussit à révéler des saveurs d’une incroyable finesse. On vous garantit que les odeurs vont avec ! Après une visite passionnante d’environ 1h30 à 2h, le tour se termine avec la projection d’un film sur l’Histoire du lieu. On termine par une dégustation de comtés de 6 à 18 mois d’âge.

On vous recommande de réserver votre visite du fort de Rousses à l’avance. Le fort des Rousses est ouvert tous les jours sauf le samedi. Si vous tombez sur Bernard comme guide pour la visite, passez lui le bonjour de notre part ! Très bon guide, il partage avec passion ses connaissances sur la région et sur le Comté. Une visite fascinante qui allie Histoire et produits du terroir.

2. Où dormir ? Où manger à la station des Rousses ?

C’est à la Ferme du Père François que nous avons séjourné. Situé en plein centre du village de Les Rousses, cet hôtel 3 étoiles a l’avantage d’être à proximité des commerces, restaurants et loueurs. Les 7 chambres de l’établissement tenues par Mireille et François sont chaleureuses, impeccables et au calme. Pour les contacter : 03 84 60 34 62. À la date de publication de cet article, leur site internet avait un problème. Voilà pourquoi nous avons choisi de ne pas le diffuser.

Au rez-de-chaussée de l’hôtel se situe un restaurant très convivial. Mireille et François n’hésitent pas à partager leurs bons plans avec nous et les autres vacanciers que ce soit pour parler gastronomie locale ou bons plans pour aller randonner en raquettes.

C’est dans leur restaurant que nous avons goûté pour la première fois aux saveurs jurassiennes. On vous recommande particulièrement la fondue jurassienne, au Comté bien sûr, et son assiette de charcuterie. Accompagné d’un bon petit vin du Jura, pourquoi pas une côte du Jura ou un château-Chalin, à consommer avec modération bien sûr, on est sûr de passer un excellent moment chez nos 2 amoureux du terroir et des produits locaux de qualité. Nos papilles s’en souviennent encore. Bon appétit !

pere francois les rousses

Et oui, la gastronomie fait partie intégrante de la découverte des montagnes du Jura et donc des Rousses. Dans votre assiette, vous n’y couperez pas, vous trouverez presque toujours l’une des spécialités de la région : comté, morbier, bleu de Gex mais aussi morilles ou encore saucisses.

3. Comment se déplacer dans les environs de Les Rousses ?

Pour rejoindre le point de départ d’une randonnée ou un autre village, pensez au SkiBus. Le SkiBus s’adresse à tous le monde, skieurs y compris bien sûr avec leurs matériels. Le service de bus fonctionne 7 jours sur 7 et dessert les quatre villages de la station des Rousses ainsi que les sites de ski de décembre à mars. La tarif est de 1 euro par trajet à régler dans le bus. Les trajets sont gratuits pour les enfants de moins de 13 ans, pour les détenteurs d’un forfait ski en cours de validité mais aussi au détenteurs de la carte Rusée, offerte parfois par votre hébergeur. Pensez à vous renseigner dès votre arrivée aux Rousses.

la station des rousses rue principale

4. Comment se rendre à la station des Rousses ?

Il existe plusieurs options : en train, en voiture ou en avion.

Nous avons pris un TGV de Paris à Dôle puis un TER de Dôle à Morez. Nous avons ensuite rejoint le village de Les Rousses en taxi. Durée totale du trajet : environ 4 heures.

Par le train

  • TGV Paris – Genève puis Genève – La Cure, à 3 km de la station.
  • TGV Paris – Dôle puis Dôle – Morez, à 6 km de la station.

Par la route

  • Par l’A39, sortie Poligny, à 60 km de la station.
  • Par l’A404, sortie Oyonnax, à 40 km de la station.

Par avion

  • L’aéroport le plus proche est celui de Genève, à 45 km de la station.

5. Conclusion – Notre avis sur Les Rousses

Notre séjour de 2 nuits nous a franchement emballé aux Rousses. Les Rousses, c’est la station idéale si on recherche le calme, la Nature, et les activités nordiques accessibles à toutes et à tous. Pour les produits du terroir, le large choix de restaurants de la station assouvira les désirs des plus gourmands mais aussi des gastronomes. La visite des caves d’affinage de Comté est la visite incontournable du village de Les Rousses.

Autre point positif, la station est facilement accessible depuis Genève, Lyon ou encore Paris.  Alors avec tout ça, tu n’as plus d’excuses pour ne pas y séjourner ! On t’invite donc à venir découvrir très vite les montagnes du Jura et plus particulièrement Les Rousses, une station sereine où l’on peut en plus ressentir des émotions et des sensations fortes made in France ! Et rendez-vous sur notre article principal Une semaine en itinérance dans les montagnes du Jura pour en savoir plus ! Retrouvez également les prochaines étapes de cette itinérance dans un second article : Randonnée raquettes à neige entre Lajoux et La Pesse.

 

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog de voyages. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

One comment on “Les Rousses, la petite Laponie made in France”

  1. LaRoux

    Ahh les Rousses, mes premières colonies de vacances 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.