8 bonnes raisons de visiter les Landes – Top activités

Tu cherches une idée de destination Nature pour tes prochaines vacances ? Pourquoi ne pas partir à la découverte du sud-ouest et plus particulièrement du département des Landes ?

Au cours de notre séjour de 4 jours en partenariat avec le CDT des Landes, on a eu envie de découvrir plusieurs facettes de la région. On partage dans ce billet nos 8 bonnes raisons pour aller visiter les Landes. Un condensé de tous nos bons plans et conseils pour t’inspirer pour ton futur séjour grâce à notre récit, nos photos et notre vidéo.

En ce tout début d’été, nous avons pris un grand bol d’air frais dans Les Landes. Un département qui évoque le surf, la plage, les dunes et les forêts de pins. Les Landes, c’est aussi des lacs, des réserves naturelles et un pays intérieur où les gens ont le sens de la fête et le goût des bonnes choses. Durant quelques jours on va se laisser emporter par l’immensité des paysages et par la richesse patrimoniale et gastronomique de ce département pas comme les autres.

Les Landes, c’est beau et c’est bon !

Les Landes Top Activités et hébergements insolites

Le programme de notre road trip de 4 jours dans les Landes est à consulter dans notre article dédié. Tu y trouveras également la carte de notre itinéraire avec chaque étape.

Mais d’abord, plonge 2 minutes dans l’ambiance décontractée des Landes en vidéo !

Ton avis nous intéresse ! N’hésite pas à nous laisser un commentaire à propos de notre vidéo en bas de cet article.

Tu peux aussi retrouver toutes nos aventures en Replay sur Twitter avec le hashtag #ODOTdanslesLandes.

Voici nos 8 bonnes raisons de visiter les Landes.

01. S’immerger dans une nature préservée

Visite de la réserve du courant d’Huchet ou la petite Amazonie landaise

C’est un reportage télé qui a titillé notre curiosité et qui nous a donné envie d’aller explorer la réserve du courant d’Huchet. C’est en fait un cours d’eau qui relie le lac de Léon à l’océan Atlantique sans aucun endiguement. C’est le seul dans tout le golfe de Gascogne. C’est un site incroyable de 618 ha qui est resté figé dans le temps et où la nature est reine.

La région est classée réserve naturelle depuis 1981. On peut la visiter au cours d’une randonnée pédestre ou en pirogue traditionnelle. On a commencé par la pirogue. C’est une balade exceptionnelle au coeur de la nature que nous avons pu vivre grâce à Orian, l’un des 32 bateliers du site.

Courant d'Huchet - Couralin

On démarre la visite de 2 heures par un bout de traversée du lac de Leon puis on s’enfonce progressivement dans une zone marécageuse. C’est à bord d’une galupe, une barque traditionnelle gasconne à fond plat, que notre batelier nous guide au coeur d’une végétation luxuriante. Les bateliers travaillent en solidarité et se partagent la caisse à la fin de la journée. C’est souvent une histoire de famille. Une vraie aventure humaine qui se ressent lorsqu’Orian nous commente la balade. Nous sommes 4 passagers à bord. Orian pagaie à la force de ses bras. 3 techniques différentes sont en fait utilisées en fonction de la profondeur et des courants du cours d’eau. Son banc est monté sur roulettes, ce qui est censé lui faciliter la tâche.

La balade nous rappelle notre tour en pirogue en forêt amazonienne au Brésil.

Il y a un dénivelé de 7 mètres entre le lac de Léon et l’océan Atlantique. Pour arriver à la plage du courant d’Huchet, il faut parcourir les 9 km généralement en 4 heures de visite. Ceci n’est possible que l’été. Une balade de 3 heures est aussi possible. Nous sommes en juin, seule la visite de 2 heures jusqu’à l’île des Chênes est possible.

