Du 31 août au 9 septembre 2012 se déroule le 38ème Festival du Cinéma Américain à Deauville. Votre Blog Voyage Onedayonetravel vous propose d’en savoir plus. Commune située dans le département du Calvados et dans la région Basse-Normandie, Deauville accueille depuis 1975 ce prestigieux Festival qui attire les plus grandes stars. Cette année, la Compétition du Festival du Cinéma Américain de Deauville proposera une sélection de 14 longs métrages. La présidence du Jury pour cette édition 2012 est confiée à la comédienne et réalisatrice Sandrine Bonnaire.

Ce 38ème Festival du Cinéma Américain s’inscrit dans le cadre d’une année où la Ville a illustré par de nombreux événements ses relations historiques avec le cinéma. Lors de cette édition 2012, Deauville programme en collaboration avec le Public System Cinéma, trois rendez-vous en lien avec à sa mémoire cinématographique, et accueille sur les Planches les réalisateurs et les acteurs emblématiques pour des hommages où leur nom vont s’inscrire sur les lices des cabines de bain.

LE CINEMA ET DEAUVILLE

C’est en 1919 qu’Henri Pouctal a tourné le premier des 52 films réalisés à Deauville. L’histoire de Deauville avec le cinéma remonte aux années 20 lorsque la ville a commencé à accueillir les tournages des cinéastes français puis étrangers. En 1966, elle a été révélée au grand public par le réalisateur Claude Lelouch avec Un homme et une femme, film de notoriété internationale –lauréat de la Palme d’Or de Cannes et de quarante autres distinctions – film qui a conforté l’image sentimentale de la station balnéaire dans le monde entier. Avant ou après ce film tourné en décembre 1965, Max Ophuls, Jean-Pierre Melville, Sacha Guitry, Marc Allégret, Jean Delannoy, Marcel Carné, Alain Resnais, Anatole Litvak, Gérard Blain, Francis Giraud, Jacques Doillon…ont, eux aussi, été inspirés par Deauville et sont venus tourner à Deauville.

En 1975 naît le Festival du Cinéma Américain sous l’impulsion de Lionel Chouchan et d’André Halimi, avec les soutiens enthousiastes du Maire d’alors, Michel d’Ornano, et de Lucien Barrière, P.D.G des Hôtels et Casino de Deauville. Le cinéma s’installe durablement bénéficiant d’une politique touristique volontariste fondée sur la création et le développement de grands évènements. En 1992, le festival prend ses quartiers dans le Palais des Congrès, Le Centre International de Deauville, infrastructure majeure accompagnant l’essor du tourisme d’affaires.

Deauville poursuit son ouverture sur le monde et le cinéma avec le lancement en 1999 du Festival du Film Asiatique. Ce festival consacré à une cinématographie exigeante et méconnue révèle les productions coréennes, philippines, japonaises, indiennes, chinoises, pakistanaises… Une fenêtre orientale qui rassemble chaque année près de 20 000 spectateurs.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur les sites officiels du 38ème Festival et de la commune de Deauville.

Bon Festival à tous !

Si vous vous rendez dans la région, n’oubliez pas de visiter Honfleur, la cité Normande au port pittoresque, non loin de Deauville. Consultez notre article complet >>>ICI 

[geo_mashup_map]