Quel dépaysement et quel plaisir de se laisser guider dans des paysages dignes de l’Amazonie !

descente du courant d'Huchet avec batelier

Ici la Nature est reine et on la laisse tranquille. Aucune intervention humaine sauf pour dégager le passage des barques. On comprend très vite pourquoi on surnomme la région la petite Amazonie landaise. Sauf qu’ici, on ne parle pas de déforestation. Rien n’a bougé depuis plus de 30 ans. Et c’est ce qui donne au site un cachet si exceptionnel.
Cette balade au cœur d’une nature préservée et protégée permet d’observer la flore (hibiscus sauvages, fougères arborescentes millénaires, pins) et la faune. 200 espèces d’oiseaux, loutres, tortues, grenouilles, libellules, papillons et on peut même voir des biches et beaucoup plus rarement des sangliers. N’oublions pas les anguilles dont les pêcheurs raffolent. Une immersion totale dans la Nature !
Nous faisons demi-tour pour rejoindre le lac de Leon. Si tu optes pour un parcours plus long, tu traverseras ensuite des paysages de tourbières, tu traverseras les forêts de pins et enfin tu retrouveras entouré de dunes. Nous avons pu observer la magie d’un tel paysage à l’embouchure du courant d’Huchet, après un trajet de quelques kilomètres en voiture.

L’embouchure du #CourantdHuchet, un site d’une beauté rare où la #nature est reine !

Une photo publiée par OneDayOneTravel (@onedayonetravel) le

Informations pratiques à propos de la réserve du courant d’Huchet

  • Site internet des bateliers du courant d’Huchet
  • Site internet de la Maison de la réserve du courant d’Huchet
  • Pour réserver auprès des bateliers : 05 58 48 75 39
  • Départ au 370 rue des berges du Lac à Léon tous les jours de début avril à fin septembre, voire octobre, à 10h pour 2h de balade ou à 14h30 pour 2,3 ou 4h de balade.
  • Tarifs : 13€ (2h jusque l’île aux Chênes impossible en juillet et août), 19€ (3h jusqu’à Pichelèbe possible en juillet et août), 25€ (4h jusqu’à la plage d’Huchet possible en juillet et août). Tarifs par personne. Demi-tarif pour les moins de 6 ans.
  • On peut aussi découvrir le courant d’Huchet en randonnée pédestre sur 15 km en suivant un sentier complètement immersif. Animations et sorties nature sont aussi organisées par les gardes de la réserve du courant d’Huchet.

02. Dormir dans un hébergement insolite

2.1. Dormir dans les arbres

À deux pas de la réserve du courant d’Huchet, nous allons nous ressourcer en dormant dans une cabane perchée dans un arbre ! Logement insolite, non ? C’est une grande première pour nous !
La cabane est située dans un terrain boisé de pins et de chênes et donnant sur un étang où les oiseaux d’eau, les chevreuils et autres animaux sauvages ont leurs habitudes. On accède à notre cabane perchée à 7 mètres du sol par un escalier qui ne présente absolument aucune difficulté à monter. Une fois arrivés en haut, nous découvrons une petite terrasse qui invite à la détente avec ses deux chaises longues qui font face au petit étang. On pénètre ensuite dans la cabane. Elle possède 2 pièces dont 1 salle d’eau avec lavabo, toilette et douche. Il y a tout le confort même là-haut ! La pièce principale est celle où l’on dort. La chambre est sublimée par le tronc d’arbre majestueux du chêne centenaire qui traverse la pièce. Côté confort, la literie est très correcte. Seul point négatif, la cabane ne dispose d’aucun rangement.

Les Landes, dormir dans les arbres

Endroit calme. Idéal pour les amoureux de la Nature. Adresse très sympa à deux pas du village authentique de Léon.

Informations pratiques sur la cabane perchée

  • Les Cabanes du Menoy
  • Site internet des cabanes du Menoy
  • 68 chemin du Menoy à Léon
  • Cabane testée : la cabane Léonie
  • Génial, le petit déjeuner inclus à récupérer le matin en tirant sur une corde à l’aide d’une poulie. Original !

2.2. Dormir dans une bulle

Lors de notre séjour dans les Landes, nous avons voulu tester plusieurs types d’hébergements insolites. Nous voici près d’Hossegor dans un domaine de 6 hectares à 250 mètres du lac d’Hossegor. Ici, c’est forêt de pins et de chênes lièges. Pas un bruit mis à part celui des animaux de la forêt. Le cadre est bucolique. Seuls 6 hébergements sont dispersés dans le domaine qui était il y a encore quelques années un camping. Le site est entre les mains d’une même famille depuis des générations et la préservation de l’environnement et le respect de la nature l’ont emporté sur un accueil de masse. Résultat, on se retrouve par exemple dans cette bulle complètement isolée de toute trace de civilisation. Aucun problème d’intimité donc. Transparente, profiter du spectacle de la Nature de jour comme de nuit est une expérience tout juste incroyable. On profite tout de même d’un très bon confort. La bubulle est composée de 3 espaces, un sas de décompression, la chambre (la bulle) et enfin d’une salle d’eau avec douche, lavabo et toilette. La bulle ne contient aucune armature. Elle ne tient que grâce à l’air sous pression. Alors pas d’inquiétude là-dessus, on ne s’en rend même pas compte.

Et cerise sur le gâteau, on peut profiter d’une grande terrasse et surtout d’un jacuzzi privatif et de son eau chauffée à 38 degrés. On l’a testé de nuit. Avec un petit éclairage bien sympa disposé autour de nous, c’était plutôt très cool.

Les Landes, dormir dans une bulle

Quel bonheur de contempler le ciel étoilé sans même bouger de son lit douillet !

Et lorsque le lendemain matin, le petit-déjeuner fraîchement préparé nous est servi en terrasse sans avoir à quitter notre cocon. Là, on craque littéralement. On vit un rêve. On y passera 2 nuits dans cette Bubulle. La literie est parfaite. Comme dans l’hébergement insolite précédent, c’est l’absence de rangements qui, selon nous, pourrait être le seul point faible de la Bubulle.

La bulle est un logement insolite idéal à 2 pour 1 nuit ou 2.

Informations pratiques au sujet de cet hébergement insolite

  • Chambres d’hôtes dans la maison familiale ou logements insolites en forêt : Lo Rey du Lac à Hossegor.
  • Site internet de Lo Rey du Lac
  • 251, Route des Lacs – 40150 Hossegor
  • Tél : 05 58 43 91 20
  • D’autres hébergements insolites sont également proposés comme le kota, un chalet finlandais très cosy, chaleureux et très confortable, un hébergement insolite là encore que nous avons testé et adoré. Là aussi, le jacuzzi privatif est top.

03. Admirer l’architecture locale

Hossegor et ses villas au style basco-landais

On voulait visiter Hossegor sous un angle original. On aurait pu te parler du succès de la station grâce à la renommée mondiale de ses spots de surf (on en parlera un peu plus bas). Nous avons préféré l’appréhender côté architecture, histoire d’avoir un autre regard et de mieux comprendre l’Histoire de la station balnéaire.

Hossegor a été la station balnéaire où, pendant les années 1930, les architectes ont pu laisser libre cours à leur imagination dans la réalisation de villas tout en conciliant techniques modernes et inspiration régionaliste. Le style basco-landais est né grâce au talent de 4 architectes dont Henri Godbarge de l’École des Beaux-Arts de Paris et de Louis Lagrange. Ce style basco-landais contribue au cachet d’Hossegor encore de nos jours avec 193 villas exactement que l’on a décidé de visiter. On te rassure, on ne les a pas toutes vues. On s’est limité à celles qui sont à proximité du golf d’Hossegor. Tu pourras aussi en trouver en front de mer, autour du lac et n’oublie pas d’aller voir le Casino d’Hossegor, fleuron de l’architecture basco-landaise. Toutes ces villas ont attirées écrivains, artistes et personnes publiques importantes qui ont fait la renommée et l’Histoire d’Hossegor.

villas basco landaises Hossegor

La spécificité de l’architecture basco-landaise est de réussir à intégrer les formes locales à des construction pourtant originales comme les escaliers extérieurs, les porches ou encore les balcons. Les villas d’Hossegor s’organisent souvent en trois niveaux : un soubassement, un niveau avec les pièces à vivre, et enfin les chambres au niveau supérieur dont la façade est alors décorée de faux pans de bois remplis de briques qui rappellent la forme de la fougère.

Lors de la visite, on s’amuse à retrouver la cartouche de titre qui apparaît à l’entrée de chaque maison. Elle indique le nom de la villa et le nom de l’architecte.

Merci à l’office de tourisme d’Hossegor pour cette visite originale.

Après une telle visite, rien de tel que d’aller boire un verre au mythique café de Paris puis de tester un restaurant en ville après avoir observer le coucher du soleil sur la plage centrale. On te donne une bonne adresse un peu plus bas.

04. Randonner dans un marais

Visite du Marais d’Orx

Le marais d’Orx se situe à Labenne, à une quinzaine de minutes en voiture de Capbreton. On ne pouvait donc pas résister à la tentation d’aller passer quelques heures dans cet espace naturel protégé de 774 hectares qui constitue la dernière grande zone humide protégée du littoral aquitain. C’est l’occasion d’aller observer 242 espèces d’oiseaux différentes dont des oiseaux migrateurs, tortues, mammifères et insectes dans un site composé d’une mosaïque de milieux avec plans d’eau, saulaies, roselières, prairies et jonçaies. On peut aussi tomber sur des reptiles mais nous n’avons pas eu cette chance…

réserve du marais d'Orx

Seule la partie Sud du marais est ouverte au public. Elle a été tout nouvellement aménagée (juin 2015) pour accueillir tout type de public sur environ 6 km de parcours d’interprétation y compris les personnes à mobilité réduite sur une partie de cet espace fragile et protégée. Une initiative et une réalisation du conseil général des Landes, de la région Aquitaine, de la communauté de communes MACS et du village de Saint-André-de-Seignanx. L’objectif de l’opération est de continuer à protéger la faune et la flore présentes sur le marais tout en offrant la possibilité aux visiteurs une vraie immersion dans le respect du site qui est l’un des principaux axes migratoires européens. Il n’est donc pas rare d’y observer des oies et grues cendrées, des balbuzards pêcheurs ou encore des spatules blanches devenues l’emblème du marais d’Orx. On a aussi pu observer des tortues et une cigogne.

Circuit découverte du Marais d'Orx

Lors de notre visite, nous avons eu la chance, accompagné d’un naturaliste et guide local de pouvoir randonner sur la partie Nord du marais d’Orx. Elle est habituellement fermée pour assurer une plus grande tranquillité aux animaux. Des randonnées en groupe sont quand même possibles à certaines dates consultables sur le site internet du marais d’Orx. Munis de jumelles, la randonnée part de la maison Béziers, porte d’entrée du site, et dure normalement toute la journée avec une pause pique-nique dans l’un des gîtes que propose la réserve. L’après-midi, le guide se munit d’un télescope pour permettre aux randonneurs d’admirer les beautés de la réserve au plus près. Par manque de temps lors de notre séjour, nous nous sommes contentés de la randonnée du matin.

La spatule blanche, reine du #MaraisdOrx à #Labenne dans les #Landes ✨#ODOTdanslesLandes

Une photo publiée par OneDayOneTravel (@onedayonetravel) le

Le conservatoire du littoral est le propriétaire du marais d’Orx. Voici la plaquette du marais d’Orx en format pdf pour mieux t’informer.

05. Se balader en bord de mer à Capbreton

Après une demie-journée de randonnée dans le marais d’Orx, on n’a pu résister à l’appel de l’Océan en cette belle journée ensoleillée. Nous nous sommes rendus à Capbreton. Nous y avons d’abord déjeuné (voir plus bas pour lire notre bon plan) puis nous avons déambulé dans la station balnéaire du côté du port. Arrivés face à la célèbre estacade de la ville qui se situe au pied du Casino, nous nous empressons de l’emprunter sur ses 189 mètres. Depuis la jetée en bois, nous observons les pêcheurs à la ligne et les bateaux de plaisance qui quittent le port pour une balade côtière. Nous sommes en plein milieu de l’après-midi, nous nous dirigeons ensuite vers le marché aux poissons de Capbreton qui se situe à quelques centaines de mètres du ponton mais celui-ci vient de fermer. Il n’y a plus un seul poisson dans les étales. Le marché ouvre en fonction des retours des bateaux des pêcheurs. Pas de chance sur ce coup là !

Capbreton ponton

Tu trouveras plus de renseignements sur la station balnéaire de Capbreton sur le site officiel de l’office de tourisme de Capbreton.

06. S’initier au surf

Dunes immenses, plages sauvages et qualité des vagues, les Landes sont connues pour être une destination phare pour les surfers du monde entier. Hossegor est en effet reconnue pour être l’un des meilleurs spots de surf au monde. Nous avons voulu nous initier à ce sport extrême qui nous fait tant rêver. C’est grâce à Philippe de l’école de surf Surftrip basée sur la plage Sud d’Hossegor que nous avons pu vivre une telle expérience.

Landes Surf Hossegor Richard

En 2h de cours avec un surfer professionnel, nous avons réussi à gouter aux premières joies et sensations de ce sport très physique. En combinaison, nous n’avons pas eu froid et, grâce aux bons conseils de Thomas, notre sympathique et passionné professeur, on a vite progressé. D’abord sur la plage, Thomas nous parle de sécurité. Il nous explique aussi comment trouver son équilibre sur la planche de surf, comment prendre la vague ou encore la bonne technique pour arriver à se lever sur la planche. Puis c’est dans l’eau que la pratique démarre. On s’éclate vraiment comme des petits fous. A notre grande surprise, les premières sensations arrivent très vite même si la technique n’est pas forcément au rendez-vous dès le départ. Puis arrive naturellement la dernière étape, la plus difficile, et on n’y arrive pas à coup sûr en un cours : se lever sur sa planche ! Franck a réussi une fois ou deux debout sur la planche de surf. Richard a pu ressentir quelques émotions aussi avec l’aide de Thomas. Une matinée pleine d’efforts physiques certes mais remplie de satisfaction et de plaisir avant tout.

Landes Surf Hossegor Franck

Nous te conseillons vraiment de tester l’activité surf en passant par cette école de surf pour leur professionnalisme et la passion qui anime toute l’équipe. En plus, le surf se pratique à tous les âges (à partir de 7 ans).

Sache qu’il existe aussi des packs surf et gastronomie, surf et yoga, surf et voile etc., des offres à retrouver sur le site de l’école de surf.

Côté compétition de surf, c’est en septembre que l’évènement majeur se déroule autour du Quiksilver Pro France.

Un cours de surf, comment ça se passe ?

  • En petit groupe (max 8 personnes) pendant 2h de cours avec un surfer professionnel.
  • Tarif 37€ par personne le cours «Découverte» avec alternance entre théorie sur le sable et pratique dans l’eau. Combinaison et planche de surf incluses.
  • Des formules sur plusieurs jours existent aussi.
  • Situation de l’école Surf Trip : Plage Sud d’Hossegor face à l’océan, Résidence Le Point d’Or 1
  • Téléphone : 05 58 41 91 06

07. Déguster du bon vin

Que seraient les Landes sans ses bons vins ?

La production est immense dans le département des Landes et concerne aussi bien les vins rouges, les rosés et les blancs. Nous nous rendons à la bergerie des vignerons landais à Messanges qui est l’un des points de vente et de dégustation des caves des vignerons landais.
On déguste sur les bons conseils de Marc des vins des Landes. Il nous dévoile tous les secrets des vins de Tursan, des vins des sables de l’Océan et des vins des coteaux de Chalosse. A Messanges, le terroir est exclusivement sableux, bercé par la douceur du littoral. C’est ce qui donne toute l’expression des cépages Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon et Tannat.
A l’image des hommes qui le cultivent, ce vin de caractère est généreux.

Nos 3 coups de coeur côté vin

  • Le Tursan Rouge 2011 «Premium de Château Bourda» qui incarne l’authenticité et la typicité du Tursan. Elevé en fûts de chêne, c’est un vin riche, coloré et charpenté avec les tannins du bois parfaitement fondus. Idéal pour accompagner les viandes les volailles et les fromages rustiques ou corsés. (6.60€ la bouteille)
  • Le Tursan Blanc sec 2012 «Expression Impératrice». Assemblage  typique de Baroque, de gros Manseng et de Sauvignon blanc qui illustre parfaitement la générosité et la puissance des terroirs landais. Elevage en fûts de chêne. Idéal pour accompagner crustacés et poissons. (7.80€ la bouteille)
  • Le Tursan Rouge 2010 «Secret de Tursan». L’excellence de la gamme Tursan élevée en fûts de chêne. Il révèle des tanins délicats, un nez fruits rouges complexe, des arômes en bouche souples et soyeux. Un vin complexe et généreux idéal pour accompagner viandes rouges, gibiers et fromages de chèvres. Notre vin préféré lors de cette dégustation. (12.80€ la bouteille)

Où et quand aller déguster les bons vins landais ?

  • La Cave des vignerons Landais
  • Route des lacs, Messanges (à 15 minutes de Léon et à 25 minutes de Capbreton)
  • Horaires d’ouverture : d’avril à octobre de 10h à 13h et de 15h à 19h.
  • Tél : 05 58 48 95 03

08. Goûter aux produits du terroir et de la mer

On te donne ici tous nos bons plans restauration à Seignosse, Capbreton, Hossegor et Léon. De quoi bien manger lors de ton futur séjour dans les Landes.

8.1. La Villa de l’Etang Blanc à Seignosse : restaurant gastronomique

Menu dégustation excellent du début à la fin. Chaque plat est un régal !

Repas surprise à la Villa de l’étang blanc à #Seignosse ✨ une adresse coup de cœur ❤️ #Landes #ODOTdanslesLandes

Une photo publiée par OneDayOneTravel (@onedayonetravel) le

On vient à la villa de l’Etang blanc pour la cuisine gastronomique incroyable du brillant chef David Sulpice. Nous avons déguster un menu surprise qui nous a fait littéralement voyager grâce au mélange très bien orchestré des saveurs et des textures dans chaque plat.
Alors oui, ce n’est pas de la grosse bouffe comme on peut l’imaginer lorsqu’on parle de gastronomie landaise mais en prenant un menu découverte, nous avons été surpris de la mise en bouche jusqu’au dessert et avons quitté la villa le ventre plein.
Quelles saveurs et quel talent dans les cuissons parfaites des viandes et des poissons !

Histoire de vous faire saliver, voici les plats que nous avons eu la chance de déguster lors de ce repas.

  • En guise d’amuse bouche, nous avons testé un croustillant de foie de volaille parfumé au miel et Porto avec son velouté d’haricots blancs assaisonné d’huile d’olive. Un savoureux mélange de croustillant et de moelleux, de douceur et d’épices. Accompagné d’un Heita, un vin blanc sec à la fois ample et précis qui révèle des arômes friands de pêche et d’abricot. Parfait.
  • Puis nous avons pu déguster de la bonite, un poisson succulent surtout lorsqu’il est accompagné subtilement d’un ketchup de myrtilles, de citron, de parmesan et d’échalote. Accompagné d’un excellent rosé des sables, le voyage gustatif est juste magique. Côté présentation, le burger était plutôt inattendu mais l’effet de surprise est totalement réussi.
  • Nous avons ensuite dégusté un foie gras mi-cuit réduit au Porto en mode club sandwich accompagné d’un excellent jambon cuit, de pomme granny et de citron vanillé. Nos papilles se souviennent encore de l’association très réussie des différentes textures et de la qualité des produits utilisés. Accompagnement : Saumur cuvée insolite 2012.
  • Le plat principal, plutôt très bien servi, était du filet de Merlu fumé au sarment de vigne. L’arrivée du plat se fait dans une cocotte où le filet est encore sur les braises de sarment. La chair du poisson a ainsi un goût bien particulier que l’on a beaucoup aimée. Servi avec délicieuse émulsion d’amandes et accompagné d’un vin de Loire dont le nom nous a échappé, le voyage est vraiment intense.

La Villa de l’étang blanc, là ou la modernité tempérée a rendez-vous avec la tradition.

  • Et arrive le moment de l’apothéose visuelle d’abord et gustative ensuite : le dessert. Une tarte aux framboises destructurée. Un vrai tableau de maître pour les yeux composé de framboises fraiches, de pamplemousse, de vanille et d’un coulis de fruits rouges au basilic. Le contraste entre la douceur des framboises sucrées et l’amertume prononcée du pamplemousse est incroyable.

En résumé, t’as compris que nous avions été conquis par cette adresse gastronomique. Tout est réuni pour passer un agréable voyage gustatif dans cadre d’exception face à l’étang blanc. Une gastronomie audacieuse, subtile, précise et équilibrée dans un cadre enchanteur. Tous nos compliments au chef et à la sommelière. Service impeccable.

La villa de l’étang blanc, c’est où ?

  • La Villa de l’étang blanc, restaurant et hôtel ***
  • 2265 Route de l’Etang Blanc à Seignosse
  • Site internet de l’établissement : villa de l’étang blanc
  • Tél : 05 58 72 80 15

plats landes

8.2. Chez Léontine à Léon

Cuisine et marché du terroir

Accueil très chaleureux de la patronne, un humour certain, un service agréable, des plats très savoureux et bien préparés mariant les saveurs. Voilà comment nous pourrions résumer l’établissement de Sylvie qui se situe au centre du petit village de Léon.
En plus, Sylvie s’est entourée de Driss, le nouveau chef marocain du restaurant qui n’hésite pas à  nous faire partager son savoir faire en exploitant l’univers des épices et du sucré-salé. Ici, on revisite complètement les standards de la cuisine française.

Lors de notre repas chez Léontine, nous avons pu déguster quelques tapas pour démarrer. Les accras de morue et les éperlans frits nous ont conquis. Place aux plats. Richard a particulièrement apprécié la poêlée goûtue de chipirons au chorizo. Quant à Franck, le dos de morue à l’espagnole fut un véritable délice. Le tout accompagné d’un très bon vin Tursan VDQS Clos Cazalet «Carpe Diem». Rien à dire à part vous conseiller cet établissement à l’atmosphère bien sympathique.

  • Chez Léontine (site internet)
  • 108, Avenue du Marensin – Léon
  • Tél : 05 58 49 24 21
  • Plats entre 15 et 20 euros.

8.3. A Seignosse, la Galerie Restaurant Le Zouzou Petals

Autre lieu, autre ambiance. Le nouveau restaurant Zouzou Petals accolé à la galerie Labégorre propose une cuisine simple et « fait maison » ainsi qu’une formule « tapas » en soirée. Nous nous y sommes rendus pendant l’heure du déjeuner et avons dégusté une assiette de poivrons rôtis avec son fromage de brebis et une très bonne assiette de charcuterie et fromages corses, histoire de se replonger quelques minutes dans notre voyage en Corse du Sud en mai dernier. Bonnes entrées en matière. Côté plats, on te recommande les aiguillettes de canard accompagnés de ses pommes de terre sautées. Pas de grands plats ici mais de quoi de sustenter avant d’aller passer un moment à la galerie attenante. Merci à Sophie pour son accueil et la visite guidée de la galerie. Une pause culturelle qui s’impose à Seignosse entre 2 activités et visites.

zouzou petals

  • Zouzou Petals Restaurant et galerie Labégorre
  • 2 Impasse de la Landes, ZA Laubian, 40510 Seignosse
  • Entrées : 4,50 €
  • Plats : 7 €

8.4. Little Princess à Hossegor

Il ne faut pas nécessairement être une princesse pour venir dans cet établissement dont les locaux raffolent. Situé à deux pas de la plage centrale d’Hossegor, on te conseille de venir déguster ici leurs excellentes pizzas. Idéal pour un repas pas compliqué après une journée intense de visites et/ou activités dans la région dans un cadre décoré avec goût et modernité. Accompagné d’une petite bouteille de Lambrusco, et on est déjà en voyage en Italie. Idéal si on veut changer un peu de la gastronomie landaise.

  • Little Princess, Pizzeria
  • Avenue de la Grande Dune à Hossegor
  • Pizzas entre 10 et 15 € environ
  • Tél : 05 58 43 87 69
  • Clientèle plutôt jeune mais pas seulement

8.5. Au fou à pieds rouges à Capbreton

Dernière adresse bon plan côté cuisine landaise : le Fou à pieds rouges. Tenu par Christian et Marion, cet établissement est très bien situé, au début du quai du port de plaisance de Capbreton. On adore la formule du midi qui est proposée en plus pour un prix raisonnable. Les produits sont frais et les plats goûtus. Tout est «fait maison». Richard s’est laissé tenté par la bonite marinée accompagnée de sésame, soja et gingembre en entrée. Franck par les rillettes de poisson. Puis, nous avons dégusté un excellent filet de Merlu et sa poêlée de riz aux crevettes accompagné de chou chinois. Un régal !

  • Restaurant Le fou à pieds rouges
  • 1 quai de la Pêcherie à Capbreton
  • Réservation au 09 82 28 30 96
  • Formules midi à 12.50 € et 14.50 €

Conclusion

Les Landes est l’un des plus grands départements français. Impossible donc de tout visiter et de tout goûter ! En itinérance pendant 4 jours dans les Landes, nous avons pu prendre le pouls d’une région où la Nature est prépondérante entre terre, lacs et mer, où la culture est aussi très présente et les traditions notamment gastronomiques et viticoles sont bien ancrées. On peut pratiquer une foule d’activités dans les Landes comme le surf, activité phare de la destination. Côté logements c’est une région qui se prête aux hébergements insolites proches de la Nature comme la bulle ou la cabane perchée dans les arbres. Des expériences que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

Les Landes, c’est beau et c’est bon !

Alors, tenté par une escapade dans les Landes ?

About Author

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog de voyages. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.